Bulls

Zach LaVine et les Bulls enfoncent les Nets : victoire 108-99 au Barclays Center, les maux de Brooklyn ne sont pas partis en même temps que Steve Nash

Zach LaVine Bulls 2 novembre 2022

Zach LaVine a pris feu dans le money time face aux Nets.

Source image : NBA League Pass

Pas de Steve Nash sur le banc mais pas de victoire pour autant pour les Nets. Malgré un Kevin Durant des grands soirs, ce sont bien les Bulls de Zach LaVine qui viennent s’imposer au Barclays Center. (108-99) Brooklyn est loin d’être guérie. 

Pour les stats maison de cette rencontre, suivez le guide. 

Difficile de parler de cette rencontre sans faire un petit aparté sur les coulisses des Nets. Pour ceux qui se réveillent tout juste d’une (très) grosse sieste, Steve Nash n’est plus en poste à Brooklyn. Viré il y a quelques heures seulement, le coach canadien laisse son siège à l’intérimaire Jacques Vaughn. De quoi espérer un électrochoc dans les rangs des Nets ? Tous les regards étaient évidemment tournés vers Kevin Durant, qui avait demandé la tête de Nash durant l’intersaison et qui aura finalement obtenu ce qu’il espérait. Comme souvent, c’est le coach qui a sauté en premier et le temps des excuses est donc révolu pour les hommes en noir. Malgré un back-to-back dans les jambes, on attendait de voir un visage plus rassurant de la part des Nets. KD répond présent. La Durantula fête à sa manière le départ de son coach en canardant les Bulls (32 points, 9 rebonds, 6 passes). Gros shoot sur la tête du défenseur en première intention, malice pour aller chercher ses points sur la ligne, l’ancien MVP a le visage du faucheur et Brooklyn prend les devants. Chicago ne désespère pas avec un DeRozan qui se la joue Diesel, le toujours aussi actif Ayo Dosunmu mais aussi des bonnes minutes en sortie de banc du vétéran Goran Dragic. La franchise au taureau peut aussi profiter du match Casper de Kyrie Irving. 0 point à la pause pour Uncle Drew, qui devra attendre le money time pour inscrire son premier panier. Un match à oublier pour Mister Terre Plate.

On attendait un duel entre DeMar DeRozan et KD pour décider de l’issue de la rencontre mais c’est un autre garçon qui est venu chercher les projos à coup de lance-flamme. Précieux par sa capacité à créer des décalages mais maladroit en début de rencontre, Zach LaVine va se mettre en colère et tout emporter sur son passage. 29 points pour le serial dunkeur, dont 20 dans le seul money time. C’est simple, l’arrière score plus que toute l’équipe de Brooklyn réunie ! L’attaque des Nets se grippe, la défense n’a pas les moyens de sauver les meubles et Chicago enfonce le clou pour s’imposer finalement sans trop de stress au Barclays Center. 24h après leur victoire face aux Pacers, c’est donc de nouveau la soupe à la grimace pour les Nets. 2 victoires en 8 matchs seulement pour les protégés de Joe Tsai, qui pataugent à une bien triste 13ème place à l’Est.

Pas d’électrochoc pour les Nets après le départ de Steve Nash, Brooklyn s’incline à la maison face à Chicago et un Zach LaVine en feu. Ime Udoka, Quin Snyder, Jacques Vaughn, peu importe le coach, il va y avoir du boulot pour redresser la barre à Big Apple. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top