Bucks

Giannis Antetokounmpo tout-puissant face aux Nets : 43 points, 14 rebonds, 5 passes, 3 contres, 1 victoire, bienvenue dans des Chiffres et des Grecs

Les soirées se suivent et se ressemblent pour Giannis Antetokounmpo et Milwaukee. Le Greek Freak a encore tout fait (presque) tout seul face aux Nets de Kevin Durant et Kyrie Irving, résultat une victoire 110-99 à la maison, et les Bucks sont toujours invaincus après leurs trois premiers matchs de la saison.

Les stats de Giannis contre le reste du monde, c’est par ici

Le dernier match de pré-saison entre Milwaukee et Brooklyn n’avait pas franchement souri à Giannis Antetokounmpo : 24 points et 14 rebonds, certes, mais avec une efficacité toute relative, un vieux 6/21 au tir pour le Grec et une défaite au bout. Le match de cette nuit, qui comptait vraiment celui-ci, a démarré de la même manière. À la pause, Giannis n’avait inscrit que 9 points, en tentant des jumpers mi-distance pas très intelligents entre deux tirs à 3-points ratés. Et les Bucks étaient menés de 12 points. Alors une question a commencé à pointer le bout de son nez : et si les Nets avaient trouvé la clé, la réponse au problème Antetokounmpo ?

Non, bien sûr que non.

Le Grec est évidemment revenu fâché des vestiaires et a mis tout le monde d’accord : 17 points dans le troisième quart, la même chose dans le quatrième, ça fait 43 et le tout assorti de 14 rebonds, 5 passes et 3 contres, merci, bonsoir. Eh oui, un Giannis qui drive et enfonce tout sur son passage pour finir au cercle, ça marche mieux que la bouillie de basket que nous a proposé Milwaukee en première période. Au final, les hommes de Mike Budenholzer s’imposent 110-99, c’était du tout vu à partir du moment où le Greek Freak a sorti le sac à dos et mis ses coéquipiers dedans.

Une nouvelle performance dominante à laquelle on pouvait s’attendre, et qui donnera 70 points TTFL à ceux qui l’ont pick pour la soirée, bien vu à vous. Avec cette perf, Giannis Antetokounmpo voulait-il répondre à une question ? Si c’est le cas alors oui, c’est bien lui le meilleur joueur du monde lorsqu’il est dans cet état-là. Et il lance d’ailleurs parfaitement sa campagne MVP le bougre, après tout ça fait quand même deux ans qu’il n’a pas mis les mains sur le trophée. Pour l’instant ils ne sont pas beaucoup à rivaliser, allez, peut-être Luka Doncic, quand même, qui affole lui aussi les compteurs à Dallas, mais la plupart des autres stars de la Ligue ne sont pas à son niveau et ça s’est vu ce soir chez les Nets. En effet, Kevin Durant (33 points, 6 rebonds, 3 passes) et Kyrie Irving (27/9/1) ont bien essayé de rivaliser mais rien à faire, le Greek Freak était en mode Greek God cette nuit. Et les Milwaukee Bucks peuvent remercier leur MVP tiens, car grâce à toutes ces perfs ces derniers commencent parfaitement la saison : trois matchs, trois victoires, on est déjà tout en haut de l’Est, comme prévu. Tout ça sans la deuxième option offensive de l’équipe, Khris Middleton, pas encore revenu de la blessure qu’il se traîne depuis les derniers Playoffs.

Les Nets l’ont appris à leurs dépens ce soir, Giannis Antetokounmpo est là pour retrouver son titre de MVP, et il est bien décidé à se montrer dès le début de la saison. 107 points en trois matchs, personne ne fait mieux dans la Ligue. Tout simplement.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top