Nuggets

Nikola Jokic égale Wilt Chamberlain au nombre de triple-doubles en carrière : encore un milestone graillé en trottinant pour le Joker

Une nuit banale pour le Joker.

Source image : NBA League Pass

Cette nuit face au Thunder, le pivot des Nuggets a (encore) réalisé un triple-double et grimpé d’une place au classement des joueurs ayant produit le plus de “TD” dans l’histoire de la Ligue. Pour rejoindre qui ? Un certain Wilt Chamberlain. Stylé.

Nikola Jokic a beau avoir déjà remporté deux titres de MVP et cassé plusieurs records, ça a du quand même lui faire tout drôle de voir son nom cité aux côtés de celui du Grand Wilt. Cette nuit, les Nuggets affrontaient les troupes de l’Oklahoma et le Joker n’a pas eu de mal à aller chercher son 78ème triple-double en carrière, et déjà son deuxième de saison après seulement trois matchs. En effet, les Warriors ont subi sa fougue pas plus tard que la veille, lorsqu’il est allé poser un gentil 26, 12 et 10 sur leur parquet. Hier soir, le TD fut validé en seconde période, alors qu’il restait deux minutes à jouer dans le troisième quart temps. Comme souvent, le choix défensif des adversaires, en l’occurrence ici du Thunder, était de le faire lâcher le cuir le plus vite possible à coups de prise à deux dès qu’il recevait la balle dans une situation où il pouvait jouer son duel. Mais comme souvent aussi, le Joker n’a pas eu de difficulté à trouver ses coéquipiers laissés libres de l’autre côté du terrain.Bonjour, je suis une tour de contrôle et quelque soit votre défense, je ferai le bon choix.” Voilà ce qu’aurait dit Jokic avant le match d’après nos insiders les plus sûrs. Les Nuggets ont donc beaucoup insisté sur lui, à essayer de le trouver poste bas, mais les instructions de Mark Daigneault étaient visiblement claires : faites lui lâcher le ballon. Le choix donc de se faire punir par les coéquipiers de la superstar plutôt que par la star elle-même. Problème : Jokic avait hier soir des joueurs très adroits autour de lui qui ont tiré à 49,4% sur le match, dont un magnifique 52,6% à 3-points.

À l’arrivée, ça donne une ligne de stats bien complètes, enfin bien Jokic : 19 points, 16 rebonds et 13 passes, à 60% au tir. Pas besoin de marquer 35 pions pour être valuable à son équipe, c’est là toute la qualité du Serbe, et il a encore une fois laissé le jeu venir à lui pour ne forcer aucun tir et régaler ses Nuggets. C’est donc la 78ème fois de sa carrière qu’il produit une telle performance, synonyme d’égalisation avec le regretté Wilt Chamberlain dans cette catégorie. L’homme qui avait marqué 100 points en un match est donc sixième à égalité avec le Serbe et devrait être basculé à la septième d’ici peu étant donné le rythme de Jokic et sa forme du moment.

“C’est quelque chose auquel je ne pense et rêve jamais. C’est toujours sympa d’être comparé aux plus grand basketteurs de l’histoire… c’est sympa.”

– le Joker toujours aussi émotif en interview d’après match, au micro d’Altitude Now

LeBron James est le prochain sur la liste, avec ses 105 TD, mais à moins d’une grosse erreur de notre part, l’ailier des Lakers est encore actif et pas trop mauvais au basket, alors il faudra sûrement plusieurs années au Joker pour intégrer le Top 5 si c’est encore faisable. La barre des 100 triple doubles en carrière peut largement être battue cette saison en tout cas et cette stat est complètement folle.

Les soirs passent et se ressemblent en NBA : records et milestones sont battus et atteints car le talent des joueurs ne cesse d’augmenter et de défier les lois du basket. Cette nuit, Nikola Jokic a écrit son nom aux côtés de celui de Wilt Chamberlain, au moins dans une catégorie. Et cette phrase aussi est folle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top