Los Angeles Clippers

Paul George veut franchir un cap en tant que leader chez les Clippers : ça tombe bien parce qu’il en faudra pour espérer aller au bout

Paul George

PG a profité de l’été pour se marier, mais aussi pour s’affirmer encore un peu plus chez les Clippers.

Source image : NBA League Pass

Si le retour de Kawhi Leonard est évidemment hyper attendu chez les Clippers, un autre grand nom de la franchise californienne devra step-up pour espérer emmener Los Angeles au sommet. Ce gars-là, c’est Paul George, qui a non seulement l’intention de briller sur les parquets mais aussi de montrer la voie à ses copains à travers un rôle de leader qu’il assume de plus en plus.

Il y a deux ans, Paul George vivait l’un des pires moments de sa carrière. Pas dans ses baskets à l’intérieur de la bulle anti-COVID d’Orlando, PG-13 était devenu le symbole du fiasco des Clippers, éliminés par les Nuggets après avoir mené 3-1 en demi-finale de Conférence Ouest. Entre perfs cata et moqueries sur les réseaux sociaux, Paulo se retrouvait tout simplement au fond du trou. Mais depuis, la perception autour de Paulo a pas mal changé. George a d’abord fermé des bouches lors de la saison 2020-21, qu’il avait entamée en jouant à un niveau MVP et qu’il a terminée en guidant les Clippers à seulement deux victoires des Finales NBA malgré la blessure de Kawhi Leonard. Boosté par sa très grande campagne de Playoffs, PG est ensuite reparti sur des bases similaires la saison dernière en l’absence de Kawhi. Et s’il a malheureusement dû rejoindre l’infirmerie à son tour en cours de saison, on a vu que l’influence de Paul en tant que leader grandissait de plus en plus au sein du groupe de Tyronn Lue. Et désormais, à l’aube d’une saison cruciale où les Clippers veulent enfin atteindre les Finales NBA, George a bien l’intention de franchir encore un cap supplémentaire dans ce rôle-là.

Dans une interview d’une vingtaine de minutes réalisée par l’insider des Clippers Ohm Youngmisuk (ESPN), on apprend par exemple que Paul George a organisé un minicamp du côté de Santa Barbara et San Diego durant l’été, dans le but évidemment de travailler les automatismes avant le début du camp d’entraînement mais aussi pour construire cette camaraderie avec les nouveaux venus. Après les pépins de l’an passé (seulement 31 matchs joués), PG veut absolument maximiser la saison à venir et ça ne passe pas seulement par le travail individuel sur le plan technique ou physique, ça passe aussi par cette capacité à tirer les autres vers le haut.

« Je pense que c’était important [d’organiser ces minicamps, ndlr.]. C’était important de rester connectés cet été. Je voulais juste voir mes coéquipiers, communiquer, rigoler, et qu’on soit tous ensemble. […] C’est important pour la culture de l’équipe. Il y avait déjà une vraie culture ici avant qu’on arrive avec Kawhi. Mais on veut la pousser encore plus loin. »

Ne prenant pas de repos cet été en dehors des deux semaines entourant son mariage, Paul George semble tout simplement en mission. C’est l’année 4 du projet Clippers entamé en 2019 quand PG et Kawhi sont arrivés, c’est l’année où la franchise de la Cité des Anges veut enfin décrocher des résultats à la hauteur de leurs ambitions. La Finale de Conférence en 2021, c’était un vrai bon step dans la bonne direction. Mais maintenant on est presque en mode championship or bust du côté de Los Angeles. Et ça Paul George en a parfaitement conscience. Devant la grosse dose de talent et la profondeur très sérieuse de l’équipe actuelle, PG-13 veut une mentalité à la Team USA chez les Clippers.

« C’est vraiment un état d’esprit. Bien sûr, on a beaucoup de bons joueurs mais quand vous nous mettez ensemble, l’idée est de nous assurer que chacun donne son maximum, que chacun puisse briller dans son propre style. On a un groupe spécial au niveau du talent. Si chacun joue le jeu sérieusement, joue à 100% tout le temps, et demande à sortir quand il est fatigué parce qu’il sait qu’il a un copain derrière lui pour amener la même énergie, ça nous promet de belles choses. »

Sacrifice, cohésion, automatismes, leadership. Autant d’éléments que Paul George veut voir chez ces Clippers 2022-23 et qu’il va tenter de prôner tout au long de la saison. On le sait, Kawhi Leonard – qui reste sur une saison banche – n’est pas le plus bavard et guide avant tout à travers sa capacité à détruire tout ce qui se trouve devant lui sur un parquet. C’est ce qui donne aussi la place à PG pour s’affirmer un peu plus dans son rôle de leader, autant grâce à son talent que par ses actions en dehors du terrain. À 32 ans et toujours à la recherche de sa toute première bague, George sait très bien que les opportunités pour aller chercher le Larry O’Brien Trophy ne sont pas infinies, et c’est sans doute aussi ce sentiment d’urgence qui le pousse à step-up un peu plus aujourd’hui.

Si le coach Ty Lue va aussi compter sur des vétérans comme John Wall et Marcus Morris pour le seconder dans le vestiaire, Paul George a bien l’intention d’assumer son statut de leader pour aider les Clippers à maximiser leur potentiel. Quand on a sept sélections au All-Star Game, quand on a prouvé une capacité à porter l’équipe même en l’absence du meilleur joueur du groupe aka Kawhi, on a la légitimité pour le faire. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top