Los Angeles Clippers

Les 5 grandes questions des Los Angeles Clippers sur la saison NBA 2022-23 : enfin la bonne année pour terminer au sommet ?

Kawhi Leonard Paul George Clippers

Trois ans après leur arrivée, l’objectif est clair pour Kawhi et PG.

Source image : YouTube

Chaque saison NBA apporte son lot d’interrogations et d’intrigues. C’est tout le temps la même chose, à quelques jours de la reprise. Quel joueur va performer ? Quel coach sera viré ? Qui suis-je ? Dans quelle étagère ? Où courge ? Pour chacune des 30 franchises, nous avons sélectionné les 5 grandes questions édition 2022-23, et le siège du jour est attribué aux Los Angeles Clippers. 

Kawhi Leonard et Paul George vont-ils jouer plus de 60 matchs ?

Entre blessures et load management, Kawhi Leonard et Paul George ne sont pas vraiment des modèles de durabilité. Depuis son arrivée aux Clippers, Leonard n’a jamais joué plus de 57 matchs en régulière et reste sur une saison blanche. Paul George lui n’a jamais atteint la barre des 55 rencontres et n’a disputé que 31 matchs l’an passé. De quoi se poser quelques questions sur la capacité du duo à emmener les Clippers jusqu’au bout. Le talent évidemment ils l’ont, la capacité à peser des deux côtés du terrain ils l’ont aussi, maintenant faut prouver qu’ils peuvent tenir une saison complète ensemble, régulière + Playoffs. L’avantage pour eux, c’est que Los Angeles possède l’un des effectifs les plus deep de toute la NBA, ce qui va permettre à Kawhi de revenir à son rythme et à PG-13 de ne pas trop forcer sur la corde durant la saison régulière. L’objectif ultime, c’est d’avoir les deux stars en pleine forme mi-avril quand la postseason va commencer. Si c’est le cas, les Clippers seront peut-être le plus grand favori à l’Ouest.

Quel 5 de fin de match choisi par Tyronn Lue ?

Les remplaçants disent souvent que le plus important, ce n’est pas de commencer les matchs mais de les finir. Et à Los Angeles cette année, vu le nombre d’options que possède le coach Tyronn Lue sous la main, on peut se poser la question du lineup dans le money time. Logiquement, les Clips vont débuter avec Paul George, Kawhi Leonard, Marcus Morris et Ivica Zubac, tandis que Reggie Jackson et John Wall vont se battre pour être titu à la mène. Mais sur le banc, vous avez quand même du Norman Powell, du Robert Covington, du Nicolas Batum, du Terance Mann et du Luke Kennard. Ça en fait du monde ! Avantage : Ty Lue va pouvoir s’adapter à pratiquement n’importe quelle situation au vu des différents profils qu’il a sous la main. Inconvénient : ça pourrait en frustrer certains de regarder une fin de match serrée depuis le banc. L’an dernier lors du play-in face aux Pels, Lue avait aligné dans les dernières minutes Jackson-Powell-Covington-Morris-Batum. Avec les retours de Kawhi et PG, deux joueurs vont évidemment sauter, tandis que Wall pourrait également tenter de s’incruster. Outre la présence du duo Leonard – George sur le terrain et l’absence probable de Zubac, qui peut être visé sur des switchs et qui ne recevra de toute façon pas de ballons au poste, le reste du lineup est à définir. La forme de chacun et le profil de l’adversaire pourraient alors dicter les choix de Tyronn Lue.

John Wall va-t-il réaliser un beau comeback ?

Après un an sans jouer du côté de Houston, John Wall va revenir avec le couteau entre les dents cette année. Pour rappel, Jean Mur tournait à 20 points et 7 passes de moyenne en 40 matchs lors de la saison 2020-21, preuve que ses nombreux gros bobos ne lui ont pas coupé les jambes. De quoi avoir de l’espoir pour l’ancien meneur All-Star des Wizards, qui veut laisser ses galères physiques mais aussi mentales derrière lui à travers ce nouveau challenge chez les Clippers. À 32 ans il va être en concurrence avec Reggie Jackson pour le poste de meneur titulaire mais il va surtout avoir la meilleure opportunité de sa carrière pour le titre NBA.

« C’est une organisation de premier ordre, il y a une grande équipe avec beaucoup de talent, je pense tout simplement que c’est un bon endroit pour moi. Je pense qu’ils font partie des candidats au titre, je pense correspondre à ce dont ils ont besoin, d’être un meneur de jeu et un leader aux côtés de Kawhi et PG. »

– John Wall

Qui va s’imposer derrière Kawhi et PG ?

On l’a dit plus haut, l’effectif actuel des Clippers est hyper talentueux et profond, néanmoins la hiérarchie reste à définir derrière les deux stars Kawhi Leonard et Paul George. À de nombreuses reprises par le passé on a vu des équipes blindées être incapables de maximiser leur potentiel car ça se marchait dessus (Celtics 2019, et même Clippers 2020). Le coach Tyronn Lue aura donc un vrai rôle à jouer dans la répartition des rôles et des minutes, mais ses choix seront forcément aussi guidés par les performances de chacun. Est-ce que John Wall peut mettre tout le monde d’accord et devenir le numéro 3 de Los Angeles ? Est-ce que ce statut est destiné à Reggie Jackson ? Quid de Norman Powell et Marcus Morris ? Et la progression de Terance Mann, on en parle ?

Enfin la bonne année pour le championship project démarré en 2019 ?

La question ultime, celle qui plane au-dessus de Los Angeles, c’est celle-là. En 2019, les Clippers réalisaient un énorme coup en faisant venir à la fois Kawhi Leonard et Paul George dans la Cité des Anges. Ce gros coup n’a cependant débouché « que » sur une Finale de Conférence jusqu’ici, ce qui n’est certes pas rien pour une franchise comme les Clips mais ce bilan n’est pas à la hauteur des ambitions affichées il y a trois ans par Steve Ballmer. Entre le fiasco de la bulle et les problèmes de blessures, l’autre franchise de Los Angeles n’a donc pas encore réussi à prendre le contrôle du Wild Wild West. Mais désormais, Leonard et George sont de retour, l’effectif est plus que jamais armé pour le titre, et l’Ouest semble vraiment ouvert. Va-t-on enfin assister à un alignement de planètes en faveur des Clippers ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top