Bulls

Zach LaVine ouvre une nouvelle page à Chicago : contrat max signé, mais jusqu’où peut-il emmener les Bulls ?

Zach LaVine 6.10.22

Zach LaVine est un homme concentré.

Source image : Youtube

Zach LaVine veut faire mieux que la saison passée avec les Chicago Bulls, d’un point de vue personnel et collectif. Sûrement boosté par le nouveau gros contrat qu’il vient de signer, il va pouvoir continuer de travailler son entente avec DeMar DeRozan et pourquoi pas passer un tour de Playoffs pour la première fois de sa carrière.

Zach LaVine est un homme patient. Il a dû attendre sept ans pour connaître sa première post-season et quatre ans pour que son équipe lui donne les moyens de ses ambitions. Cela a été le cas l’année dernière, DeMar DeRozan notamment est arrivé, enfin une deuxième star pour combiner avec l’ancien du Minnesota. Et cela a bien fonctionné, dès le début. Après 38 matchs, les Bulls affichaient un bilan de 27 victoires pour 11 défaites, ce qui les plaçait premiers à l’Est, personne ne s’y attendait mais c’était bien réel. Mais voilà en janvier, Zach LaVine se blesse au genou et manque d’abord cinq matchs. Il revient mais joue diminué, manque quelques matchs par-ci et par-là, ne retrouve jamais toute son explosivité et son équipe en pâtit. Elle retombe au classement et termine sixième puis est éliminée au premier tour des Playoffs par les Bucks, après un Game 5 auquel ne participera pas LaVine. La déception est là mais les observateurs le disent : à 27 ans, ce Zach LaVine là est dans son prime. Et les Bulls sont d’accord.

Zach LaVine est un homme heureux. Sa franchise vient de lui proposer un nouveau contrat, il n’a pas hésité et il a dégainé son stylo aussi vite que son tir à 3-points. Un nouveau contrat qui, selon lui, ne lui ajoute aucune pression mais, selon les chiffres annoncés, beaucoup de zéros dans le compte en banque. Contrat max à 215 millions de dollars sur cinq ans, ouf, il va enfin pouvoir subvenir aux besoins quotidiens de sa famille. Et ça tombe particulièrement bien, puisque sa femme vient de mettre au monde le petit Saint Thomas LaVine, et un enfant ça coûte un bras surtout en ce moment ma pov’ dame. Zach LaVine est donc un homme nouveau. Il va devoir apprendre à jongler entre sa carrière de basketteur et sa vie de père mais il n’a pas peur, trouve même ça très fun, et a hâte de pouvoir s’y mettre. Un excellent été sur le plan personnel donc, qui aurait pu l’être moins niveau basket. Mais la légère opération qu’il a subi au genou ne l’empêche pas d’être en forme, et surtout devrait lui permettre de ne plus jouer diminuer. Encore un move gagnant pour Zach LaVine pendant la off-season, une intersaison durant laquelle il a bossé dur pour améliorer son jeu sans le dénaturer, comme il l’a dit devant les journalistes lors du traditionnel Media Day.

“J’ajoute toujours des choses à mon jeu mais je ne veux pas être différent, je suis qui je suis, je sais ce que je fais bien depuis plusieurs années. Le but est plutôt de peaufiner tout cela, et d’être plus à l’aise avec mes points faibles tout en essayant de les gommer.” – Zach LaVine

Zach LaVine est une homme ambitieux. Son but personnel est d’être sélectionné en All-NBA, son but collectif d’être un jour champion. Le climat pesant que peut créer l’incertitude autour d’un futur contrat étant oublié, il peut désormais se concentrer à plein temps sur son jeu, pour emmener les Chicago Bulls le plus haut possible. Aller plus loin qu’un premier tour de Playoffs par exemple, ce qui serait la première fois pour lui alors que les Bulls n’ont pas réussi cet “exploit” depuis 2015, c’est évidemment la première marche. Pour cela, Zach LaVine peut compter sur son entente avec DeMar DeRozan notamment. Entente dont beaucoup avaient douté avant le début du dernier exercice mais un duo qui s’est finalement montré être l’un des meilleurs de la Ligue. Un exemple de cette complicité ? Zach LaVine est excellent à 3-points sur catch and shoot avec 48% de réussite et cela convient parfaitement au jeu de DeMar DeRozan, capable de ressortir la balle après un drive, de trouver ses coéquipiers depuis le post et de faire la bonne passe quand il est pris à deux. Et au-delà de l’attaque, Zach LaVine doit améliorer sa défense, ce qu’il a commencé à faire la saison passée. Il est déjà l’un des meilleurs joueurs offensifs de la Ligue, attention à ce qu’il ne se transforme pas en two-way player, on s’enflamme un peu mais ça pourrait faire très mal.

Zach LaVine n’a pas seulement signé un nouveau contrat, il est en plein prime et bien décidé à en profiter. Aux côtés de DeMar DeRozan, Zach LaVine a bossé pour s’améliorer et atteindre ses objectifs. Attention aux Chicago Bulls cette saison, qui pourraient comme l’année passée en surprendre plus d’un.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top