Cavaliers

Le best-of de Donovan Mitchell avec le Jazz : Spida laisse derrière lui un paquet de highlights, c’est déjà ça

Donovan Mitchell au Jazz, c’est cinq ans de bonbons pour les fans de NBA. Parti chez les Cavaliers cet été, la fanbase du Jazz l’oubliera néanmoins pas de sitôt. Et pour tenter de tourner définitivement la page, quoi de mieux que de se refaire ses meilleurs moments à Salt Lake City ?

Ça y est, le chapitre est clos, Donovan Mitchell n’est plus un joueur du Jazz. Arrivé au bout de l’impasse qu’était son association avec Rudy Gobert, Dodo a rejoint Darius Garland et consorts à Cleveland pour tenter de faire mieux qu’un deuxième tour de Playoffs. Mais Spida nous a fait vibrer, a donné de l’espoir aux fans du Jazz, et il en a mis plein les yeux à toute la Ligue. Donovan Mitchell, c’est quoi ? Des stats déjà, surtout du scoring, 23,9 points de moyenne en carrière, ils sont peu à pouvoir s’en targuer. Mais surtout c’est un skillset tout particulier, plein d’explosivité et de détente. Il n’est pas bien grand, 1m85 c’est à peine plus que votre rédacteur préféré (non, on ne veut pas savoir qui c’est), on pourrait s’attendre à du handle de feu et à de la passe millimétrée en mode visionnaire… mais on a plutôt du dunk, beaucoup de dunks, à la réception des alley-oops de Ricky Rubio ou après s’être ouvert la voie royale tout seul. Souvent avec la même gestuelle, le bras droit (celui qui tient le ballon) bien en arrière, le dos creux, presque cambré, une jambe en avant l’autre en arrière, et toute la puissance et la rage qu’il veut y mettre. Et puis on a quand même quelques chevilles cassées, quelques lay-ups bien smooth après un drive, et quelques passes bien senties, parce qu’il faut un peu de douceur dans ce monde de brute. Un petit régal en vingt minutes, qui nous prépare bien à ce qu’on devrait encore voir cette saison, mais du côté de Cleveland désormais.

Donovan Mitchell débarque à Cleveland, et vivement le début de saison parce qu’on n’en peut plus d’attendre pour voir ça. Les Cavs de retour en Playoffs ? Mitchell enfin en finale de conférence ? Réponses à partir de mi-octobre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top