Pelicans

Zion Williamson est de retour et les Pelicans se lèchent les babines : sortez les protections, le Z est dans une forme incroyable

Zion Williamson 30 septembre 2022

« Comment ça je dois arrêter les muffins ? »

Source image : YouTube

Les grandes déclarations et jolies photos du NBA Media Day ont laissé place au début des training camps, et à New Orleans peut-être plus qu’ailleurs on se pourlèche les babines. Pourquoi ? Car le monstre Zion Williamson est de retour, et parce qu’il en a déjà mis plein les mirettes à son coach et ses coéquipiers. Après une année blanche le Z devra tenir le choc, mais le choc, c’est bien la NBA qui pourrait le prendre de plein fouet.

Une sélection en grandes pompes par les Pelicans avec le premier choix de la Draft 2019, un aperçu rapide mais monstrueux de son niveau en année rookie, une saison 2 plus aboutie en terme de matchs joués (27 points, 7 rebonds et 4 passes à 61% au tir) et la planète basket qui se met à trembler… puis une année 3 passée entre l’infirmerie et le KFC. Voilà pour l’instant le très court résumé de la carrière NBA de Zion Williamson, une bête d’à peine 2 mètres mais pesant plus de 130 kilos en période de diète, aussi fragile que puissant et cultivant donc un sacré paradoxe depuis son arrivée dans la Ligue, celui d’un mec qui peut potentiellement grailler la NBA mais en même temps… semblant si proche d’une carrière qui ne décollerait jamais à cause de ses soucis de santé.

Quoiqu’il en soit on annonce bien un Zion Williamson de retour pour ce début de saison, dans une équipe des Pelicans qui avait déjà été sacrément sexy sans lui, et les premiers entraînements collectifs semblent avoir confirmé ce que l’on savait déjà selon les dires de ses coéquipiers : Zion est dans une forme incroyable et il arrive pour casser des bouches. Échantillon :

« Il m’a paru incroyable. Sa puissance, sa vitesse… Il a clairement dominé l’entraînement. Mais ce qui m’a le plus frappé c’est sa puissance. Il se déplace rapidement, il prend très vite les bonnes décisions, quand il ne score pas il trouve les bonnes passes… » – Willie Green, coach des Pels

« Il n’a pas joué depuis genre 500 jours, ça va prendre un peu de temps pour nous de s’adapter à lui et inversement, mais honnêtement il a l’air en forme et c’est très dur de ne pas être impressionné. » – Larry Nance Jr.

« Solide, très solide, et prêt à jouer, c’est tout ce que j’ai à dire. » – Trey Murphy III, pas trey bavard

« Je pense que Z est un joueur spécial, un joueur auquel on devra s’adapter. Il n’a pas besoin d’avoir le ballon tout le temps. Il se démerdera toujours, il s’est très vite adapté, c’est comme s’il jouait avec nous depuis très longtemps. » – Jose Alvarado, pickpocket de Louisiane

Pour son premier vrai entraînement en 5 vs 5 depuis le mois de mai… 2020, face à de vrais joueurs, Zion Williamson était associé à Herb Jones, CJ McCollum, Brandon Ingram et Jonas Valanciunas dans ce qui pourrait ressembler à un cinq majeur pour le début de saison, avec une astérisque tout de même au poste de meneur. Zion n’a raté aucun tir de toute la séance, ok bonhomme, et a donc impressionné tout son monde. De bonne augure pour des Pels dont on dit qu’ils pourraient faire partie des bonnes surprises cette saison, et qui pourraient même commencer à faire flipper pas mal de monde si le monstre Z reste en forme.

Zion Williamson tiendra-t-il le choc ? C’est un peu le marronnier de la Grande Ligue depuis maintenant trois ans. A l’instant T le boug est en forme, alors à l’instant T… la NBA peut trembler.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top