Equipe de France

La FFBB a communiqué sur le dossier Thomas Heurtel : « s’il joue avec le Zénith St-Petersbourg, il ne respectera plus les critères de sélection »

Thomas Heurtel

Thomas Heurtel en Équipe de France ? On ne le reverra peut-être pas de sitôt.

Source image : FIBA

L’affaire fait grand bruit depuis quelques jours, quand on a appris que des tractations étaient en cours entre le meneur de l’Équipe de France et le club russe du Zénith Saint-Petersbourg. Il faut savoir qu’avant l’EuroBasket 2022, une charte avait été établie dans laquelle il était indiqué que tout joueur qui évoluerait pour un club russe deviendrait de facto inéligible à une sélection en Bleu, contexte géopolitique oblige. Thomas Heurtel a signé cette charte mais pourrait donc rejoindre la Russie prochainement… avec les conséquences qui en découleraient.

Le débat fait rage depuis quelques jours, et il est centré autour d’une question : la Fédération Français de Basketball était-elle au courant des projets de Thomas Heurtel malgré sa signature de cette fameuse charte ? L’institution a-t-elle volontairement fermé les yeux quelques semaines en grommelant de discrets « on verra bien », histoire de profiter d’un joueur faisant partie de ceux qui ont porté les Bleus en Allemagne ? Ou bien, au contraire, l’ancien meneur du Barca, du Real ou de l’ASVEL notamment avait-il préparé « son coup » histoire d’avoir le beurre, l’argent du beurre et l’EuroBasket ? Pas forcément le tiret le plus important de la liste, mais ce que l’on sait surtout aujourd’hui c’est que le n°4 de l’EDF aurait signé pour un an avec le club russe du Zénith St-Petersbourg, et qu’une telle signature reviendrait ni plus ni moins à s’asseoir sur l’attestation sur l’honneur signée entre les joueurs et la Fédé.

C’est en tout cas ce que la FFBB a laissé entendre, ce matin, via un communiqué officiel :

Heurtel 22 septembre 2022

Difficile de faire plus clair. En deux mots ? Pas d’arrangement au préalable entre les deux partis, et la Fédé affirme donc qu’elle a appris tout comme nous la nouvelle.

Si Thomas Heurtel venait effectivement à jouer pour le club russe ? Il serait donc mis de côté pour les prochaines échéances de l’Équipe de France, dont la Coupe du Monde en 2023 et, surtout, les Jeux Olympiques de Paris en 2024. En laissant de côté la partie sportive qui nous laisse à penser que l’EDF perdrait là un joueur majeur de par son expérience et son talent, c’est davantage la manière qui pose question, et une communication qui semble avoir été – au mieux – brouillée entre le joueur et sa fédé.

Pour rappel, le 2 mars 2022 puis le 1er août dernier, la FFBB avait annoncé son soutien envers l’Ukraine dans le cadre du conflit l’opposant à la Russie, ce qui avait initialement apporté son lot d’encouragements. Sauf qu’aujourd’hui, en y mêlant des affaires sportives et des négociations en coulisses, la moutarde pourrait vite monter au nez de chaque côté.

On attend désormais le prochain épisode du conflit, mais les carottes semblent cuites pour le joueur s’il décide d’enfiler officiellement le short du Zénith. A-t-on vu le dernier match de Thomas Heurtel avec l’Équipe de France avant un bon bout de temps (si ce n’est définitivement), le 18 septembre dernier face à l’Espagne ? La tendance va en ce sens.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Dawa

    22 septembre 2022 à 17 h 17 min at 17 h 17 min

    Franchement la FFBB me fait honte. Total disrespect envers Thomas…

    C’est ainsi qu’elle remercie Mr Big Short pour son Euro 2022, et pour tous les services rendu au drapeau bleu-blanc-rouge. Well…

    Pardon mais le mec qui nous sauve les meubles en quart serait donc devenu personna non grata parce qu’il décroche un contrat dans un club qui est de la mauvaise nationalité ?

    Et par contre, ça naturalise Embiid ??? Où va-t-on ?

    Sérieusement, sur quoi s’appuient les fédé de sport pour boy-cotter un pays ?

  2. Free_Eagle

    23 septembre 2022 à 14 h 03 min at 14 h 03 min

    Total soutient Thomas !!
    Tu leur a fait à l envers aux Siutat et ses copains de la Fédé, avec leur propagande, menaces, et mise à éxécution minable !
    Si d’autres pouvait te suivre, Siutat le macronien n’aurait pas d’autres choux que de capituler…Bravo pour ton courage Thomas, car comme sur le terrain tu en as et tu les poses sur la table!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top