News NBA

La NBA lance officiellement la « Rivals Week » cette saison : rendez-vous la semaine du 23 janvier 2023, ça va chauffer sévère entre rivaux !

C’est bon, vous avez noté la date ?

Source image : YouTube

Ce mercredi soir, la NBA a comme prévu dévoilé le calendrier complet de la saison NBA 2022-23. Et pour l’occasion, la Grande Ligue a décidé de lancer un nouveau concept sympathique : la « Rivals Week », autrement dit la semaine des rivaux avec quelques grosses affiches au programme.

Parmi les nombreuses dates que vous pouvez d’ores et déjà entourer en rouge sur votre calendrier, il y a celle du 23 janvier 2023. Car c’est le 23 janvier que cette « Rivals Week » va officiellement démarrer. Une semaine qui sera composée de onze rencontres en antenne nationale entre des équipes qui ne s’apprécient pas vraiment, pour des raisons historiques, géographiques ou parce qu’elles restent sur plusieurs confrontations assez chaudes l’année dernière ou lors des récentes saisons. Par exemple, on aura droit à un Lakers – Clippers pour la Battle de Los Angeles, un remake de la série de Playoffs 2022 entre les Warriors et les Grizzlies, un Celtics – Heat qui rappellera à la fois la dernière Finale de Conférence Est mais aussi les gros duels du début des années 2010, sans oublier évidemment le classique Lakers – Celtics. Si vous voulez la liste complète, elle est juste en dessous.

Les rivalités sont évidemment au cœur de l’histoire de la NBA. C’est d’ailleurs une rivalité qui a sauvé la Grande Ligue quand elle se battait pour se faire une place dans le paysage du sport US après la décennie 1970, durant laquelle la NBA fut marquée par des problèmes de drogues et une popularité au plus bas. Si Magic Johnson et Larry Bird n’étaient pas arrivés aux Lakers et aux Celtics en 1979 pour ensuite nous offrir plusieurs affrontements légendaires, sans doute que la Ligue ne serait pas là où elle se trouve aujourd’hui. Cette « Rivals Week » est ainsi un moyen de mettre en avant certaines grandes oppositions du passé tout en essayant de promouvoir les nouvelles. Bon on ne va pas se le cacher hein, la NBA actuelle manque de grandes rivalités entre franchises comme on a pu en voir par le passé. Sans vouloir jouer au vieux c*n, c’est juste une réalité. Les mouvements plus nombreux de joueurs stars au cours de la décennie écoulée sont probablement l’une des raisons qui expliquent cela, et l’aseptisation progressive de la NBA version XXIe siècle n’a pas aidé à développer des rivalités à l’image de celles qui ont caractérisé les années 1980 et 1990. Dans l’ère du player empowerment qui a caractérisé la décennie 2010, on était plus en mode copain-copain qu’en mode ennemi, plusieurs superstars décidant de faire équipe pour augmenter leurs chances de gagner le titre. Heureusement on a tout de même quelques phénomènes genre Ja Morant, Joel Embiid et Cie qui pourraient bien relancer tout ça, et la NBA en ressortirait grandie.

Malgré ce manque de vraies rivalités dans la NBA actuelle, cette « Rivals Week » promet d’être séduisante. Les affiches sont belles et on pourrait bien avoir droit à quelques étincelles en plein milieu d’une longue saison régulière. Quand on sait que les matchs de janvier sont rarement les plus passionnants, on valide le concept !

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top