Rockets

Les vacances des NBAers : on a (presque) mené l’enquête pour savoir où les joueurs des Rockets passaient leur été

Houston Rockets Vacances joueurs NBA

Sur la plage abandonnée, banana boat et crustacés.

Source image : Montage TrashTalk

Maintenant que la saison NBA est finie, place aux vacances ! Les joueurs de la Grande Ligue ont encore quelques semaines de free time devant eux pour se la couler douce au soleil, s’envoyer des cocktails à la pelle… ou pas. Tiens, c’est vrai que chacun a sa propre définition du mot « vacances », alors pour vous la rédaction de TrashTalk a cherché où est-ce que les membres des Rockets ont décidé de s’évader. Attachez vos ceintures et enfilez votre plus beau casque rouge, décollage en vacances avec les fusées de Houston ! 

NB : ces destinations sont le plus souvent imaginaires et n’ont que pour unique but de vous faire sourire, même si elles sont parfois basées sur les réelles vacances des joueurs mentionnés.

Jalen Green

Jalen Green est jeune, Jalen Green est beau, Jalen Green est talentueux. Et d’après vous, ou s’envolent les gens jeunes, beaux et talentueux pour les vacances ? On vous le donne en mille, ce n’est pas Beauvais et encore moins Tourcoing, non la ville des rockstars en devenir, c’est évidemment Paris. Vêtu de son plus bel outfit, JG déambule dans les rues de Paname en toute décontraction. Alors, si vous croisez un petit grand bonhomme avec les cheveux longs et de la dynamite à la place des mollets, passez lui le bonjour de notre part, ce sera sûrement Jalen.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jalen Green (@jalen)

Kevin Porter Jr. 

Comme tout passionné de manga qui se respecte, Kevin Porter Jr. est allé faire un tour au Japon une fois la saison régulière clôturée. Et oui, KPJ, les mangas c’est son truc, et plus particulièrement Naruto, dont le guard est un grand fan. Son personnage préféré ? Même pas besoin de lui demander, puisque KP est allé jusqu’à se le faire tatouer : Sakura. Non, on déconne on parle évidemment d’Itachi comme 93% des gens d’ailleurs. C’est donc bien emmitouflé dans sa cape de l’Akatsuki (taille XXL) que notre numéro 3 visite Tokyo et ses alentours. Attention quand même à ne pas croiser un fan de Sasuke, Kevin, ça pourrait vite mal se finir.

Boban Marjanović

Et ben alors ? On avait oublié que Boban jouait désormais pour les Rockets ? Mentez pas, on vous voit hein. Vous le savez aussi bien que nous, Boban Marjanović est un géant au cœur tendre. Jamais le dernier pour déconner, Boby a un hobby rien qu’à lui lors de ses vacances. Le rituel est toujours le même, le colosse saute dans un avion affrété pour son immense carcasse, direction la Serbie. Le pivot se pose alors au coin du feu et dégaine sa machine à coudre. Par contre, vu la taille des paluches du bonhomme, on se demande bien comment il fait pour l’utiliser sans tout casser. 

Jabari Smith

Nouveau membre du club des « fils de » version Houston, Jabari rejoint là une jolie tripotée déjà composée de Kenyon Martin Jr, TyTy Washington Jr, Kevin Porter Jr et lui donc, Jabari Smith Jr. Cet été, le quatuor a un programme chargé. Au programme, c’est élection du meilleur du papa de H-Town. Père et fils ont donc loué une villa à… Pápa, dans le sud-ouest de la Hongrie. Deux étages, un immense jardin, une salle de sport et même un terrain de basket, tout est mis en œuvre pour élire le meilleur daron de Houston. Et oui, dans le Texas on fait les choses jusqu’au bout ou on ne les fait pas.

Alperen Şengün

On a tous ce pote qui retourne deux mois au bled pendant les grandes vacances. Mais si vous savez, celui qui arrive toujours une semaine après la rentrée là, comme si de rien n’était. Eh bien ce pote, à Houston, c’est Alperen Şengün. La saison régulière bouclée et décollage pour la Turquie. Pas de panique, aucune calvitie en vue pour le pivot, Alp est juste originaire de Giresun, ville du nord-est du pays. Clairement, l’intérieur y vit sa meilleure vie. Barbeuc le soir, jet-ski la journée et baignade le matin, Alperen est juste au max. Il faudra toutefois veiller à ne pas revenir une semaine après le début du training camp, ça risquerait de gueuler fort dans les chaumières de Houston.

Jae’Sean Tate

Fort de ses dernières vacances en Australie, Jae’Sean Tate a décidé de remettre le couvert cet été. Les valises sont prêtes, tout est bouclé, Jaé’Zone embarque pour 18 heures d’avion. On savait que le bonhomme avait du mental mais alors à ce point-là. Une fois arrivé au pays des kangourous, l’ailier troque les sneakers pour les tongs Décath’ et ne file absolument pas faire bronzette les doigts de pieds en éventail. J-Tate, c’est un dur à cuire, un vrai. Ce qu’il veut lui, c’est affronter un crocodile à mains nues, nager avec les Grands requins blancs et écrabouiller des grosses araignées. Alors là, merci mais non-merci, ce sera sans nous pour cette année Jae’Sean.

Usman Garuba

Usman, c’est la génération Messi qui dribble le goal, Cristiano qui fait trente passements de jambes et Pepe qui découpe toute forme de vie humaine. Passé par le Real Madrid avant la NBA, le gamin a grandi près du Santiago Bernabeu, forcément ça laisse des traces. Retour au bercail donc pour l’intérieur qui s’envoie sangria sur sangria devant une compil’ des plus beaux buts de CR7 sous le maillot de la Casa Blanca.

Kenyon Martin Jr.

Après avoir explosé les cercles de toute la NBA, Kenyon Martin Jr. a décidé de prendre du repos. Pour préparer au mieux le compétition du meilleur daron de Houston, père et fils se sont envolés pour l’Argentine afin de renforcer leur complicité. Séjour d’une petite semaine a Buenos Aires avec papounet, tout est carré pour KMJ. Visite de La Bombonera, petit casse-dalle sur la Plaza de Mayo et c’est déjà fini, retour à la maison, le maillot de Maradona sur les épaules. Voyager, c’est bien mais faut pas déconner, y’a quand même une compet’ à préparer.

Eric Gordon

Installé à Houston depuis six ans maintenant, Eric Gordon commence à être rodé aux intersaisons. A bientôt 34 ans, EG n’a plus la tête à faire la bringue jusqu’à 5h du mat dans les rues de Ibiza. Non, pour le shooteur des Rockets les vacances s’annoncent chill. Petites randos bien sympathiques dans les forêts du Montana puis direction Miami et la Floride pour profiter le plage et du soleil. Cette année, papy Gordon a décidé de prendre le temps de souffler, alors prière de ne pas le déranger !

Josh Christopher

Josh Christopher est décidemment un peu spécial, puisque Josh s’est mis en tête d’aller affronter ses vieux démons. Bloqué au dernier combat de Pokémon Or HeartGold face à Red au sommet du Mont Argenté, Jo’ ne peut plus blairer ce foutu Pikachu niveau 88. A chaque problème sa solution, le guard des Rockets s’est mis en tête d’aller escalader le Mont Blanc, le vrai cette fois. Paraît-il que ça renforce le lien qui l’unit à ses Pokémons ou une connerie du genre. « Built different, built different », d’un coup on comprends mieux pourquoi…

Alors, quel programme vous chauffe le plus ? Ici, on irait bien chill pépère avec Eric Gordon. Se poser au coin du feu avec le grand Boban, c’est oui aussi. Dans tous les cas, nous on retourne lire un super grand livre orange dans le hamac en attendant la prochaine enquête. 

Sources : Instagram, Twitter, YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top