Equipe de France

« Entraînements », le deuxième épisode de la mini-série dans les coulisses de l’Euro des Bleus : focus sur le staff technique, entre deux tomars

Tout au long de ce mois d’août teinté de bleu, de blanc et de rouge, nous avons la chance de suivre les coulisses de l’Équipe de France dans une mini-série intitulée « Quotidien », et dont le second épisode « Entraînements » a récemment été publié. Au programme ? Beaucoup de mots sur le staff, un peu d’Evan Fournier, mais surtout, enfin du basketball.

Vincent Poirier qui vient nous flex dessus après avoir martyrisé un pauvre arceau sans défense ? Pour commencer un match on ne dirait pas non. C’est en tout cas de cette façon que débute « Entraînements », deuxième épisode de la mini-série « Quotidien » qui va nous permettre de suivre les Bleus de l’intérieur jusqu’à la fin de l’EuroBasket en septembre. Il y a quelques jours, nous vous parlions notamment de l’épisode un « Retrouvailles », où l’absence d’un élément nous avait chagriné : le basketball.

Comme l’on pouvait donc s’en douter, c’est désormais chose faite avec cette deuxième capsule vidéo d’un peu plus de deux minutes. À Nanterre pendant près d’une semaine pour effectuer la reprise du jeu en prévision des premiers matchs de préparation, nos Français ont pu tâter à nouveau la gonfle, pour notre plus grand plaisir. Tomars dans tous les sens, cinq contre cinq, and-one de Maledon… nos pupilles ont pu se régaler, même si, soyons honnêtes, on n’aurait pas dit non à quelques actions en plus. Notre Evan Fournier national, récemment désigné capitaine des Bleus, revient d’ailleurs sur l’importance de ces entraînements :

« Quand t’es en Équipe de France, t’as une compèt’, t’as un mois de préparation, pour te préparer… on n’est pas là pour être contents tu vois ? Il faut bosser, il faut qu’on avance, il faut qu’on progresse parce qu’il y a un objectif derrière. Il faut être intelligent sur les entraînements. Il faut faire attention à son corps, c’est important. Il faut pas se cramer, mais il faut faire le plus possible parce que c’est court, et mine de rien ça fait un an qu’on n’a pas joué ensemble. Donc il faut recréer les automatismes, c’est pour ça que c’est important une préparation. » – Evan Fournier

Le deuxième gros morceau de la vidéo concerne le staff qui entoure nos Frenchies. Dès le second épisode, il était en effet important de mettre l’accent sur ceux qui accompagnent les joueurs, et sans qui rien ne serait possible. Pour ce faire, c’est l’assistant-coach Ruddy Nelhomme qui prend la parole une grande partie des 2 minutes 27, présentant tour à tour les hommes qui œuvrent au quotidien pour emmener cette équipe au sommet. Bon, le boss, on le sait, c’est Vincent Collet. À ses côtés, les trois mêmes assistants que depuis un paquet d’années déjà : Pascal Donnadieu en charge de l’attaque, Laurent Foirest en charge de la défense, et Ruddy donc, en charge de la relation entre… l’attaque et la défense. Pas besoin d’innover pour performer.

C’est ensuite au tour de Bryan George, entraîneur adjoint en charge de la vidéo, d’être présenté, avant de passer au préparateur physique… dont le nom n’est pas mentionné. Pauvre Manuel Lacroix, qui fait pourtant un travail essentiel, comme Nelhomme n’oublie cependant pas de le rappeler. Pour ceux qui regretteraient l’absence des médecins, kinés, ostéos, soyez rassurés, notre petit doigt nous dit qu’ils apparaîtront très bientôt dans la série. On notera pour finir la mention de Joseph « Jo » Gomis, coach individuel présent dans le staff depuis l’année dernière seulement, et dont l’arrivée fut la bienvenue comme le souligne Guerschon Yabusele :

« Je pense que c’est important justement, entre les séances, de pouvoir venir et shooter avec lui ou travailler sur ce dont on a besoin de travailler, pour être vraiment prêt en match quoi. » – Guerschon Yabusele

La durée très courte du format de « Quotidien » peut certes être frustrante, mais on ne va quand même pas cracher sur ces deux minutes de pur plaisir qui nous permettent d’avoir quelque chose sous la dent en attendant le début des festivités. Et puis, il faut le dire, qu’il s’agisse du montage, du rythme ou des images, c’est un travail d’une qualité et d’une efficacité remarquable qui nous est offert. On se retrouve donc pour le prochain épisode, où les choses sérieuses devraient avoir commencé.

Source texte : FFBB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top