Summer League

NBA Summer League 2022 – Épisode 9 : nuit très calme avant la phase finale… très très calme

chet holmgren summer league

« Oh tu m’fais bailler tiens »

Source : NBA League Pass

Cette nuit, c’était déjà l’une des trois dernières nuits de Summer League. Une phrase qui résonne douloureusement ici, puisque les fans de basket n’auront plus d’images fraîches venues des US à se mettre sous la dent tous les matins pour un petit moment. Allez, profitez de ce récap qui parlera encore une fois des rookies les plus attendus de la ligue comme de mecs inconnu au bataillon. Et surtout : ne soyez pas tristes car c’est bientôt fini, soyez heureux car c’est arrivé. En tout cas c’est ce qu’on a lu sur un Skyblog entre deux cafés à 3h du mat’. 

Les résultats de la nuit :

Clippers – Jazz : Il est 23h quand le match commence. Que fait-on à 23h au milieu du mois de juillet ? Bien généralement, on profite d’une douce soirée d’été, du crépuscule et de l’apparition dans le ciel des premières étoiles. Raté, ici on regarde les étoiles qui ouvrent le ballet de c’te soirée d’entame de week end à Vegas. Brandon Boston Jr (22 points) et Leandro Bolmaro (19 points) ont mené au point leurs équipes, statut assumé pour des joueurs NBA à l’année. Plus, les deux garçons ont usé de leur talent pour nous offrir un superbe match. Rectification, un match de Summer League en fait (mdr). Plus sérieusement, ce cher Boston Jr aura été bien dans ses baskets et fait une belle impression. Assez pour nous donner envie de le revoir à l’oeuvre dès le mois d’octobre chez les Clippers tiens. Pas de temps de jeu pour Moussa Diabaté, parce que le repos c’est important aussi.

Sixers – Nuggets : Une stat’ sur ce match ? Les Sixers ont mené jusqu’à 41-17 en première mi-temps. Oui, ça vous donne tout de suite une idée du niveau de suspense de cette partie qui se range entre « Chris Froome attaque dans le Ventoux » et « Bordeaux va en prendre six ce weekend « . Puisqu’il faut quand même parler de cette rencontre, profitons en pour faire deux trois compliments au meilleur joueur du soir côté Nuggets. Il s’agit de Christian Braun, le rookie sélectionné par Denver en 21e position de la dernière Draft. Incisif autant qu’instinctif, le jeune de 21 ans n’aura jamais hésité du match à s’engager physiquement dans des percussions. Un signal à prendre avec des pincettes étant donné l’enjeu et le niveau d’adversité, mais il faut reconnaître que cela est bien encourageant pour la suite de sa formation dans le Colorado.

Warriors – Thunder : Il faut reconnaître que cette affiche devait être celle de la soirée à bien des égards. James Wiseman, Jonathan Kuminga, Mac McClung côté Golden State, et Chet Holgrem, Josh Giddey, Ousmane Dieng pour OKC. Encore un gros coup de flair poivré puisque les trois derniers cités ne fouleront pas le parquet. En même temps, logique vu le potentiel des bijoux dont on parle. Les trois loustics ont montré tout ce qu’il devaient prouver cette semaine, alors ils ont gagner le droit de bomber le torse courtside avec leurs meilleures tenues. Pour ce qui est du match ? Boh, victoire Warriors avec un James Wiseman toujours aussi en confiance (14 points, 7 rebonds). Le test de la Summer League semble être une réussite pour James : pas de blessure, des stats qui montrent que le bonhomme est toujours un joueur de basket à fort potentiel. Chez les Guerriers, cette simple phrase est un motif valable pour sabrer le champagne demain soir et c’est bien logique.

Kings – Suns : Bonjour, voici le point « Keegan Murray est très fort au basket » du samedi 16 juillet 2022. Contre les Suns, le quatrième choix de la Draft 2022 à encore étalé sa palette offensive complète qui nous fait très honnêtement tous saliver à l’idée de la voir se frotter aux meilleurs dès l’automne prochain. 21 points et 10 rebonds pour Kigane, bien sûr meilleur marqueur du match sinon c’est pas drôle. Le frenchie Olivier Sarr a été laissé au repos côté Phoenix, mais bon c’est vendredi soir donc ça lui laissera l’opportunité de profiter un peu de Sin City, n’oublions pas que la Summer League est aussi une belle opportunité de visiter Vegas. L’effectif des Kings est vraiment très costaud sur cette compétition, rien à dire. Keon Ellis, Jared Rhoden… ça assume fort contre l’adversaire tel qu’il soit. Dommage qu’il ne s’agisse que d’un tournoi de dix jours au milieu de l’été.

Pacers – Wizards : Ça commence un peu un tirer ici, et ce n’est pas ce match qui va nous faire reprendre en vitalité. Que dire ? Pas grand chose, hormis quatorze points de Kendall Brown, une info si intéressante que vous l’aurez oublié avant Dory. Mathurin est absent, Duarte aussi, fun fun fun. Typiquement le genre de moment traître dans une nuit, celui où le dernier café est trop récent pour en prendre un autre mais que bon, ça ferait quand même du bien de s’envoyer un peu de caféine dans le gosier pour résister. Oui mais ça file des mots de ventre en début de matinée, choix difficile. Ce sera finalement une bonne tartine de pâté pour remonter la pente, et avec succès.

Heat – Raptors :  Une rencontre validée par Kyle Lowry. Mais pas jouée par Kyle Lowry, et c’est bien dommage. Pas grave, soyons positifs puisqu’Armori Brooks joue et qu’il sera même le meilleur scoreur du match avec 17 points. Non on déconne, ramenez vite Scotty Pippen Jr car ça commencerait moitié a être une victoire par KO du sommeil ici.  Les conditions sont dantesques : le flou s’installe dans les yeux, la tête bascule. C’est décidé, tournée de caféine pour tout le monde. Orlando Robinson joue toujours avec Miami, sachez d’ailleurs pour votre gouverne qu’avec ses treize points ce soir multiplié par le nombre de lettres dans son blaze, et qu’on y ajoute le nombre de titres de Miami multiplié par ses onze rebonds, on arrive à 228 soit à peu de choses près le trajet Miami – Orlando en miles. Coïncidence ? Impossible.

Lakers – Pelicans : Vamonos, enfin des rookies qui jouent, et qui donnent envie de se poser devant le match ! Scotty Pippen Jr aura été comme d’habitude très propre, allons droit au but. 11 points, 7 passes pour le fiston de Scottie, disons que sa place en NBA serait une juste récompense pour une Summer League maîtrisée de bout en bout, de San Francisco à Las Vegas. Pour le reste ? Dyson Daniels n’a pas joué, comme ça on aura bel et bien eu le quinté dans l’ordre concernant les rookies laissés au repos. Shareef O’Neal aussi a été laissé au repos, au terme d’une ligue d’été pas spécialement folichonne à bien des égards en termes de jeu. Autre chose ? Ah oui, les 21 puntos de Cole Swider, tout en facilité cette nuit. Allez, c’est enfin l’heure de filer au dodo, on se quitte comme d’hab sur le programme du soir parce qu’on aime les choses bien faites ici.

Les images de la nuit :

Le programme du soir : 

  • 21h : Hawks – Cavaliers
  • 22h : Magic – Pistons
  • 23h : Hornets – Wolves
  • 0h : Grizzlies – Spurs
  • 1h : Bulls – Sixers
  • 2h : Nets – Celtics
  • 3h : Rockets – Kings
  • 4h : Lakers – Mavericks
  • 5h : Heat – Clippers

Source : ESPN/NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top