Magic

NBA Summer League : Paolo Banchero frappe fort d’entrée, 17 points et 6 passes pour le tank numéro 1 de la Draft

Paolo Banchero stats 8 juillet 2022

Le premier jour du reste de sa vie.

Source image : NBA League Pass

La planète basket attendait ce choc de pied ferme, du moins la partie de la planète basket qui s’intéresse à la NBA. Premier match de la NBA Summer League de Las Vegas cette nuit entre le Magic et les Rockets, et qui dit Magic et Rockets dit surtout… Paolo Banchero et Jabari Smith Jr., respectivement n°1 et 3 de la dernière draft et qui s’affrontaient donc pour leur première chez les adultes. Paolo 1, Jabari 0, mais on attend surtout la suite.

Il y avait comme une odeur de souffre cette nuit au Thomas & Mack Center de Vegas. Non pas que Kyle Kuzma avait fait péter dans une salle annexe une quinte flush royale, car il réserve plutôt les couleurs pour son outfit, mais bien car cette ouverture officielle de Summer League nous offrait un duel alléchant entre deux des prospects les plus attendus de leur cuvée. Paolo Banchero, sélectionné avec le first pick par le Magic, et Jabari Smith Jr., attendu à cette place mais finalement redescendu dans la draft et récupéré par les Rockets avec le pick 3, au terme d’une soirée qu’il n’imaginait pas qu’elle se passerait de la sorte, ça se voyait sur sa tête et c’est notre diplôme en sciences du comportement qui parle. Cette nuit ? Un beau choc donc, parfait pour débuter les hostilités estivales dans le Nevada, et un choc qui a tenu toutes ses promesses, c’est à dire un mélange de bonnes choses et de grand n’importe quoi. C’est la Summer League hein, ne vous attendez pas à des rencontres qui rentreront dans l’histoire, et au défilé habituel des guests en backcourt (John Wall, Jalen Green, Cole Anthony et une bonne moitié du roster des deux franchises) se sont donc superposées des… tentatives de quelque chose, car cette compétition de juilletiste est avant tout un merveilleux dance floor pour se faire remarquer.

D’un point de vue basket ? C’est donc Paolo Banchero qui s’est le mieux dépatouillé pour cette première, avec – déjà – un teaser incroyable de ses qualités. De l’adresse, de la polyvalence, du playmaking, de la puissance et des fondamentaux, c’est officiel le bagage de l’Italo-Américain est plutôt complet. 3/3 au tir pour commencer, puis les bibis sortis pour aller s’imposer dessous, et enfin une qualité de passe assez incroyable démontrée sur quelques séquences, tandis que dans le même temps son adversaire direct s’évertuait surtout à faire peu de choses mais à les faire bien, proprement. Au profil de point forward de Banchero s’est opposé tout au long du match celui de freak de Jabari, deux délires bien différents mais dont on imagine déjà très fort le rôle dans leur équipe pour la saison qui vient. En ce qui concerne l’ancien leader de Duke ? L’impression de voir émerger un espèce de Ben Simmons inversé, sans la défense mais avec le tir; le tout avec cette tête de mec qui descend à peine du lit parce que tout semble trop facile pour lui.

Une première assez folle donc, dans le ressenti notamment, et un match qui aura également permis de zieuter d’autres loulous. Pêle-mêle ? La gourmandise du sophomore Josh Christopher, l’activité de TyTy Washington Jr., les bras boursouflés de Daishen Nix et un gros cœur avec les doigts pour le rookie Tari Eason et sa belle tronche de steal de draft. Côté Orlando ? R.J. Hampton a joué les déménageurs avec 11 rebonds mais il a surtout fait apprécier sa sélection de tirs à la Nick Young, Devin Cannady semble bien revenu de sa grosse blessure et on a découvert le bras armé de Caleb Houstan (5/9 du parking). Une première appréciable pour tout ce petit monde et pour nous, drogués invétérés de ballon, avant la suite des évènements ce soir puisque la Summer League passera la seconde avec une petite dizaine de matchs au programme.

17 points pour Paolo Banchero, à 5/12 au tir dont 2/3 du parking et 5/5 aux lancers, 4 rebonds, 6 passes et 1 steal. 10 points, 7 rebonds, 3 passes et 1 steal pour Jabari Smith Jr., plus discret pour cette première. Messieurs dames la NBA Summer League 2022 est lancée, à très vite pour la suite, et ça commence dès ce soir 18h avec un joli programme. Roulez jeunesse, pronto comme dirait l’autre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top