Lakers

Darren Collison a effectué un workout avec les Lakers : à 34 ans, le meneur en a-t-il encore sous les semelles ?

Darren Collison 25 décembre 2021

Alors, reviendra ou reviendra pas ?

Source : NBA League Pass

Les Lakers, ces fans de Louis la Brocante. Après avoir été cherché l’hiver dernier un Darren Collison en pleine retraite depuis 2019, la franchise de Los Angeles souhaite à nouveau voir ce que peut donner le meneur de 34 ans. Pour rappel, il a évolué avec l’équipe G League des South Bay Lakers jusqu’à la fin de la saison dernière. Prévenez tout le monde, à L.A. on n’aura peut-être pas besoin de Kyrie Irving (si).

Trajectoire assez inédite que celle de la fin de carrière de Darren Collison quand même. Après deux saisons très correctes chez les Pacers en tant que meneur titulaire, le joueur annonce via The Undefeated qu’il prend sa retraite, à 31 ans seulement. La surprise est assez grande pour l’ensemble de la planète basket, mais c’est l’homme qui parle. Après dix ans à écumer les États-Unis, il souhaite se consacrer à sa vie privée. Mais vous savez, le basket est quand même sacrément persuasif quand il exerce sur vous une envie irrépressible de retourner jouer. C’est donc sans doute un Darren déjà cogitant qui a répondu aux sirènes de Frank Vogel l’hiver dernier. Ni une ni deux, petit contrat de dix jours signé avec les Lakers. Le résultat ? Trois petits matchs, à 1,3 point de moyenne en 12,3 minutes de jeu. Bon, il ne fallait pas s’attendre à autre chose non plus hein… on parle d’un joueur qui revient de deux ans et demi sans basket. Décidé à quand même continuer de faire revenir le talent de Darren à la casbah, Rob Pelinka lui propose alors d’aller finir la saison en G League chez l’équipe associée aux Purple and Gold, les South Bay Lakers. En découlent 11,3 points, 2,7 rebonds et 4,3 passes en 24,3 minutes de moyenne, il n’y là aussi que trois matchs mais il semble que cela ait été assez pour convaincre les Lakers de proposer un workout à Collison. La séance s’est tenue hier.

L’intérêt pour Darvin Ham ? Ajouter un potentiel joueur de rotation plutôt utile s’il retrouve son niveau. Et surtout, le faire à un prix qui sera sans doute très malin. Quand on sait que le cap space des Lakers risque encore d’être très serré cette saison, compter sur un bon col bleu capable de gérer les moments tendus et d’apporter un peu de points, le tout pour un salaire minimum, ça pourrait régaler. Oui, car Collison possède mine de rien un joli petit CV. Sorti de UCLA, il est drafté en 21e position par les New Orleans Hornets. Âgé de 22 ans, son expérience est tout de suite mise à profit en NBA, derrière Chris Paul dans la rotation puis intégré dans le cinq majeur après que Cipi Fruit se soit déchiré le ménisque en milieu de saison. Il ne fera qu’une seule saison chez les Hornets, puis sera transféré à Indiana où son jeu progressera encore. Les bagages ne sont jamais loin, car le bonhomme apprendra vite à être à l’heure à l’aéroport. Tradé en 2012 à Dallas, il enchaîne chez les Clippers en 2013-14 avant de se poser à Sacramento pour trois ans à compter de la saison suivante. C’est d’ailleurs dans le nord de la Californie qu’il enverra sa meilleure saison en carrière, avec 16,1 points de moyenne par match. En 2017, il est échangé aux Pacers où ses apports baisseront un peu. En 2019, il annonce sa retraite. Pourrait-on voir un retour au vrai sens du terme ? Affaire à suivre, comme dirait Scooby Doo (non).

Darren Collison va t-il une nouvelle fois revenir en NBA ? Disons que la retraite à 31 ans, ça vous laisse le temps de compter et recompter les nuages. Il en avait peut-être marre hein. En tout cas, si les Lakers prennent le pari et qu’il se révèle payant, on aura là une belle petite affaire. 

Source : Twitter @BA_Turner

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top