Bucks

T.J. Parker dans le staff des Bucks pour la Summer League : le coach double-champion de France va se faire un shot de NBA, pas mal comme vacances

TJ Parker Bucks 3 juillet 2022

Les vacances qui régalent.

Source image : YouTube / Canal +

En voilà une jolie nouvelle pour égayer un dimanche matin déjà ensoleillé. T.J. Parker, frère de Tony et surtout coach de l’ASVEL, a été intégré au staff des Bucks pour la Summer League de Las Vegas, qui commencera le 7 juillet. Double-champion de France en titre avec Lyon, il mettra toute sa connaissance du jeu au service d’un effectif jeune et surtout composé de trois Français. Ça va manger des baguettes et du camembert chez les Daims. 

La saison n’est pas fini pour le frangin de TP. Un titre avec l’ASVEL ? Bien sûr qu’on fait la fiesta, mais interdiction de rater l’avion. Pourquoi ? Parce qu’il est à destination de Milwaukee. Le Wisconsin, belle région boisée des États-Unis toussa toussa on a compris, mais l’heure n’est pas a payer des croisières au prix spécial touriste sur le Lac Michigan. Non, T.J. se déplace aux States pour parler tactique. Il sera partie intégrante du staff des Bucks pour la Summer League de Las Vegas, qui commencera jeudi prochain. Il l’a confié dans le Moscato Show du 30 juin dernier. L’objectif ? Acquérir de l’expérience, se faire remarquer par les membres permanents du staff de certaines franchises… Parce que oui – pour ceux qui se demandent – la Summer League n’est pas uniquement dédiée à faire remarquer des joueurs. Les staffs des équipes participantes accueillent aussi une pléiade de tacticiens venus des quatre coins de la planète basket. En même temps, on ne va pas dire à Steve Kerr de revenir de ses vacances à Phuket pour coacher Paul le plombier et son cousin Charlie le charpentier. Pour encadrer ces éphémères groupes de jeunes, il est donc possible de proposer des contrats courts pour le staff.

Alors, c’est quoi l’objectif de T.J. ? Et bien comme dit plus haut, c’est en première instance de se faire un nom, de se faire remarquer. Si son frangin possède comme rêve d’être un proprio de franchise NBA, celui de Tiji est d’être de manière permanente sur un banc d’une équipe de la Grande Ligue. En tout cas, d’être coach aux Zétazunis. Et donc, pour être coach aux US, rien de mieux que d’aller se montrer aux US… ça paraît logique. Deuxième objectif ? N’oublions pas qu’à l’heure actuelle, M’sieur Parker est toujours coach de l’ASVEL, et qu’il a été prolongé par le frérot. Pas impossible que le coach tente de ramener dans ses bagages un joueur pour étoffer son effectif la saison prochaine. À noter aussi qu’il sera à la baguette de trois français : Sylvain Francisco, Evans Ganapamo et Hugo Besson. Quand on sait les liens entre Tony Parker et Milwaukee par l’intermédiaire de la famille Antetokounmpo, pas impossible d’imaginer un Hugo dans les rangs de Lyon la saison prochaine aux côtés de Nando de Colo. En tout cas, tout ça risque d’être bien fun à regarder alors soyez au rendez-vous !

La France aux États-Unis, épisode 4936. Cette fois, c’est au tour de la science du coaching de faire cocorico et de célébrer son représentant pour un court instant d’été. Un court instant certes, mais un instant qui peut – sait-on jamais – offrir une belle opportunité de carrière par la suite. 

Source : RMC Sport

1 Comment

1 Comment

  1. Free_Eagle

    3 juillet 2022 à 12 h 33 min at 12 h 33 min

    Lorsqu’il s’agit de l’Asvel, ont parle de Villeurbanne, l’histoire,l’Astroballe (la salle),les différentes référentes, toussa…..
    Lyon,ça viens ensuite…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top