Raptors

Le transfert de Kevin Durant – Toronto Raptors : quel package proposer aux Nets pour récupérer KD ?

Kevin Durant 1er juillet 2022 Raptors

On to the next one.

Source image : montage via The Players' Tribune

Vous n’avez pas pu passer à côté de la bombe tombée le 30 juin sur la NBA, à quelques heures de l’ouverture de la Free Agency. Kevin Durant a demandé son trade à sa franchise, les Brooklyn Nets. Mais maintenant la question la plus importante est la suivante : où pourrait-il aller ? Et comment procéder à un transfert aussi historique ? Tout de suite, zoom sur les Toronto Raptors et leurs possibilités afin de récupérer KD.

Vendredi 30 juin 2022, 20h49 heure française, la déflagration tombe.

Kevin Durant veut quitter Brooklyn, le temps presse et le coco veut gagner d’autres bagues. Passé le temps du thermomètre qui explose, toute l’équipe de rédaction de TrashTalk s’est donc posée sur LA question qui nous taraude tous… mais où diable KD va-t-il poursuivre sa carrière ? Pour ce faire, et parce qu’on aime pousser le délire le plus loin possible, nous avons collectivement décidé de nous pencher sur toutes les franchises de la NBA. Oui oui, toutes les franchises : 29 articles détaillés, avec un rapide aperçu sur ce qui pourrait se passer.

Place aux Raptors !

La situation des Raptors

Raptors salaires 1er juillet 2022

# Pourquoi les Raptors iraient chercher KD ?

Parce qu’ils ont goûté aux fastes d’une bague en 2019 et que ça a un goût de reviens-y, parce que Kevin Durant rime avec candidat au titre dans l’immédiat, parce que Masai Ujiri est réputé pour ne pas y aller par quatre chemins et, surtout, parce que les Raptors possèdent probablement l’un des TOUS meilleurs packages disponibles en terme de talent et de potentiel, en bref ce que Sean Marks a indiqué rechercher (au moins deux joueurs de moins de 25 ans level All-Star).

# Quels joueurs sont indisponibles ?

  • Scottie Barnes selon les sources, mais on connait la chanson

L’info est sortie il y a une heure : “toute tractation incluant Scottie Barnes n’en sera automatiquement plus une”, entendez par là que les Raptors laissent filtrer le fait que leur ROY est intransférable. Sauf qu’on connait la chanson, sauf que bien souvent ce genre de décla est davantage lâchée pour jauger un peu les réactions, sorte de poker menteur de vente à la criée. Masai Ujiri, architecte de la réussite des Raptors depuis une dizaine d’années, a prouvé avec le cas Kawhi qu’il était capable de convulser pour fabriquer la meilleure équipe possible et on rappelle ici qu’il n’a pas hésité avant d’envoyer le meilleur scoreur de l’histoire de sa franchise aux Spurs sans même le prévenir. Avec la réussite qu’on sait derrière. La comm, la comm, toujours la comm.

# Quels joueurs des Raptors pourraient attirer l’attention des Nets ?

  • Scottie Barnes, OG Anunoby, Gary Trent Jr., Precious Achiuwa, Malachi Flynn, 

Un joli paquet de beaux gosses. De la jeunesse, de la création, du playmaking, du freak, de la défense, du potentiel. Voire du TRES haut potentiel avec Scottie Barnes, officiellement considéré avec son trophée ROY comme le meilleur joueur de la cuvée 2021. Est-ce que tout ça titille les lobes de Sean Marks ? On l’espère pour lui. Les Raptors représentent en tout cas un partenaire de trade à la fois plausible et excitant car rassemblant tout ce que les Nets peuvent désirer, en quantité comme en qualité. Et sinon, KD il aime la poutine ?

# Ont-ils des picks de Draft à leur proposer ?

Rien en 2023, un premier tour en 2024 et deux en 2025. Autant dire rien de bien fou, mais les arguments des Dinos sont clairement ailleurs.

La grille de salaires des Nets

Nets salaires 1er juillet 2022

Le package idéal des Raptors :

  • Scottie Barnes
  • Gary Trent Jr.
  • OG Anunoby
  • 2 futurs picks de draft

On y est. Déso mais pour attirer un tueur comme KD il faudra dire adieu au plus beau joyau de la ville, mais également à du lourd à ses côtés. Jouer la bague de manière concrète sur les trois ou quatre prochaines saisons ou… rêver, simplement rêver devenir un candidat au titre d’ici quelques saisons, le choix est peut-être plus simple qu’il n’en a l’air. Les Nets ont fait comprendre qu’il n’y aurait pas de négo sans du très lourd de proposé, les Raptors annoncent qu’ils ne sacrifieront pas leur bébé, mais l’une des deux parties bluffe probablement. Et on a comme le pressentiment que Masai Ujiri a des dons de bluffeur.

Note de faisabilité : 7/10

Kevin Durant du côté de Toronto ? Dans les faits rien n’est impossible et comme le disait un célèbre philosophe héraultais : c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui. Pour acquérir KD les Raptors savent en tout cas ce qu’il leur reste à faire. Alors, ça se tente ou pas ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top