Bulls

Zach LaVine reste aux Bulls pour 215 millions sur 5 ans : officiel, Chicago conserve son arrière All-Star !

Zach laVine

Allez hop, dossier réglé !

Source image : YouTube

Dans la liste des gros poissons formant la Free Agency 2022, il y avait bien évidemment Zach LaVine. Mais ils n’étaient pas nombreux à imaginer un départ du All-Star à l’aube de l’ouverture du marché. C’est désormais confirmé, l’arrière des Bulls reste à Chicago !

Certes, Zach LaVine avait laissé planer le doute sur son avenir il y a quelques semaines en déclarant qu’il comptait bien profiter de son statut d’agent libre pour tester le marché de la Free Agency. En même temps, c’est pas tous les jours qu’on possède la liberté de choisir sa future destination et qu’on peut se faire courtiser par d’autres franchises. Mais au fur et à mesure qu’on s’approchait de l’ouverture de la FA, le scénario d’une prolongation de LaVine aux Bulls prenait de plus en plus de poids, jusqu’à devenir quasiment une certitude. Scénario confirmé donc à l’instant par Shams Charania (The Athletic), qui nous indique sur Twitter que Zach et les Bulls sont tombés d’accord sur une prolongation maximale de 215,2 millions de dollars sur cinq ans, avec une player option sur la cinquième année. On savait que deux raisons principales pouvaient pousser LaVine à prolonger à Chicago, à savoir une qualification en Playoffs et une proposition de contrat max à la Free Agency. La première case a été cochée il y a quelques semaines quand les Bulls ont retrouvé la postseason après avoir réalisé un recrutement bien lourd à l’intersaison 2021, idem pour la seconde avec les dirigeants des Bulls qui ont choisi de mettre le paquet sur leur arrière star. Cette extension représente donc la suite logique des choses pour Zach et les Taureaux, désormais liés jusqu’en 2028.

Maintenant que ce dossier est réglé, l’objectif pour les Bulls et LaVine sera de continuer à monter en grade au sein de la Conférence Est. Le boss des opérations basket Arturas Karnisovas avait frappé fort il y a un an en recrutant à la fois DeMar DeRozan, Nikola Vucevic, Lonzo Ball et Alex Caruso pour redonner de l’élan à la franchise de Chicago après plusieurs années de vaches maigres. On l’a dit plus haut, cela s’est traduit par un retour en Playoffs mais le gros début de saison réalisé en 2021-22 a malheureusement laissé place ensuite à une chute assez brutale. Et avec la blessure au ménisque bien relou de Lonzo Ball et les petits pépins au genou qui ont perturbé la fin de saison de LaVine, on se demande si les Bulls auront vraiment les armes pour rivaliser avec les meilleures équipes de l’Est la saison prochaine, surtout dans une conférence de plus en plus relevée. Au complet, Chicago peut faire quelques dégâts mais on a le sentiment que les Bulls vont devoir se renforcer encore un peu plus pour espérer franchir ce nouveau cap. Des rumeurs autour d’une potentielle arrivée de Rudy Gobert pour renforcer la défense des Taureaux ont animé un peu l’intersaison de la franchise ces dernières semaines, tout comme celles incluant Mo Bamba et Andre Drummond. C’est finalement ce dernier qui débarque à Chi-Town, en attendant peut-être d’autres moves. Les Bulls seraient également intéressés par Danilo Gallinari, tout juste transféré aux Spurs mais probablement pas conservé par San Antonio. Bref, si l’objectif numéro un de l’intersaison est atteint pour Karnisovas, le boulot est loin d’être terminé.

Zach LaVine et les Bulls continuent l’aventure ensemble. Arrivé dans la Windy City en 2017, l’arrière tournant en 25 points – 5 rebonds – 5 passes repart donc pour cinq années supplémentaires au salaire maximum, et semble croire au projet ambitieux d’Arturas Karnisovas. Ce sont les cercles du United Center qui vont faire la gueule.

Source texte : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top