Suns

JaVale McGee les rend tous fous : contrat sur plusieurs années demandé, et Mamène a de nombreux prétendants

JaVale McGee

Le Bachelor.

Source image : montage TrashTalk via YouTube

À treize heures de l’ouverture de la Free Agency 2022 – minuit à Paris – JaVale McGee fait partie de ces dossiers extrêmement sous-considérés. Son bail d’un an à Phoenix arrive à expiration et, faute d’un accord avec les Suns en amont de la grosse foire, l’intérieur est courtisé par plusieurs franchises. Qui récupérera ce très chouette back-up sur le poste 5 ?

« Les moqueries sont une cartouche dans le chargeur du moqué » : qui a dit ça ? Baruch Spinoza, enveloppé dans ses draps de lin, composant alors une thèse sur le développement de l’homme en environnement hostile ? Ou peut-être Sylvain Grieski, philosophe serbe du XIXème, qui a légué sa vie à la recherche de la transcendance ? Non, l’homme de lettres responsable de cette merveilleuse métaphore est un rédacteur TrashTalk, posé en calbar devant son PC, qui doit boucler ce papier avant d’aller sortir son linge. Jouet du Shaqtin’ A Fool sur sa première moitié de carrière – de 2008 à 2015 – JaVale McGee est aujourd’hui triple champion NBA (2017, 2018 & 2020). Ses passages à Golden State et sous l’étiquette Lakers ont révélé une force de caractère dont peu soupçonnaient l’existence. À 34 ans, il n’est plus le clown de l’antenne nationale et fait respecter son statut de joueur NBA. À tel point qu’agent libre cet été – et selon les informations de John Gambadoro de la radio Arizona Sports – McGee serait courtisé par Milwaukee, Dallas et Brooklyn. Son souhait contractuel s’étale sur plusieurs années, une exigence à laquelle les Suns peineraient à répondre. Le problème, c’est que ce dossier chauffe en parallèle d’un probable départ de Deandre Ayton. Si les deux infos aboutissent, la franchise d’Arizona perdrait – en JaVale et Deandre – le gros morceau de sa rotation au poste 5. Eh, James Jones et toute sa clique vont vraiment rechigner sur deux années de contrat ? Faut y aller, ne serait-ce que pour sécuriser un zeste de stabilité.

On vous a reglissé les highlights de JaVale McGee sur la saison 2018-19 qui était – sans trop de débat – la plus réussie de sa carrière. C’est d’ailleurs la dernière fois que les Lakers ont correctement utilisé un role player. Sur l’exercice 2021-22, à Phoenix, le 18e choix de la Draft 2008 a posé des moyennes de 9.2 points à 63% au tir, 6.7 rebonds et 1.1 block. Il a disputé 74 matchs – dont 17 en tant que titulaire – et joué quasiment 16 minutes par soir. Pour sa production statistique, le rendement est exceptionnel. Si l’on se penche sur les trois prétendants de JaVale, retenus par John Gambadoro, aucun ne joue moins que le titre. Les Bucks manquent d’un second pivot derrière Brook Lopez. On l’a vu en Playoffs : quand les tirs du parking ne rentrent pas, il faut trouver des points faciles. La relation drive-lob-tomar entre Jrue Holiday/Giannis Antetokounmpo et JaVale McGee le permettrait. À Dallas, le constat est le même. L’arrivée de Christian Wood apporte un peu de verticalité mais l’effectif texan ne compte toujours qu’un seul poste 5, Dwight Powell. Pour ce qui est de Brooklyn, le roster dégraisse et Sean Marks joue très gros sur cette Free Agency 2022. Sans role players pour entourer Kevin Durant et Kyrie Irving – on n’ose pas encore inclure Ben Simmons dans l’équation – les Nets ne progresseront pas. En cette politique d’accompagnement de All-Stars, JaVale McGee a le profil idoine. Il fut un excellent lieutenant sous LeBron James et Anthony Davis. Peut-être même le meilleur qu’aient eu les deux hommes à Los Angeles.

JaVale McGee a de beaux yeux : Suns, Bucks, Mavericks et Nets sont sous le charme. Filez vous faire beau et n’arrivez pas en retard, ce genre de dossier dans lequel un joueur est très courtisé se boucle généralement assez tôt dans la nuit.

1 Comment

1 Comment

  1. Dam Dou

    30 juin 2022 à 13 h 13 min at 13 h 13 min

    Et accessoirement le type est champion olympique

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top