Knicks

Le grand ménage des Knicks continue : Nerlens Noel et Alec Burks transférés à Detroit, les dollars sont prêts pour Jalen Brunson

Nerlens Noel - Alec Burks

Nerlens boarf, mais Alec ça fait suer.

Source image : YouTube

Après avoir bien taffé au moment de la draft afin de faire de la place dans leur salary cap, les Knicks continuent leur chantier. Allez hop, on bazarde Nerlens Noel, Alec Burks, deux tours de Draft et six millions de dollars à Detroit, tout ça contre… un accusé de réception ! Et visiblement, tout est maintenant opé pour proposer un contrat bien fat à un certain gars venu du Texas.

À quelques heures d’une Free Agency très attendue, les mouvements continuent du côté de la Grosse Pomme. Après une soirée de la draft gérée d’une manière… aléatoire, lors de laquelle Scott Perry et sa clique ont magouillé pour libérer du cap space, les Knicks continuent de faire le ménage dans leurs finances. Nouvel exemple cette nuit, avec un « trade » monté avec les Pistons. Enfin, on est même pas sûrs de pouvoir utiliser ce terme tellement la proposition des Knicks est atypique : les gars de New York ont tout simplement proposé deux joueurs à leurs homologues du Michigan, Nerlens Noel et Alec Burks, contre… rien du tout. Et comme cela n’était visiblement pas suffisant pour convaincre Detroit, le management new yorkais a ajouté au deal deux futurs tours de draft et six millions de dollars. Ce n’est pas une blague. Y’a franchement pas à dire, le marché des Knicks, c’est mieux que le Black Friday ou les soldes d’été. Cette opé financière permet aux pensionnaires du Madison Square Garden de dégager des sous à réinvestir dans quelques heures, avec un cap space qui s’élèverait désormais à 30 millions de dollars pour cet été. De quoi faire une belle offre pour aller chercher le joueur qui peut faire basculer le destin de ta franchise et la mener sur la route du succès : Jalen Brunson est-il cet homme ?

Oui mais voilà, on le sait, les New York Knicks ne sont pas une franchise comme les autres. Après s’être donné tant de mal pour faire de la place dans le cap space et s’offrir un maximum de possibilités, la plupart des franchises auraient réfléchi sur qui reposer tous ces billets, histoire de ne pas se planter en signant un gars à la hâte. Sauf que les Knicks, eux, savent ce qu’ils veulent depuis plusieurs semaines. Le management n’a qu’un seul nom en tête, celui de Jalen Brunson. Il faut dire que le meneur a réalisé une très belle saison à Dallas et qu’il est un agent libre intéressant. Mais là ou ça décone, c’est que New York se prépare à faire tapis pour le joueur des Mavs en proposant un contrat de (prenez une bonne inspiration) 110 millions de dollars sur quatre ans. Un deal que le lieutenant de Luka Doncic ne retrouvera dans aucune autre franchise cet été. Les Knicks seraient donc au taquet pour lâcher cette proposition dès 00h01 jeudi. Eh, peut-être que Jalen finira par justifier ce gros salaire en devenant le leader des Knicks, mais nous, on le voit déjà Chandler Parsoniser le cap space de New York. Surtout, on se dit qu’il y avait sûrement autre chose à faire avec autant de billets cet été.

Avec cette nouvelle opération pour le moins cheloue, les Knicks mettent le point final sur une stratégie de nettoyage des finances menée aussi durement qu’aveuglément. Il y a eu des sacrifices, et en cas d’arrivée, Jalen Brunson aura beaucoup de pression sur les épaules.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Treno

    29 juin 2022 à 13 h 21 min at 13 h 21 min

    Au lieu de cracher ( encore ) sur les Knicks il serait peut-être plus sage d’attendre un peu et de se dire que peut-être NY ne se sépare pas de joueurs juste pour faire de la place à Brunson mais pour plusieurs joueurs.
    Donc on tourne 7 fois sa langue dans sa bouche et on attend patiemment…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top