Hornets

Miles Bridges est courtisé : les Pacers et les Pistons frappent à la porte, mais Charlotte va peut-être poser une nouvelle serrure

Miles Bridges 17 janvier 2022

Ce sourire ravageur qui fait craquer tout l’Est.

Source : NBA League Pass

La dernière semaine avant la Free Agency est lancée. Les rumeurs vont progressivement se multiplier. Parmi celles déjà en place, un bruit de couloir concernant la star des Hornets, Miles Bridges. Prétendant à un contrat max cet été, le bonhomme pourrait aller voir ailleurs si jamais Charlotte ne lui filait pas les dineros qu’il réclame. 

Quand on est un joueur NBA, il y a un cas de figure qui permet de mettre une pression de dingue sur son équipe : pondre une pure saison, et devenir agent libre ensuite. Attendez voir… oui, c’est bien la situation de Miles Bridges cet été. Juste pour rappel : 20.2 points, 7 rebonds et 3.8 passes de moyenne sur 80 matchs joués. Efficacité, régularité, ça envoie du lourd hein ? Et bien figurez vous que c’est aussi ce que se disaient les Pacers et les Pistons, selon Jake Fischer de Bleacher Report. Avec un tel apport, les deux équipes pourraient considérablement se renforcer et recommencer à être compétitives à l’Est. Pour Miles Bridges, une arrivée à Indianapolis ou Detroit ferait directement de lui le leader de la troupe. Un rôle qu’il cherche peut-être à embrasser, et qui pourrait peser dans les éventuelles négociations à venir.

Mais pourquoi Miles partirait-il, en fait ? Et bien parce que selon les dires de Fischer, les Hornets ne seraient pas certains de vouloir filer le contrat auquel Monsieur Ponts prétend. C’est un dossier on ne peut plus délicat. Le risque pour Charlotte en refusant à Bridges sa demande, c’est de se faire doubler par deux potentiels concurrents directs à l’Est. Est-ce vraiment une bonne idée de laisser filer un pur joueur chez une équipe qui vous privera potentiellement des Playoffs la saison prochaine ? Cela sonne faux sur le papier. Pour se protéger, la franchise de Michael Jordan possède tout de même une arme redoutable : Miles Bridges ne sera qu’agent libre restreint. Ce que cela signifie, pour les néophytes de la NBA et les nullos en anglais ? Tout simplement qu’en cas d’offre de 130 millions sur 4 ans par les Pistons, les Hornets auraient le droit de proposer la même chose et seraient prioritaires dans la prolongation de leur joueur. Ce petit mot dans la situation contractuelle du joueur est donc d’une grande importance, puisqu’il pourrait guider les équipes à faire monter les enchères jusqu’à ce que Charlotte ne puisse plus répondre. Vous voyez désormais le tableau : c’est un jeu de poker menteur qui risque de s’engager entre ces trois franchises. Bien sûr, c’est tout bénef pour Miles qui va profiter au max de cette situation pour braquer la banque.

Miles Bridges est un remarquable joueur de basket. Pour s’attacher ses services cet été, il faudra donc mettre les liasses de billets à la hauteur de son talent. Trois franchises le voudraient sous leurs couleurs respectives, mais une seule aura le mot de la fin. Bon sang, on a déjà hâte d’être vendredi nous. 

Source : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top