Blazers

Officiel, Shaedon Sharpe drafté en 7 par les Blazers : Damian Lillard a un nouveau joujou, et il est très prometteur

Shaedon Sharpe 24 juin 2022

Le flow est titanesque.

Source image : NBA League Pass

Les Blazers avaient besoin d’une vraie gueule et d’un vrai profil pour relancer leur marche en avant, qui de mieux que Shaedon Sharpe pour répondre à ce besoin dans l’Oregon ? En tout cas, personne avec le 7ème choix. C’est donc le Canadien qui va venir prêter main forte à Damian Lillard, Anfernee Simons et le nouveau venu Jerami Grant

Pour le profil de Shaedon Sharpe, c’est par ICI !

Le talent de Shaedon Sharpe déborde du vase, et ça, les décideurs de Portland l’ont bien compris puisque c’est lui qui a été appelé sur l’estrade par Adam Silver avec le 7ème choix. Une vraie addition au crew de Dame D.O.L.L.A, mais aussi un vrai risque lorsque l’on sait que le bougre n’a pas foulé le moindre parquet depuis quasiment une saison entière. On ne sait pas vraiment ce qu’il peut donner avec une vraie opposition et une vraie adversité, et c’est même à se demander parfois s’il aime le basket, mais en branchant les bons fils aux bonnes prises, le Canadien devrait faire très mal. Avec des belles qualités de scoreur, des bras interminables et des qualités athlétiques tout droit venues du multiverse, Sharpe a une vraie carte à jouer chez les Blazers. On voulait vous sortir ses stats de la saison en NCAA mais on ne peut guère pour la simple et bonne raison… qu’elles n’existent pas, mais les mains du jeune Shaedon sont faites pour l’or.

Les facultés offensives de Shaedon Sharpe sont impressionnantes et il sait absolument tout faire avec un ballon. Capable de shooter de loin comme de finir au cercle, il peut également créer pour les autres et pour lui-même. Doté d’une envergure de 2m10 alors qu’il ne culmine même pas à 2 mètres, Sharpe coche pas mal de cases pour se faire une place chez les Blazers, sans pour autant être inondé par la pression étant donné que trois options offensives au minimum seront devant lui : Damian Lillard, Jerami Grant et Anfernee Simons, voire même Jusuf Nurkic. Sa défense et sa sélection de shoots restent à peaufiner, et sa motivation à démontrer, mais comptez sur Lillard pour mettre des torgnoles à son rookie quand ça n’ira pas et qu’il n’en fera qu’à sa tête. Non vraiment, on a connu pire comme mentor pour débuter en NBA. Jerami Grant jouera quant à lui le rôle de lieutenant modèle tandis qu’Anfernee Simons sera la caution « pétard ambulant » de l’Oregon. Sharpe va avoir tout le loisir d’apprendre à son rythme, tout en ayant potentiellement de vraies minutes.

Shaedon Sharpe rejoint donc un effectif ambitieux, déterminé à retourner en Playoffs dès cette saison et va ainsi devoir se mettre au niveau. Si sa motivation peut faire débat, nul doute qu’avec Damian Lillard, ça filera plutôt droit pour la dernière recrue de Portland, qui va faire parler son potentiel. Les Blazers ont un vrai talent entre les mains, à eux aussi d’en faire bon usage, leur collaboration a tout du deal « gagnant-gagnant ».

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top