Pelicans

Officiel, Dyson Daniels drafté en 8 par les Pelicans : une petite touche d’exotisme australien arrive à La Nouvelle-Orléans

Dyson Daniels 24 juin 2022

Sympa, un kangourou en Louisiane !

Source image : NBA League Pass

Alors que pas mal de mock drafts attendaient notre Frenchie Ousmane Dieng chez les Pelicans, on n’a pas pu sortir les drapeaux tricolores tout de suite. New Orleans a décidé de sélectionner le meneur australien du G League Ignite Dyson Daniels, un prospect encore à développer mais qui peut atteindre de très hauts sommets. 

Pour certains, Dyson Daniels était attendu un pick plus haut dans l’Oregon en tant que backup de Damian Lillard, mais au final il se retrouve à prendre un billet d’avion pour le Bayou et sa franchise NBA. Le roster des Pelicans pour la saison prochaine est alléchant, et là on y rajoute une petite touche d’exotisme australien qui peut faire des étincelles en sortie de banc. C’est très probable qu’il ne sera pas titulaire cette saison car il y a du beau monde devant lui, mais ça va permettre à Dyson Daniels d’apprendre le métier aux côtés de très bons joueurs au sein d’une franchise qui aura un coup à jouer. Son tir mid-range et de loin vont devoir être travaillés, mais les Pelicans ont fait un bon coup et ne devront pas le laisser tomber.

Le meneur faisait partie des « grands noms » de cette équipe du G League Ignite. Alors qu’il aurait pu choisir la NBL pour continuer son développement à la maison, le kangourou s’est envolé un an plus tôt pour les States. Le garçon a réussi sa saison dans l’antichambre de la NBA avec 11,3 points à 44,9% au tir, 5,9 rebonds, 4,2 passes et 1,9 interception de moyenne en 31 minutes de jeu sur moyenne. Souvent comparé à Derrick White pour son côté all-around, le poste 1 au prénom de marque d’aspirateur en est un en défense. Sa rigueur en opposition un-contre-un lui permet de chiper pas mal de ballons à des adversaires plus expérimentés. En attaque, Dyson Daniels est complet. Son playmaking est excellent, que ce soit sur du jeu de transition ou placé. Il sait finir sous le contact ou trouver ses coéquipiers pour ressortir le ballon à 3-points derrière l’arc et encaisser la passe décisive. 

Le garçon a une grande marge de progression, mais il fait bien partie du Top 10 de cette Draft pour une bonne raison. Le plafond à atteindre peut être très beau, et le meneur peut être un apport en provenance du banc au sein d’une franchise potentiellement très hypante.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top