Wizards

Draft NBA 2022 – que doivent faire les Wizards avec leur 10e choix ? Zoom sur les différentes options à Washington

Trader le pick #10 ? Prendre le meilleur prospect dispo ? Essayer de monter à la Draft ?

Source image : YouTube

Le 23 juin prochain, la Draft NBA 2022 aura lieu du côté du Barclays Center de Brooklyn, où chacune des franchises de la Grande Ligue tentera d’améliorer son roster en sélectionnant les bons prospects. Pour vous préparer au mieux à cet événement toujours très attendu, on a estimé utile de faire un focus tout particulier sur les dix équipes qui choisiront dans le Top 10, d’Orlando à Washington. On commence par les Wizards, qui possèdent le pick #10 cette année. Quelles sont leurs options à la Draft ?

Option #1 : transférer le pick pour obtenir un joueur confirmé

Avec le transfert pour récupérer Kristaps Porzingis il y a quelques mois, l’évolution de Kyle Kuzma et un Bradley Beal sur le point de devenir agent libre, les Wizards cherchent à se renforcer pour monter rapidement dans la hiérarchie de la Conférence Est. Et spoiler, ce n’est probablement pas à travers un dixième choix de draft que Washington va soudainement devenir une équipe de Playoffs. Par contre, ce pick #10 peut être au cœur d’un package permettant de récupérer un joueur confirmé capable d’aider l’équipe tout de suite, notamment sur le poste de meneur de jeu où c’est un peu le désert dans la capitale. D’après de récents bruits de couloir, les Sorciers seraient par exemple intéressés par un mec comme Malcolm Brogdon, meneur NBA solide qui pourrait bien être sur le départ maintenant qu’Indiana possède la pépite Tyrese Haliburton. En ajoutant un Brogdon ou un autre poste 1 de son calibre dans son effectif, Washington pourrait franchir un cap rapidement et redevenir compétitif à l’Est. C’est probablement le scénario qui tient le plus la route aujourd’hui. Alors clairement, faudra surveiller le manager général Tommy Sheppard le soir de la Draft.

Option #2 : sélectionner le meilleur prospect disponible 

Si les Wizards décident de garder leur pick #10 et de répondre à leur gros besoin à la mène sans impliquer leur choix de premier tour de draft, ils pourraient simplement décider de sélectionner le prospect qu’ils considèrent le plus talentueux et prometteur, en tenant compte évidemment des manques de l’équipe mais sans pour autant se focaliser dessus. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Tommy Sheppard récemment via le Washington Post. Ainsi, quand on regarde les différentes mock drafts des Hexperts US, ça peut partir un peu dans tous les sens. Ochai Agbaji (arrière, Kansas), Bennedict Mathurin (arrière/ailier, Arizona), Jeremy Sochan (ailier-fort/ailier, Baylor), A.J. Griffin (ailier, Duke) sont par exemple des noms qui sont liés aujourd’hui de près ou de loin avec la franchise de la capitale. Dans la catégorie meneur/guard, TyTy… Washington de Kentucky et Dyson Daniels du G League Ignite peuvent également représenter des possibilités, même si comme on l’a dit les Wizards pourraient plutôt privilégier un poste 1 d’expérience pour combler leur besoin à la mène. En tout cas, les possibilités semblent nombreuses avec ce pick #10.

Option #3 : essayer de monter à la Draft

Si vous voulez vraiment obtenir un difference maker capable de contribuer solidement dès sa première saison NBA, il n’y a souvent qu’un seul moyen : essayer de s’incruster dans les hauteurs de la Draft, genre Top 3 à Top 5, où un guard explosif du nom de Jaden Ivey devrait être disponible cette année. Plus facile à dire qu’à faire bien évidemment. Car pour grimper de cinq ou six places, Washington devra lâcher son pick #10 mais aussi une contrepartie supplémentaire, que ce soit en choix de draft ou en jeunes joueurs. Comme l’indique David Aldridge de The Athletic, les Wizards ont aujourd’hui une marge de manœuvre limitée pour monter un tel deal étant donné qu’ils ne peuvent pas proposer leurs choix de premier tour des années à venir (ils peuvent seulement proposer le premier tour 2028, ceux des années précédentes étant pour l’instant gelés suite au trade Russell Westbrook – John Wall impliquant un premier tour de draft, vive la Stepien Rule). Cela complique forcément les choses même si Washington possède sur les ailes des jeunots qui peuvent intéresser du monde (Rui Hachimura, Deni Avdija, Corey Kispert). Vous l’avez compris, c’est un scénario qu’on a plutôt du mal à imaginer, mais qui n’est pas à exclure pour autant.

Les Wizards feront partie des franchises très intéressantes à suivre le soir de la Draft NBA. Ils ont des ambitions, ils ont besoin de se renforcer assez rapidement, et cela peut se traduire de différentes manières. Vont-ils trader leur pick #10 ? Vont-ils le conserver pour choper le meilleur prospect possible ? Vont-ils monter à la Draft ? Réponse le 23 juin prochain. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top