Playoffs NBA

Qui est le MVP des Finales NBA 2022 après trois matchs ? Entre Curry, Jaylen Brown et Jayson Tatum, c’est l’heure de pré-trancher

Alors, vous votez qui ?

Source image : Montage TrashTalk via League Pass

C’est une question qu’on se pose forcément au fur et à mesure que les Finales NBA avancent : qui est le mieux parti pour remporter le titre de MVP de la série ? Après trois matchs, on commence à avoir de grosses tendances et même si beaucoup de choses peuvent encore évoluer, on a estimé intéressant de faire un premier gros point. 

1- Jaylen Brown

Stats sur la série : 22,7 points, 7,3 rebonds, 4,3 passes, 42,9% au tir dont 36% à 3-points et 84,6% aux lancers-francs

Étant donné que les Celtics mènent 2-1 dans la série avant le Game 4 de ce soir à la maison, il nous semble plutôt logique de mettre un représentant de Boston en numéro 1. Et à ce petit jeu-là, c’est Jaylen Brown qui rafle la mise. Décisif dans la première manche où il a lancé le comeback de folie des Verts, hyper important dans le Game 3 où il a mis les Celtics sur les bons rails en réalisant un énorme début de match, JB répond clairement présent sur ces Finales NBA 2022. Il est scoreur, il défend, il ouvre des opportunités à ses copains tout en limitant les turnovers, et en plus il combine très bien stats et impact. Du grand Jaylen Brown, et il fallait bien ça pour Boston étant donné que son copain Jayson Tatum ne connaît pas sa meilleure série sur le plan du scoring.

2- Stephen Curry

Stats sur la série : 31,3 points, 5,0 rebonds, 3,7 passes, 2,7 interceptions, 48,5% au tir dont 48,6% à 3-points et 83,3% aux lancers-francs

Stephen Curry est évidemment le meilleur joueur de ces Finales NBA 2022 pour le moment. Si les Warriors menaient la barque face aux Celtics, il n’y aurait pas le moindre débat sur le MVP de la série, malheureusement pour lui sa greatness est quelque peu éclipsée par le déroulé des événements. Son explosion du premier quart-temps dans le Game 1 ? Défaite au bout après l’incroyable finish des Celtics. Sa grande perf lors du Game 3 ? Insuffisante pour rafler la win malgré ses exploits sur le parquet du TD Garden. Pas aidé par l’irrégularité de ses coéquipiers, Curry essaye tant bien que mal de maintenir les Warriors la tête hors de l’eau, une tâche assez monumentale face à cette équipe de Boston très solide défensivement et trop physique pour les Dubs après trois matchs. Touché au pied à la fin de la troisième manche, Steph va se démener comme il peut pour tenter de porter les siens le plus loin possible, même en étant ciblé par l’adversaire des deux côtés du terrain. Si jamais il parvient à emmener Golden State au bout, ce sera légendaire. Et ça fermera enfin la bouche de ceux qui continuent de le critiquer parce qu’il ne possède pas ce fameux titre de MVP des Finales.

3- Jayson Tatum

Stats sur la série : 22,0 points, 5,7 rebonds, 8,3 passes, 1 interception, 33,9% au tir dont 43,5% à 3-points et 76,2% aux lancers-francs

Jayson Tatum a commencé la série en sortant l’un de ses pires matchs au scoring de la saison (12 points à 3/17 au tir). La faute à une épaule douloureuse ? Peut-être mais en tout cas, il a compensé en lâchant une pure perf au playmaking (13 assists), lui qui brille plus aujourd’hui par sa capacité à faire jouer les autres que par ses cartons offensifs. Comme lors du Game 1, JT a encore servi du caviar dans la victoire du Game 3, avant de prendre les choses en main en fin de match pour mettre le couvercle. Au final, si on attend évidemment mieux de sa part dans cette série, Tatum montre aujourd’hui sur la plus grande des scènes à quel point il est devenu un joueur plus complet cette saison, un joueur capable de peser sur le déroulement d’un match bien au-delà du scoring.

4- Al Horford

Stats sur la série : 13,0 points, 7,3 rebonds, 3,3 passes, 65,2% au tir dont 70,0% à 3-points

Le Al Horford Game. Voilà comment on pourrait intituler la première manche de cette ultime série opposant les Warriors aux Celtics. La veille de ses 36 ans et pour la toute première apparition de sa carrière en Finales NBA, le pivot vétéran a peut-être sorti le match de sa vie avec 26 pions au total (meilleur marqueur des Celtics) et surtout six banderilles envoyées, dont deux dans le dernier quart quand Boston a totalement renversé les Warriors sur leur propre parquet. Rien que pour ça, Tonton Al mérite de figurer dans le Top 5 de ce ranking. Mais Horford sur ces Finales, c’est évidemment bien plus qu’une performance isolée au scoring. S’il n’a pas vraiment existé dans la défaite de Boston lors du Game 2, l’ancien s’est à nouveau retroussé les manches dans le troisième match pour aider les Celtics à reprendre les commandes de la série : 11 points, 8 rebonds, 6 passes, 1 interception, 1 contre, du leadership, et l’énergie d’un gamin de 20 ans. Sa contribution dans les différents secteurs du jeu, sa grosse expérience ainsi que son ADN de winner sont actuellement en train de faire la diff pour les Celtics.

5- Kevon Looney

Stats sur la série : 7,3 points, 7,7 rebonds, 3,3 passes, 1 interception, 1,3 contre, 71,4% au tir

Klay Thompson ? Jordan Poole ? Draymond Green ? Nope, aucun de ces gars-là ne figurent dans notre ranking pour le titre de MVP des Finales. Beaucoup trop irréguliers à notre goût. Car marquer un panier du milieu du terrain ou faire un bon match sur trois, ça ne suffit pas pour être dans le Top 5. Par contre, un mec comme Kevon Looney qui fait le travail de l’ombre soir après soir pour aider les Warriors à rivaliser avec Boston, ça mérite d’être souligné. On aurait pu parler d’Andrew Wiggins également mais Wiggs a lâché ses meilleures perfs lors des deux défaites de Golden State, tandis que Kevon a été hyper précieux lors de la win du Game 2 (12 points, 7 rebonds, 2 passes, 3 steals, 1 contre à 6/6 au tir). Présent au rebond, toujours là pour donner de nouvelles possessions à ses copains, précieux en défense, et comme d’habitude irréprochable dans l’attitude, Looney fait partie de ces mecs qui aident à faire tourner la machine Warriors. Moins utilisé par Steve Kerr sur ces Finales en comparaison à la série contre Dallas (28 minutes contre 21), Kevon Looney paye un peu le fait de ne pas représenter une grande menace offensive. Contre une défense aussi solide que celle de Boston et avec un Steph Curry un peu isolé en attaque, forcément c’est un peu plus compliqué de trouver un vrai rôle. Mais d’un autre côté, on se dit que dans le combat physique que représente cette série, Looney peut devenir un véritable facteur X dans l’optique d’une possible remontée des Warriors. En tout cas, vu comment Golden State a pris l’eau au rebond dans le Game 3 (47 à 31), ils auront bien besoin de Kevon.

D’accord ? Pas d’accord ? Est-ce que vous auriez plutôt mis du Marcus Smart ou du Derrick White dans ce Top 5 ? C’est le moment de réagir et de donner son avis sur ce ranking spécial MVP des Finales. En attendant vos réactions d’Hexperts, on vous donne déjà rendez-vous pour le Game 4 de cette nuit à 3h du mat, qui pourrait bien venir chambouler un peu notre classement.

Le MVP des Finales après trois matchs, selon vous c'est qui ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top