Heat

Le 3-points annulé de Max Strus, une décision qui pèse au moment de faire les comptes : « J’étais choqué » affirme Erik Spoelstra

Dehors ou pas dehors ?

Source image : NBA League Pass

Au terme d’un match de Playoffs, il y a quasiment toujours des décisions arbitrales contestables. Le basket est un sport très difficile à arbitrer et on ne peut pas demander aux officiels d’être toujours irréprochables. Mais parfois, certaines de ces décisions semblent directement impacter le résultat final, jusqu’à créer de vraies polémiques. Le 3-points annulé de Max Strus dans le troisième quart-temps du Game 7 cette nuit en fait partie. 

Nous sommes au début du troisième quart. Les Celtics mènent 56-51 face au Heat, qui essaye de remonter son déficit tant bien que mal. Sur une possession floridienne après une minute de jeu en deuxième mi-temps (11 minutes et 04 secondes), Kyle Lowry trouve derrière la ligne à 3-points Max Strus, qui réalise une feinte sur Robert Williams III avant de se décaler vers le corner pour lâcher une banderille. Avec un peu de réussite, la balle rentre et le score passe donc à 56-54. Jusqu’ici, tout est normal. Sauf que quelques minutes plus tard, avec 8 minutes et 30 secondes au chrono et après plusieurs arrêts de jeu, le tir primé de Strus est annulé par les arbitres, retirant ainsi trois points au Heat alors que le score indique 65-57 pour Boston. De +8, le score passe donc à +11 et même +13 suite à deux lancers-francs réussis par le pivot des Celtics Robert Williams III (67-54). Juste pour info, cette décision n’a pas été prise par le crew de Scott Foster, qui selon les règles NBA ne peut pas prendre l’initiative pour revoir à la vidéo une action impliquant un joueur qui aurait potentiellement mis le pied dehors. C’est le NBA Replay Center (basé dans le New Jersey) qui a décidé d’annuler le shoot de Strus après visionnage à la vidéo.

Bien évidemment, on a eu droit à un ralenti durant la retransmission de la rencontre par ESPN et au premier abord, la décision semble juste malgré le gros délai qu’il y a eu entre le shoot et la décision des arbitres de l’annuler. On a bien l’impression que le shooteur de South Beach est out of bounds sauf que quand on regarde de plus près, le talon de Strus ne semble en fait pas toucher pas le sol. Cela se joue à trois fois rien et les fans des Celtics diront sans doute que l’ami Max a de toute façon réalisé un marcher sur l’action, mais ceux de Miami sont probablement en train de rager par rapport à cette séquence. De plus, pour changer un call en NBA, il faut habituellement une preuve irréfutable, or on ne peut pas vraiment dire que ça soit le cas ici.

Le coach du Heat Erik Spoelstra s’est exprimé sur l’action en question après la rencontre et s’il n’a pas contesté la décision des arbitres, il a plus été gêné par le timing de cette dernière (via ESPN).

 « J’étais choqué. Cela est arrivé trois, quatre, cinq minutes après sur l’horloge, ça change le contexte par rapport à notre manière de jouer. On commençait à avoir du momentum. Vous avez l’impression d’être à sept ou huit points et tout d’un coup vous vous retrouvez à 13 points. La seule explication que vous recevez, c’est que ça a été revu dans les bureaux de la ligue. Si ça doit se passer comme ça, il faut que ça se passe immédiatement afin de pouvoir vous adapter en conséquence. »

Sans vouloir trouver d’excuse ou de prétexte pour expliquer la défaite du Heat (ce n’est pas le genre de la maison), Coach Spo a néanmoins ajouté que la NBA devrait précisément se pencher sur cet épisode durant l’intersaison histoire d’éviter un scénario similaire à l’avenir.

« Je suis certain qu’ils vont jeter un œil à ça, et ça deviendra une étude de cas. Je suis OK si ça arrive comme c’est le cas habituellement, en regardant au prochain temps-mort ou arrêt de jeu, mais c’est arrivé probablement dix minutes plus tard en temps réel. »

Quand on sait que le score final est de 100-96 et que le Heat se retrouvait à seulement deux points des Celtics dans la dernière minute, on peut comprendre la frustration des fans de Miami par rapport à cette décision arbitrale. Et ça ne va pas arranger la réputation des officiels, souvent critiqués sur cette série pour certains coups de sifflets et leur irrégularité sur plusieurs calls.

Que serait un match ou une série de Playoffs sans polémique d’arbitrage ? On a presque l’impression que ça fait partie du décor, même si on aimerait éviter de toujours revenir aux officiels au moment d’analyser une rencontre. C’est raté pour cette fois, et y’a des chances qu’on parle de ce 3-points de Max Strus pendant un petit bout de temps.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top