Mavericks

Luka Doncic est un patron : 30 points, 14 rebonds et 9 passes pour le blondinet, la victoire est bien sûr au bout

Luka Doncic Mavs 25 mai 2022

Like a boss.

Source image : NBA League Pass

Luka Doncic le savait bien : une fois de plus dans ces Playoffs, son équipe était aux portes des vacances. Situation oblige, le blondinet s’est comporté en patron, envoyant devant son public une ligne proche du triple-double. Pour parfaire le tout, il s’est rendu décisif dans une fin de match pour le moins… inattendue. La dernière dinguerie de Lulu à la maison cette saison ? 

On parle de dinguerie mais pourtant, son match n’avait pas démarré sur les meilleurs bases. 4/14 au tir à la fin de la première mi-temps, des 3-points qui finissent leur course dans la ganache des spectateurs du premier rang… On a bien cru pendant les 24 premières minutes que Luka Doncic n’allait pas faire le job alors que le contexte demandait justement tout l’inverse. Heureusement, ses collègues – jusqu’ici peu en vue dans cette série – ont décidé de sauver la mise de ces Mavericks qui jouent leur va-tout lors de cette rencontre. Luka Magic peut souffler, c’est avec un matelas confortable qu’il aborde le second acte. Tout de suite, quand l’adversaire a déjà montré des signes d’abandon précoces, c’est plus facile de distribuer la fessée. En drive, au shoot longue distance, le Slovène se réveille et fait la totale aux Warriors. Sorti puis renvoyé au mastic dès que le banc de Golden State a sonné une bien inattendue remontée, il a finalement montré la voie aux siens. 30 points, 14 rebonds, 9 passes, 2 interceptions, 2 contres, avec les neuf derniers puntos de Dallas émanant de lui via des paniers ou des passes aux collègues démarqués. Les fieffés coquins de Californie ne l’emporteront pas et c’est en grande partie grâce au numéro 77 des Mavericks.

D’ailleurs, ce match bien cool de la part de la star balkanique nous permet de mettre en avant quelques petites statistiques. Pour commencer, le bonhomme est actuellement à 36.6 points de moyenne lors des matchs à élimination (cinq en carrière). Bien sûr, c’est le record de la Grande Ligue actuellement. On suivra bien sûr l’évolution des chiffres sur la durée mais reconnaissez que c’est d’ores et déjà très fort. On enchaîne ? Avec ce match à 30 points, Lulu se rapproche un peu plus de LeBron James au tableau des matchs bouclés à plus de trente unités en Playoffs avant l’âge de 24 ans. Si jamais vous vous demandiez, son total – 17 – est actuellement celui de Kevin Durant et de Kobe Bryant, deux gars qui ont quand même plutôt marqué l’histoire du basket hein. De la passe, du rebond à la pelle et même du chapardage de ballon. Entrée – plat – dessert ce soir, même si la digestion de l’apéro a failli tourner en crampes d’estomac bien impromptues. Il s’est offert les Suns sur un plateau d’argent, peu de chances qu’il puisse déguster les Dubs mais il n’en reste pas moins que cette partie fut une réussite. Tardive certes, mais indéniable.

Dallas a encore parlé Slovène en fin de rencontre, seule langue permettant de saisir toute la hargne et le cran déployés par Luka Doncic pour sauver la mise des siens dans un match qui pouvait officialiser la fin de saison des Mavericks. On ne sait pas si les fans de la franchise reverront jouer Lulu cette saison, mais ils peuvent lui dire merci pour ce soir… ou plutôt hvala.

Source texte : StatMuse 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top