EuroBasket

Giannis Antetokounmpo chaud pour l’EuroBasket 2022 ? La Grèce n’attend que sa confirmation, mais ça en prend le chemin

Giannis Antetokounmpo Grèce

Un EuroBasket sans Giannis, et puis quoi encore ?

Source image : Youtube

Oui, l’équipe de France n’est pas très amie avec celle de la Grèce depuis qu’un certain Dimitris Diamantidis a décidé de mettre fin à l’aventure des Bleus en demi-finale de l’Euro 2005, sur un tir plein de sang froid. Sauf que là, on ne peut qu’apprécier la ténacité de Giannis Antetokounmpo, double MVP et (encore) champion NBA en titre, qui souhaite participer au prochain EuroBasket.

C’est Eurohoops, lundi, qui a lâché la petite bombe : Giannis serait chaud pour jouer avec la Grèce cet été, les dirigeants de l’équipe nationale n’attendraient que sa confirmation. L’ailier-fort des Bucks est en vacances depuis exactement dix jours suite à son élimination au deuxième tour des Playoffs par les Celtics, mais pense déjà à se préparer pour la saison prochaine. Et qu’y a-t-il de mieux qu’une compétition aussi belle et relevée que l’EuroBasket pour démarrer sur les chapeaux de roues ? Même si la saison 2021-22 de Giannis a connu une fin assez précoce, l’ancien joueur de l’Olympiakos  – et maintenant manager de cette équipe nationale de Grèce – Nikos Zisis, restait, il y a peu, confiant sur la participation du joueur des Bucks à cet EuroBasket. Et ce, peu importe la durée de sa campagne de Playoffs avec Milwaukee :

« Honnêtement, je voulais que Giannis aille plus loin en Playoffs. Notre voyage à Milwaukee [en mars dernier] nous a convaincus qu’il voulait vraiment jouer pour l’équipe nationale cet été. Son désir de jouer ne serait pas affecté par une extension de la campagne lors de la postseason. Même s’il était couronné champion, il jouerait volontiers pour nous. » – Nikos Zisis, responsable de l’équipe nationale grecque

Lors de son dernier Euro, Giannis n’avait que 21 ans et beaucoup moins de muscles que maintenant. Pendant cette édition 2015 en France, le joueur des Bucks n’avait pas le même rôle en équipe nationale que celui qu’il possède maintenant. Sur cette compétition, l’ailier a tourné à 9.8 points et 6.9 rebonds de moyenne en 24,3 minutes de jeu, avant de se faire éliminer par l’Espagne et le maire de Villeneuve d’Ascq, aka Pau Gasol. Merci mais pas merci pour le souvenir. Après un TQO pour les JO de Rio 2016 non concluant, Giannis reprend du service à la Coupe du Monde 2019, avec un titre de MVP dans les pattes. Une performance bien plus convaincante de la part du Grec, qui passera à 15.3 points de moyenne mais aura toujours du mal à adapter son nouveau jeu au basket FIBA. La Grèce ne performe d’ailleurs pas à hauteur des attentes, et est éliminée aux phases de poules de ce Mondial. Pour l’Euro 2022, le premier sans la légende de l’EuroLeague, Vassilis Spanoulis, on s’attend à un petit renouveau de l’effectif grec. Alors qu’il joue déjà avec son grand frère Thanasis en équipe nationale et chez les Bucks, verra-t-on arriver dans le roster le petit Kostas, qui a réalisé une saison plutôt convaincante du côté de l’ASVEL ? Avec des meneurs plus expérimentés autour, il serait sympa de les voir lancer des ballons en l’air pour envoyer les fusées Antetokounmpo au alley-oop. La phase de poules pour la Grèce se déroulera à Milan, avec comme adversaires principaux dans ce groupe C, la Croatie de Bojan Bogdanovic et l’Italie de Marco Belinelli à domicile.

Le meilleur marqueur de l’histoire des Bucks ne jouera sûrement pas les phases de qualification pour la Coupe du Monde 2023, qui auront lieu au début du mois de juillet. Il arrivera en revanche tout pimpant à la mi-août pour essayer d’emmener son équipe le plus loin possible dans cet EuroBasket 2022 plutôt relevé, où l’on attend notamment la confirmation de la participation de Luka Doncic, champion en titre.

Source texte : Eurohoops

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top