Bucks

Les Bucks sont en vacances : l’adresse s’est envolée au pire moment, et les rêves de back-to-back aussi

Giannis Antetokounmpo Bucks 2 10 mai 2022

Giannis a tout donné, les Bucks aussi, mais ça n’a tout simplement pas suffi.

Source image : NBA League Pass

Tenant la dragée haute aux Celtics malgré l’absence de Khris Middleton, les Bucks ont longtemps cru pouvoir passer l’obstacle Boston pour continuer à croire au back-to-back. Mais ce dimanche, dans un TD Garden chaud bouillant, Giannis et ses copains sont lourdement tombés

4/33. Cette stat risque de provoquer des cauchemars pendant longtemps du côté de Milwaukee. Si le fait de se retrouver dans un Game 7 face à Boston peut déjà être considéré comme un exploit en soi sachant que Khris Middleton a raté l’ensemble la série, c’est forcément la déception qui règne aujourd’hui chez les Bucks. La déception liée à ce terrible pourcentage à 3-points alors qu’en face Grant Williams a enchaîné les ficelles comme jamais (22 tirs à 3-points pour Boston !). Milwaukee a clairement choisi le mauvais moment pour enchaîner les briquasses, surtout que Giannis ne s’est pas vraiment comporté comme un Freak lors de la deuxième période du Game 7. Mais cette déception ne puise pas uniquement sa source dans la performance de ce dimanche. Elle puise surtout sa source dans le scénario de la série, les Bucks menant 2-1 puis 3-2 avec à chaque fois la possibilité d’enfoncer les Celtics devant leur propre public. Deux grosses occasions manquées alors qu’ils avaient fait le plus dur au TD Garden, et au final c’est l’équipe la plus profonde qui a logiquement raflé la mise.

Les rêves de doublé ont fini par s’envoler, les Bucks terminant une saison où ils n’ont jamais vraiment réussi à garder le mode rouleau-compresseur activé. Avec 51 victoires, la saison régulière fut gérée mais sans plus. L’équipe n’a pas toujours été au complet car on rappelle que Giannis, Holiday et Middleton ont tous raté une bonne quinzaine de matchs et que Brook Lopez était out pendant quasiment l’intégralité de la campagne. Le plan pour les Bucks était le suivant : récupérer tout le monde en bonne santé pour les Playoffs et défendre ce titre si durement acquis la saison dernière. On y croyait à ce plan car quand tout le monde est sur le pont, battre les Daims est clairement une mission difficile pour n’importe quelle équipe NBA. Mais ce plan est tombé à l’eau quand Khris a vu son genou lâcher. Pas de back-to-back donc pour la bande au Freak donc, cependant les hommes de Mike Budenholzer ont tout de même montré un cœur de champion face à Boston. Si on laisse de côté sa deuxième mi-temps du Game 7, Giannis a été monumental sur la série. Et Milwaukee a tout donné pour pousser des Celtics logiquement favoris dans leurs derniers retranchements. Cela n’a tout simplement pas suffi, car quand un membre du Big Three est à l’infirmerie au moment d’affronter une équipe aussi solide que celle de Boston, et bah ça suffit pas. Point barre.

Les Bucks n’ont jamais vraiment été en position de défendre leur titre remporté en 2021, mais c’est la dure loi de la NBA. Pour espérer aller au bout, il faut que les planètes s’alignent, et clairement cette année ce n’était pas le cas pour la bande au Freak. Aux Daims de revenir revanchards l’année prochaine pour reprendre le contrôle de l’Est.   

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top