Mavericks

Jalen Brunson se réveille enfin contre les Suns : 28 points à 10/21 au tir, et la vie est tout de suite plus facile pour Dallas

Ding Dong ! Le réveil a sonné pour Jalen.

Source image : NBA League Pass

Ce soir, les Mavericks doivent en partie leur victoire à leur deuxième playmaker, Jalen Brunson. Celui qui a porté Dallas contre le Jazz démarre enfin sa série contre les Suns avec une belle prestation à domicile. L’effet sur son équipe est immédiat. 

Ses deux premiers matchs à Phoenix frôlaient la catastrophe. Mais Jalen Brunson s’est bien repris cette nuit pour le Game 3 à Dallas. Une meilleure productivité qui a tout de suite changé la vie des siens. Malgré quelques premières minutes compliquées, le petit de Villanova a régalé cette nuit : 28 points à 10/21 au tir et 7/7 aux lancers, 4 rebonds, 5 passes pour une seule perte de balle. Brunson termine meilleur scoreur du match et pour la sortir en prégame celle-là, il ne fallait pas trembler du menton. Le meneur numéro 2 derrière Luka Doncic a profité d’une équipe des Suns bien moins agressive et impliquée défensivement pour pouvoir reproduire ce qu’il faisait contre Utah. Il a enfin pu passer l’épaule et monter au lay-up facilement. Ses petits floaters sont également toujours très efficaces surtout quand aucun intérieur ne fait pression sur lui. Seul petit point noir, ses shoots de loin. Un 1/5 du parking moche, mais palier par une production à moins de sept mètres très propre.

Ce match de Brunson intervient au meilleur des moments pour Dallas. Les Mavs étaient menés 2-0 avant de revenir à la maison et se devaient de remporter ce Game 3 pour espérer rester vivants dans la série. Cela passait par un gros Jalen Brunson. Parce que ses deux premiers matchs à l’extérieur étaient tout simplement horribles. Son Game 1 ? 13 points à 37% au tir et 4 rebonds. Le Game 2 ? Une disasterclass à 9 points à 25% au shoot et 5 rebonds. À la fin du troisième quart-temps de cette nuit, le playmaker des Mavs avait déjà plus scoré que sur ses deux premières rencontres cumulées. Un game changer pour Dallas qui a pu permettre à Luka Doncic d’être moins productif que d’habitude en attaque avec « seulement » 26 points. D’ailleurs, Brunson est le symbole de ce supporting cast qui se réveille enfin et vient aider son franchise player sur tout un match, ce qui manquait dans l’Arizona. Nous avons vu Reggie Bullock mettre des stops défensifs et des 3-points assassins, de même pour Dorian Finney-Smith. Maxi Kleber était toujours aussi efficace de loin et en protection d’arceau. Il remplace un Dwight Powell en difficulté sur cette série face à Deandre Ayton. Tous ces roles players ont répondu présent alors que les Suns manquaient clairement de motivation. Il faudra faire de même lorsqu’ils joueront à leur maximum.

Jalen Brunson a fait du bien à Dallas et s’est montré impitoyable contre les Suns. La série est totalement relancée puisque les Mavs reviennent à 2-1. Le Game 4 reste encore un must win pour les Texans s’ils ne veulent pas retourner à Phoenix avec un 3-1 lead à remonter. Donc rendez-vous ce dimanche à 21h30 pour suivre la suite de cette demi de conf. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top