Bucks

Les Bucks ont pu compter sur leurs lieutenants pour battre les Celtics : Jrue Holiday, Brook Lopez… ce Game 1 est aussi pour vous

Giannis Antetokounmpo 2 mai 2022

Bois un coup ouais, les copains gèrent la boutique.

Source image : NBA League Pass

Jrue Holiday était très attendu dans cette série contre les Celtics, notamment du fait de l’absence de Khris Middleton. Bingo, Jrue commence fort en finissant meilleur marqueur dans la victoire des siens dans ce premier match. Lui et les lieutenants des Bucks ont fait le taf aux côtés de Giánnis Antetokoúnmpo, de bonne augure pour la suite des évènements.

Jrue Holiday a été élu Meilleur coéquipier de la saison il y a quelques jours, et ce soir on comprend encore plus pourquoi. Le meneur savait qu’il serait sous les projecteurs puisqu’il est le devenu le très officiel numéro deux des Bucks depuis que Khris Middleton s’est blessé, et après une série décevante contre les Bulls, les doutes subsistaient sur sa capacité à step-up contre les Celtics. Finalement, le crack a pris ses responsabilités et a même terminé meilleur scoreur du match devant le Freak avec 25 points, 9 rebonds, 5 passes et 3 interceptions. Un meneur des Bucks au four et au moulin qui a répondu à son devoir : assurer derrière Giánnis, un Freak qui a scoré mais qui s’est donc également dirigé vers le collectif sur ce Game 1 en lâchant pas moins de douze passes décisives.

Brook Lopez, Bobby Portis, Grayson Allen, tous ces mecs ont également clairement fait le boulot. Brook Lopez a eu un grand impact défensif notamment dans la protection de la raquette, Grant Williams a d’ailleurs essayé de s’y aventurer mais s’est fait cueillir par Brolo, qui a cumulé trois blocks dans la soirée. Avec Bobby Portis les deux loulous ont bien nettoyé leur arceau en prenant 21 rebonds, Bobby a aussi posé pas mal de problèmes à cette équipe de Boston, parfois dans la raquette, parfois un peu plus à l’extérieur. Le scoring était sur ce match aussi bien assuré par des role players qui n’ont pas fait dans le gâchis Grayson Allen a mis 11 points à 4/8, Pat Connaughton 8 points à 3/6, bref, tout ce qu’il faut pour soutenir le Freak et presque en faire oublier l’absence de Khris Middleton, et c’est peut-être bien là qu’on le voit le gros potentiel de l’effectif des Bucks quand tout le monde est dans son match. Défensivement également, car tous ont mis du cœur à l’ouvrage en provoquant le manque d’adresse des joueurs de Boston qui ont tiré cette nuit à 33,3%.

Les doutes sur la capacité de cette équipe à s’imposer collectivement contre les Celtics sont désormais dissipés. Il va falloir faire preuve de continuité mais on a vu ce soir que tout le monde pouvait compter les uns sur les autres, et qu’en l’absence de Khris Middleton, Giánnis Antetokoúnmpo était loin d’être seul. Un groupe soudé qui doit s’attendre à une réponse des Celtics lors du Game 2 mardi soir prochain, mais qui s’avancera – une fois de plus, en équipe, en champions.

Source Texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top