Playoffs NBA

Preview Celtics vs Bucks – Playoffs 2022 : une affaire de gros collectifs et de gros joueurs, ça s’appelle une bête de série

La série de DINGUE qui nous attend.

Source : montage TrashTalk

Allez, c’est l’heure de cette première demi-finale ! Les Celtics rencontrent les Bucks champions en titre dans une série qui apparaît bien plus fermée que celle du tour précédent pour les deux équipes. Du talent défensif, du talent offensif, et surtout deux écuries qui savent partager le cuir. Tout est là pour avoir une superbe série, alors on y va sans plus attendre !

Retrouvez les pronos de la rédaction par ici ! 

Confrontation en saison régulière 2021-22 :

– Celtics – Bucks : 122-113
– Celtics – Bucks : 117-103
– Bucks – Celtics : 117-113
– Bucks – Celtics : 127-121

Les Celtics comme les Bucks n’ont pas eu besoin de déployer immensément leurs forces dans ce premier tour de Playoffs. 4-0 chez les uns, 4-1 chez les autres, on a donc l’impression, sans manquer de respect aux adversaires qu’ont été les Nets et les Bulls, que la postseason commence ce soir pour Boston et Milwaukee. Et il y aura du beau monde sur le terrain, à commencer par les C’s qui pourront faire valoir le fait que leur défense est l’une des meilleures de la ligue, on peut demander à Kyrie et Kevin ce qu’il en pensent si vous voulez. De Marcus Smart, le tout récent Défenseur de l’Année, à Al Horford et Jayson Tatum, le groupe de Ime Udoka peut contrôler tous les postes efficacement de la mène au fin fond de la raquette. On cite ces trois bonhommes car ils sont les meilleurs exemples de la défense all around qui s’est mise en place et a complètement noyé les Nets du début à la fin de la série, mais on pourrait aussi dédicacer Grant Williams qui a envoyé des parties de patron défensivement mais pas seulement, un peu partout en fait. Le staff des Celtics a vraiment réalisé un boulot monstre d’ajustements contre Brooklyn entre les matchs, pour ne jamais laisser Steve Nash sur ses acquis tactiques et toujours le pousser à innover, chose qu’il n’aura jamais su faire. Offensivement, Jayson Tatum a été d’un calibre MVP au premier tour, grâce à son talent… mais aussi à la forme exceptionnelle du jeu collectif de son équipe. Souvent libéré, le jeune homme n’a jamais eu à forcer son talent ces deux dernières semaines hormis pour crucifier Kyrie Irving au premier match et au buzzer. Dans son sillage, Jaylen Brown est capable lui aussi de prendre la gonfle, et nous nous sommes régalés de voir comment le système offensif proposé par Udoka permettait de trouver des Payton Pritchard, qui semble sortir de Prison Break, et des Al Horford complètement ouverts dans le corner. Et ça paye, car elle est aussi là, la force des Celtics dans cette série : tout le monde est menaçant, car tout le monde exécute les consignes offensives bien comme il faut et peut se retrouver à tout moment complètement ouvert. Bref, ça déroule et les Bucks devront déployer bien plus d’énergie pour embêter cette belle équipe de Boston…

… Mais les Bucks, ils ont justement de l’énergie à revendre, beaucoup d’ailleurs. Une petite défaite concédée à Chicago histoire que les Bulls ne rentrent pas chez eux avec les fesses aussi rouges que leur logo, et puis on attaque enfin les choses sérieuses. Là aussi, la première confrontation des Playoffs a été plutôt pépouze pour Mike Budenholzer et ses troupes, à un détail près : ça perd Khris Middleton, et il faudra se passer de lui pour l’ensemble de la série contre les C’s, vous voyez le mot en cinq lettres là… poisse. Avant même que le premier match commence, les Daims se retrouvent privés de l’un de leurs meilleurs éléments, car Khris Milieuton est un des joueurs les plus complets de la ligue, et des deux côtés du terrain. Ça va donc créer des trous dans le jeu, mais il faudra faire avec, c’est le docteur qui l’a dit. Milwaukee pourra dans tous les cas compter sur son demi dieu Grec, Giannis Antetokounmpo, pour envoyer la foudre sur Beantown dès ce soir. 28.6 points de moyenne contre les Taureaux, ça ferait peur à n’importe qui hein. Attention néanmoins à bien observer comment l’homme sera appréhendé par la défense des C’s, et ce dernier point sera même l’une des clés de la série côté Deers : Si Giannis est sous entrave, ça va sentir la betterave ça va être de facto très compliqué d’envisager une qualification. L’équipe de Mike Budenholzer sera donc attendue au tournant pour contrer toute tentative de défense particulière sur leur star. Après, il ne faut pas non plus tomber dans une sorte de Giannis-dépendance ici : Jrue Holiday est capable d’apporter des points, de défendre très fort aussi et c’est un aspect qu’il a énormément bossé en vue de ces Playoffs. Brook Lopez, Grayson Allen, Bobby Portis et même Pat Connaughton : autant d’éléments efficaces ballon en main et qui peuvent planter lorsqu’on le demande. Al Horford a été tranquille en bas contre Brooklyn, se manger du Lopez ou Portis pendant presque 40 minutes risque de le solliciter un petit peu plus. Défensivement, cette équipe est également une grosse armada, qui a été capable de complètement verrouiller les Bulls au premier tour. À l’instar de Boston, tout le monde se met au charbon, ça communique bien et le tout est pratiqué avec une intensité qui ferait blanchir n’importe quel attaquant… Tout ça annonce donc une série très, mais alors très excitante. 

Deux équipes au profil similaire sur le papier : ça sait défendre et attaquer plus que correctement. C’est donc dans l’envie, le cœur et le coaching que ça risque de beaucoup se jouer, et ça tombe bien car ce sont les clés de la réussite en Playoffs. Rendez-vous à 19h ce soir pour le décollage ! 

Source : ESPN 

Le programme de la série 

  • Game 1 : Celtics – Bucks, dans la soirée du dimanche 1er mai, à 19h.
  • Game 2 : Celtics – Bucks, dans la nuit du mardi 3 mai, horaire à déterminer.
  • Game 3 : Bucks – Celtics, dans la nuit du samedi 7 mai, horaire à déterminer.
  • Game 4 : Bucks – Celtics, dans la nuit du lundi 9 mai, horaire à déterminer.
  • Game 5* : Celtics – Bucks, dans la nuit du mercredi 11 mai, horaire à déterminer.
  • Game 6* : Bucks – Celtics, dans la nuit du vendredi 13 mai, horaire à déterminer.
  • Game 7* : Celtics – Bucks, dans la nuit du dimanche 15 mai, horaire à déterminer.

*si nécessaire

L’apéro maison

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top