Bucks

La défense de Jrue Holiday, racontée par ses adversaires : « Le porteur de balle est comme dans une cabine téléphonique face à lui »

Absolument personne n’a envie d’attaquer contre cet homme.

Source image : NBA League Pass

Il est souvent sous-estimé. Il n’est pas forcément reconnu à sa juste valeur. Mais les vrais savent. Ce « il », c’est Jrue Holiday, l’un des meilleurs défenseurs NBA et acteur majeur du titre des Bucks l’année dernière. Le meneur de Milwaukee a l’habitude de rendre les attaquants misérables et au sein de la Ligue, personne n’a vraiment envie de l’affronter. La preuve avec ces témoignages de gens visiblement traumatisés par le bonhomme.

C’est dans un long article de The Athletic sur le thème de la défense de Jrue Holiday qu’on a pu récolter plusieurs déclarations à propos de ce dernier, en particulier de la part de coachs NBA ayant l’habitude de l’affronter. Mais avant de se plonger dans ces témoignages, petit rappel juste histoire de savoir de qui on parle vraiment. Jrue Holiday, 31 ans, meneur d’1m91 pour 93 kilos, solide comme un roc et représentant le premier rideau de la défense des Bucks. Sur le CV, il y a un titre de champion NBA avec Milwaukee, une petite participation au All-Star Game, et trois sélections dans l’une des deux équipes défensives de la saison (deux fois dans la première en 2018 et 2021, une fois dans la seconde en 2019). À ça, vous pouvez ajouter un titre de meilleur coéquipier de l’année car Jrue est plutôt du genre exemplaire au sein d’un groupe, ainsi que le Sportmanship Award 2021 parce qu’en plus c’est un gars bien. Autant de raisons qui expliquent pourquoi Holiday est tellement respecté au sein de la NBA, mais aussi craint pour son énorme impact défensif et sa capacité à perturber le bon fonctionnement de n’importe quelle attaque.

Demandez donc à Erik Spoelstra, Steve Kerr, Mike Malone et Cie ce que ça fait d’affronter Jrue Holiday au basket.

___

Erik Spoelstra, coach du Heat

« Peu importe ce que vous essayez de faire, il peut contrecarrer vos plans avec sa vitesse, son agilité, sa force. C’est juste son gabarit, son côté compétitif, et bien évidemment son intelligence de jeu. Il voit les actions avant même qu’elles arrivent. Il a deux ou trois temps d’avance. »

Michael Malone, coach des Nuggets

« Ce qui est remarquable avec Jrue Holiday, c’est qu’il ne défend pas uniquement contre des joueurs de sa taille. De tout ce que j’ai entendu le concernant, c’est un gars qui veut défendre LeBron James ou Kevin Durant. Il ne se voit pas comme étant plus petit qu’eux, et c’est ce que j’adore avec lui. Cet instinct de compétition, ce feu intérieur et cette volonté de se battre. Ces gars-là sont toujours les meilleurs défenseurs grâce à leur mentalité. »

Steve Kerr, coach des Warriors

« Son cerveau, il est tellement intelligent. Il voit les actions avant qu’elles ne se passent, il reconnaît les différentes tendances. Quand vous êtes en NBA depuis longtemps, vous voyez les mêmes tendances encore et encore, mais il a un temps d’avance. Toujours un coup d’avance dans le jeu d’échecs. […] Sa puissance, sa vitesse, son envergure, il vous met dans une boîte, le porteur de balle est comme dans une cabine téléphonique face à lui. »

Andre Iguodala, joueur des Warriors et ancien coéquipier de Jrue à Philadelphie

« Il est le meilleur défenseur dans la ligue, l’un des meilleurs défenseurs que j’ai pu voir, et le meilleur défenseur de son époque.

Du haut du corps à en dessous des fessiers, il est plus solide que n’importe qui. Il est tellement costaud. Et sa base est tellement solide que vous ne pouvez même pas poser d’écran face à lui. […] Vous voyez Kyrie, Curry ou Kevin Durant en attaque, il est l’équivalent en défense. »

Jamahl Mosley, coach du Magic

« Ses mains. Il fait un super boulot pour vous mettre dans une position inconfortable. Quand vous pénétrez vers le cercle, il sait quoi faire et à quel moment pour vous perturber afin de ne pas avoir un lay-up facile. »

Quin Snyder, coach du Jazz

« La plupart du temps, on essaye de l’éviter. Parfois, c’est impossible. Il est juste un défenseur élite, même quand il est en aide. Vous ne voulez pas vous focaliser sur un seul matchup ou dire que vous allez tout faire pour l’éviter, mais c’est un peu comme en NFL. Quand vous avez un très bon cornerback en face de vous, vous lancez la balle sur le côté du terrain où il n’est pas. »

Jrue Holiday fait peut-être rarement la une, mais il représente un véritable poison pour tous ses adversaires. Et dans leur quête du back-to-back cette année, les Bucks pourront une nouvelle fois compter sur sa contribution des deux côtés du terrain qui a grandement fait la différence la saison dernière. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top