Warriors

Les Warriors éliminent les Nuggets aux forceps : 4-1 validé à la maison, cette fois-ci c’est le Chef Curry qui a dit bonne nuit

Stephen Curry 28 avril 2022

It’s time to sleep !

Source image : NBA League Pass

Alors que Steve Kerr alignait son cinq de la mort avec Stephen Curry titulaire pour la première fois dans ces Playoffs, Golden State a pourtant eu plus de mal que prévu à battre les Nuggets. Cependant, l’essentiel est assuré grâce au Chef et les Warriors sont la première franchise de l’Ouest à se qualifier pour les demi-finales de Conférence.

Les stats de ce merveilleux Game 5 sont ici

Que ce fut dur pour les Warriors. Alors que les deux premiers matchs à domicile avaient été parfaitement gérés, on ne peut pas en dire autant de celui-ci. C’est sûr que quand Jordan Poole redevient le joueur qu’il est censé être ça complique tout de suite la tâche et, sûrement avec l’énergie du désespoir, Denver a plus que tenu dans cette rencontre. Les Nuggets ont même mené au score une bonne partie du match grâce à un Nikola Jokic une nouvelle fois phénoménal, le Joker terminant sa dernière merveille de la saison avec 30 points à 12/18 au shoot, 19 rebonds et 8 passes. Encore une ligne statistique à en perdre la tête pour le MVP en titre et l’un des favoris pour le prochain mais, toutefois, un bon collectif vaudra toujours mieux qu’une forte individualité et Golden State le sait mieux que quiconque. Pourtant, en première mi-temps, absolument aucune lunette n’est réglée. 40% au tir pour les deux équipes, mais surtout seulement neuf petits tirs du parking rentrés en cumulé, et à la pause on rentre aux vestiaires sur un score de parité, 48-48, avant que le vrai spectacle ne commence du moins on l’espère.

Fort heureusement la seconde période sera une vraie pépite de suspense. Les Nuggets démarrent mieux et grâce aux inattendus Will Barton et Monte Morris, ils prennent même une dizaine de points d’avance. C’est alors que Stephen Curry fait chauffer la sauce et commence à envoyer ses 3-points assassins d’un peu partout, supplée quand il le faut par son Splash Frère ou Draymond Green. Mais un ancien de la maison s’invite subitement à la fête. En sortie de banc, DeMarcus Cousins n’est pas en reste avec ses 19 points très précieux, et cet instantané de lui et Draymond se regardant pendant un lancer fait partie des nombreuses photos cultes de ce match et restera comme l’une des images de cette série. En arrivant dans le money time on laisse la balle aux patrons et on assiste à un duel Chef vs Joker inédit à ce niveau-là. L’un fait splash, l’autre fait pfzuut, mais le résultat est le même : bucket. Seulement, la clutchitude c’est jusqu’au bout et dans les dernières secondes Curry se faufile et glisse un lay-up crucial puisque les Warriors mènent à ce moment-là de 5 points. Sur la possession suivante Niko tente un tir de loin, mais n’est pas le meilleur shooteur all-time qui veut. Grosse brique du Serbe et rebond Warriors, qui sécurisent du coup leur victoire ainsi que leur qualification pour les demi-finales de Conférence.

Golden State envoie Denver à son tour en vacances après avoir gagné la série 4-1. Les Warriors attendent une équipe de jeunes oursons ou de jeunes loups en demi-finale et sont la première franchise de la conférence Ouest à passer le premier tour. Le message est envoyé à la concu :  nous sommes au complet, venez nous chercher. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top