Bulls

Zach LaVine entre dans le protocole COVID : forfait probable pour le Game 5 contre les Bucks, les fans des Bulls officiellement en PLS

Chicago Bulls 23 mars 2022

C’est bon, les Bulls peuvent remballer là.

Source image : NBA League Pass

Après s’être fait littéralement exploser lors de leurs deux matchs à la maison contre les Bucks, les Bulls n’ont pas d’autre choix que d’aller s’imposer à Milwaukee lors du Game 5 de mercredi pour rester en vie. Malheureusement pour les Taureaux, ils devront faire sans Zach LaVine. C’est vrai que ce n’était déjà pas assez compliqué comme ça…

Bon, on ne va pas y aller par quatre chemins, ça sent quand même clairement le roussi pour les Bulls. Déjà qu’on avait du mal à croire à un miracle au vu des deux dernières sorties de la bande à Billy Donovan, là limite ils peuvent déjà réserver leur hôtel à Cancun pour ce week-end. D’après Shams Charania de The Athletic, Zach LaVine vient donc de rentrer dans le protocole COVID de la NBA, et qui dit protocole COVID dit habituellement absence de plusieurs jours. Sachant que la cinquième rencontre de la série entre Milwaukee et Chicago se déroulera demain soir sur le parquet des champions en titre, on peut s’attendre à un forfait de l’arrière qui va ainsi rejoindre Lonzo Ball sur la liste des absents côté Bulls et potentiellement Alex Caruso (listé comme incertain car dans le protocole commotion de la NBA). C’est bien évidemment un coup dur pour DeMar DeRozan et ses copains, qui voulaient réitérer leur exploit du Game 2 quand ils sont venus sur le parquet du Fiserv Forum pour arracher une victoire XXL sous l’impulsion notamment d’un énorme DMDR. Sans LaVine, DeMar devra se démultiplier encore un peu plus que d’habitude mais il risque quand même de souffrir avec l’absence de l’une des principales menaces offensives de Chicago. Si on kiffe le rookie Ayo Dosunmu, si on sait que Coby White peut avoir un coup de chaud, on ne remplace pas un LaVine comme ça bien que ce dernier ne soit pas à 100% de ses capacités en cette fin de saison.

Diminué par son genou gauche, Zach ne possède pas vraiment l’explosivité qui le caractérise habituellement et sa production offensive lors du premier tour contre les Bucks symbolise bien cela : « seulement » 19,3 points de moyenne à 43% au tir, c’est assez loin de ce qu’il est capable d’apporter en temps normal, même s’il faut bien dire que la défense de Milwaukee menée par Jrue Holiday, Giannis et Cie a aussi quelque chose à voir avec ça. Pour compenser, Zach a souligné à plusieurs reprises sa volonté de contribuer dans sa propre moitié de terrain, tout en se transformant également en playmaker comme le prouvent ses 13 caviars distribués lors de la défaite du Game 4 au United Center. Un apport honorable pour celui qui imaginait sans doute un autre scénario pour ses premiers Playoffs en carrière. On se souvient de la hype du début de saison, de l’excitation que possédait Zach de découvrir enfin l’atmosphère de la postseason après sept années vierges, et là il se retrouve avec un genou qui grince ainsi qu’un COVID qui vient s’incruster au plus mauvais moment. Une fin décevante donc mais qui ne doit pas faire oublier le vrai pas en avant réalisé par la bande à LaVine cette année. L’objectif était les Playoffs, il a été atteint, aux Bulls de faire ce qu’il faut pour franchir un nouveau cap l’année prochaine.

Oui, on parle comme si les Bulls avaient déjà perdu le Game 5 de demain mais faut être réaliste, vu la différence de niveau séparant Chicago de Milwaukee et compte tenu de l’absence de Zach LaVine, on voit mal comment les Taureaux pourraient survivre chez les champions en titre. Allez, on remballe, on profite de l’été pour recharger les batteries de tout le monde, et on revient l’année prochaine à fond les ballons.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top