Hornets

James Borrego viré par les Hornets : visiblement, le nouveau fail au play-in tournament n’est pas passé du tout

James Borrego

Les Hornets ont progressé, mais n’ont pas réussi à atteindre les Playoffs. Résultat, Borrego prend la porte !

Source image : NBA League Pass

Alors que les Playoffs NBA occupent évidemment 90% de l’actu de la Ligue en ce moment, le Woj est toujours là pour nous lâcher une grosse breaking qu’on n’attendait pas. Une breaking qui concerne une équipe qui regarde la postseason à la TV : ce vendredi, les Hornets ont décidé de jeter James Borrego par-dessus bord. 

On ne sait pas si les Hornets avaient besoin d’attention dans la période Playoffs que nous vivons actuellement, mais en tout cas ils viennent de frapper fort. Selon Adrian Wojnarowski d’ESPN, la franchise de Michael Jordan a donc choisi de se séparer de son entraîneur après quatre saisons sur le banc de Charlotte. Une décision surprenante au premier abord quand on voit les progrès réalisés par les Frelons au niveau des résultats ces deux dernières années. Sous l’impulsion notamment de la draft de LaMelo Ball, de la belle ascension de Miles Bridges, ainsi que des contributions de recrues comme Gordon Hayward, Terry Rozier ou encore Kelly Oubre Jr., la bande à Borrego est passée de 23 victoires lors de la première saison post Kemba Walker à 43 cette année. Tout ça en devenant l’une des équipes les plus fun à voir jouer en NBA. Alors même si on pouvait s’attendre à des mouvements du côté de la Caroline du Nord, que ce soit via des transferts pour faire des économies en vue des grosses prolongations de contrat de Bridges et Ball, ou même dans les bureaux où le manager général Mitch Kupchak semble posséder un avenir incertain d’après certains bruits de couloir, on n’imaginait pas que les changements allaient s’effectuer sur le banc. C’est d’autant plus surprenant que James Borrego a été prolongé l’été dernier par les Hornets à travers un contrat de plusieurs années. Selon les sources de Jake Fischer de Bleacher Report, le coach partageait en plus une bonne relation avec le duo Ball – Bridges, qui représente bien entendu l’avenir de la franchise. So why ?

À chaud comme ça, on aurait tendance à dire que le nouveau fail des Hornets au play-in tournament a eu raison de Borrego (sans blague). Pour la deuxième année consécutive, les Frelons sont lourdement tombés lors du premier match du play-in et n’ont donc même pas pu rêver d’une première qualification en Playoffs depuis 2016. L’an passé, Charlotte avait pris l’eau à Indiana avec une défaite 144-117, rebelote cette année à Atlanta avec une grosse taule 132-103. Forcément, c’est mal passé chez MJ et c’est probablement la première raison qui explique ce renvoi vers Pôle Emploi. Est-ce qu’il y en a d’autres qu’on ne connaît pas et qui concernent les coulisses des Hornets ? Peut-être. On se rappelle par exemple qu’il y a eu quelques tensions cette saison entre Borrego et le rookie James Bouknight sélectionné en onzième position à la dernière draft. Peut-être qu’on ne sait pas tout. Mais ce qu’on sait par contre, c’est que le désormais ancien coach de Charlotte n’a jamais reçu le pivot qui manquait véritablement à la défense des Hornets pour passer du mode portes ouvertes à un niveau un minimum respectable. On sait aussi que les Frelons ont dû faire avec des blessures assez reloues ces deux dernières saisons, de LaMelo Ball et Gordon Hayward notamment. Alors y’a de quoi être surpris, mais ce n’est pas la première fois que la franchise de Jojo prend des décisions qu’on a du mal à saisir. Peut-être qu’on la comprendra mieux quand on connaîtra l’identité du successeur de Borrego. Ou pas d’ailleurs.

James Borrego se voit indiquer la porte et on va désormais surveiller de près les candidats qui pourraient prendre sa place sur le banc à partir de la saison prochaine. La mission, en tout cas, elle est claire : faire des Hornets une équipe qui compte dans la Conférence Est à travers une qualification en Playoffs. Ce que James Borrego n’a pas réussi malgré le travail réalisé ces dernières années. 

Source texte : ESPN, Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top