Suns

Gros coup de froid sur l’Arizona : Devin Booker pourrait rater jusqu’à… trois semaines de compétition

Devin Booker

Les rumeurs laissaient entendre une absence au Game 3 et 4. Mais Book pourrait rester sur la touche bien plus longtemps.

Source image : NBA League Pass

Touché à l’ischio dans le Game 2 de la série entre les Suns et les Pelicans, Devin Booker pourrait rater plus qu’un entraînement si vous voyez ce qu’on veut dire. Alors que des rumeurs parlaient d’une absence pour les matchs 3 et 4 contre la Nouvelle-Orléans, on apprend désormais que Book risque en fait d’être out jusqu’en mai.

La saison dernière, les Suns avaient démarré leur campagne de Playoffs avec un Chris Paul diminué par une blessure à l’épaule. Cette année, ils vont devoir se débrouiller sans Devin Booker. Selon Brian Windhorst et Adrian Wojnarowski d’ESPN, l’arrière All-Star des Cactus pourrait en effet manquer deux à trois semaines de compétition à cause de sa blessure à l’ischio. On est visiblement sur une élongation (Grade 1) et un repos prolongé semble être la seule solution aujourd’hui pour permettre à l’ami Devin de revenir correctement lors de cette campagne de Playoffs. Deux à trois semaines d’absence, ça nous amène minimum jusqu’au 5 mai et maximum jusqu’au 12 si les infos de nos insiders se vérifient. Et quand on jette un œil au calendrier des Playoffs, on voit que le premier tour entre Phoenix et NOLA durera au grand max jusqu’au 30 avril en cas de Game 7. Les demi-finales de conférence commenceront dans la foulée au début du mois prochain. Traduction, Booker pourrait non seulement être forfait pour le reste de la série du premier tour contre la Nouvelle-Orléans, mais y’a de bonnes chances qu’il rate également les premières confrontations des demi de conf’, à condition évidemment que Phoenix se qualifie en évitant une catastrophe industrielle face aux Pels.

Les supporters des Suns doivent-ils commencer à trembler ? Cela semble quand même prématuré car même si c’est évidemment un coup dur pour le groupe de Monty Williams, Phoenix possède toujours en Chris Paul l’un des meilleurs leaders NBA et on connaît tous la dangerosité du collectif des Cactus. Aujourd’hui, il y a 1-1 dans la série contre la Nouvelle-Orléans, les Suns possèdent beaucoup de garanties après leur campagne record à 64 victoires, et ont déjà montré par le passé leur capacité à répondre aux coups durs. Alors non, il n’est pas encore venu le temps de trembler. Est-ce que ça peut changer dans les prochains jours ? Oui, si les Pelicans profitent de cette absence pour remporter le Game 3 de demain chez eux et ainsi mettre un gros coup de pression sur le leader de la NBA en régulière. À 2-1 pour NOLA, avec un Game 4 à jouer dans un environnement hostile, sans Booker et avec un gros duo Brandon Ingram – C.J. McCollum en face, là les Suns pourront commencer à flipper un peu. Sauf que pour l’instant, on n’y est pas encore et notre argent est toujours sur Phoenix. On compte sur CP3 et ses copains pour faire le boulot sans Devin Booker, et ainsi lui donner l’opportunité de rejouer au basket cette saison contre Utah ou Dallas en demi-finale de Conférence Ouest.

On espérait une nouvelle rassurante pour Devin Booker, c’est pas vraiment ce qu’on a eu. Le copain de Kendall Jenner va devoir mater les prochains matchs des Suns depuis le banc de touche et les Cactus vont devoir trouver les solutions sans lui. Ils en sont largement capables, mais attention parce que les Pels ne sont pas pour rigoler.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top