NCAA

Jay Wright se retire de son poste d’entraîneur de Villanova : après Coach K, une autre légende quitte les bancs NCAA

Une très grosse page se tourne à Villanova.

Source image : YouTube

C’est une nouvelle qui a bouleversé le monde du basket universitaire hier soir : Jay Wright, le légendaire coach de Villanova, a décidé à la surprise générale de quitter son poste d’entraîneur après deux décennies inoubliables chez les Wildcats. 

Alors que le grand Mike Krzyzewski a eu droit à juste titre à une tournée d’adieu cette année pour sa dernière saison sur le banc de Duke, on n’a pas eu le temps de se préparer psychologiquement au départ de Jay Wright. Et pour cause, ce dernier a donc décidé de se retirer contre toute attente mercredi selon Shams Charania de The Athletic, pour prendre un rôle d’assistant au président de l’université de Villanova. La raison de cette décision inattendue ? Une volonté pour le coach de 60 ans de passer plus de temps avec sa femme et ses trois enfants. Volonté très honorable bien évidemment, mais qui ne contrebalance pas pour autant le choc de son départ. On parle quand même d’un entraîneur qui a passé 21 saisons sur le banc de Villanova. Un entraîneur qui a fait des Wildcats l’un des programmes de référence du basket universitaire avec notamment quatre participations au Final Four (2009, 2016, 2018 et 2022) et deux titres de champion national en 2016 et 2018. Que ce soit en tant qu’entraîneur, recruteur ou formateur, Jay Wright brillait sur tous les fronts et la solidité collective caractérisant son équipe de Villanova au fil des années symbolisait bien la philosophie du bonhomme. “On ne peut contrôler que deux choses : notre attitude et notre effort sur le terrain” avait l’habitude de dire JW, nommé deux fois coach de l’année en NCAA et intronisé au Hall of Fame en 2021.

“C’est une triste nouvelle. Mais il a eu tel impact à Villanova. Il a apporté un sentiment de communauté à travers l’équipe mais aussi au sein de toute l’université. Son impact ne sera pas oublié.”

– Un étudiant de Villanova

La legacy de l’ancien coach des Wildcats, c’est également d’avoir fait de Villanova l’un des principaux producteurs de joueurs NBA capables de contribuer au plus haut niveau. Kyle Lowry, Jalen Brunson, Mikal Bridges, Donte DiVincenzo, Josh Hart, Saddiq Bey ou encore Eric Paschall sont tous passés par l’école Jay Wright, où ils ont pu se préparer pendant plusieurs années à l’étape supérieure. S’il n’a jamais entraîné en NBA, JW était tellement respecté qu’il faisait partie du staff de Gregg Popovich pour Team USA lors des Jeux Olympiques de Tokyo l’an dernier. Une référence on vous dit. Pour ceux qui s’intéressent un peu la NCAA, sachez que c’est son ancien assistant Kyle Neptune – 37 ans seulement – qui va reprendre le programme des Wildcats après avoir passé une année en tant qu’head coach sur le banc de la petite université de Fordham. Clairement, même si ça représente une superbe opportunité pour Neptune, il débarque aujourd’hui sur une autre planète. Avec des attentes, de la pression, et la difficulté qui accompagne le fait de succéder à l’un des plus grands entraîneurs de l’histoire du basket NCAA. Bon courage.

Jay Wright quitte son poste d’entraîneur de l’université de Villanova, et semble vouloir laisser le coaching définitivement derrière lui après une carrière légendaire. Une grosse page se tourne pour Jay, les Wildcats, et même plus globalement pour le basket universitaire.   

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top