Jazz

Le Jazz prend le Game 1 chez les Mavericks 99-93 : Dallas s’est bien battu, mais n’est pas Luka Doncic qui veut

Luka Doncic

Tiens donc, tu n’aurais pas été de trop ce soir toi.

Source image : NBA League Pass

Allez, c’est parti ! Premier match de la confrontation entre les Mavericks et le Jazz, et bon sang que la défense fut intense… le temps d’une mi-temps, Dallas ayant eu plus de difficultés en seconde période pour limiter un Jazz incarné par un Donovan Mitchell de feu après la pause.

Pour les statistiques maison de ce premier match des Playoffs 2022, c’est par ici ! 

Enfin les Playoffs, et quel début de match pour lancer la meilleure période de l’année ! Le premier quart-temps de ce match d’ouverture de série entre les Mavericks et le Jazz permet de mettre tout de suite les choses au clair sur l’esprit même des Playoffs : après quelques possessions d’observation, la défense de Dallas passe en mode infernale, notamment sur les contestations de déplacement et la pression énorme sur les mises en place du jeu de Utah. Les gars de Quin Snyder sont pas mal paumés, à commencer par Dodo Miche qui n’inscrit que deux petits points à la pause. Le seul qui tire son épingle du jeu lors de ce premier acte, c’est Bojan Bodganovic : vingt puntos à la mi-temps pour la furie croate, presque la moitié (!) du total des siens. Rudy est, comme d’habitude, souvent libre mais peu servi, dommage car la matchup du soir est plutôt en sa faveur. Les hommes de Jason Kidd font eux du gros boulot par runs successifs qui mettent en exergue la polyvalence de ces Mavs. Néanmoins, impossible de trouver une constance globale offensive sans le blondinet slovène aka Luka Doncic. Dallas reste en tête grâce à une défense de fer, mais on sent le début de fissure en fin de premier acte, puisque le Jazz prend le lead juste avant la mi-temps, dans un match… défensif : 43-45.

Au retour des vestiaires, la pression se relâche un peu comme prévu, et le premier à en profiter c’est Donovan qui commence à enchaîner les points en mode machine : il finira la partie à 32 points à 10/29 au shoot, ça passe mais il faudra faire mieux que de se réveiller en seconde période pour la suite de la série. Dallas souffre, prévisible car un tel rythme défensif est impossible à tenir 48 minutes même si les gars du Texas tiennent le choc, avant même de revenir à un petit point dans les deux dernières minutes. Hélas ils partent de trop loin… et comme un symbole, c’est Royce O’Neale qui inscrit son seul et unique tir du match depuis le parking pour achever l’affaire, visez un peu la lose. On aperçoit alors toute la fragilité de l’effectif de Dallas lorsqu’il est privé de son meneur star. Certes, Spencer Dinwiddie peut mettre des shoots (mais visiblement pas trop les lancers), Jalen Brunson a aussi fait preuve de cran pour mener les siens offensivement. Derrière l’arc, les shoots ont été ouverts et ont été pris, malheureusement pas assez primés. Les Texans auront tout donné, mais sans Luka les limites offensives se voient rapidement. On ne peut qu’espérer un retour rapide du blondinet pour les Mavs, autrement c’est quelque chose d’autre qui risque d’être rapide : l’élimination. Jason Kidd a misé à raison sur une grosse défense pour mettre en échec Utah et ça a marché le temps d’une mi-temps, mais l’impact physique d’une telle tactique est très compliqué à encaisser. Victoire 99-93, mais pas de quoi donner un grand sourire aux Mormons puisque Rudy aurait pu, chauvinisme mis de côté, envoyer une bonne vingtaine de plus dans le box score ce soir. On retiendra quand même l’impact global du Frenchie avec ses 17 rebonds et 3 contres, lui qui a énormément pesé malgré sa faible contribution numérique en matière de points.

Premier match de la série et première victoire pour les hommes de Quin Snyder, non sans se faire peur. Leur mauvaise entrée dans la partie aurait pu leur coûter ce succès, surtout sans le réveil de Donovan Mitchell en seconde période. Objectif concentration pour ramener un avantage de 2-0 dans l’Utah en milieu de semaine ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top