Hawks

Trae Young a savouré ses retrouvailles avec le Garden : 45 points, 8 passes et une nouvelle clim pour les Knicks, Ice Trae aime toujours autant New York

Trae Young Hawks 23 mars 2022

Trae Young a retrouvé son jardin, le Madison Square Garden.

Source image : NBA League Pass

Privés de Julius Randle, les Knicks accueillaient les Hawks de Trae Young au Madison Square Garden pour un remake des derniers Playoffs qui s’annonçait bien tendu. Spoiler, Ice Trae aime toujours autant la Mecque du Basket. 

Pour la box score maison de ce match, cliquez sur le lien magique. 

Les Knicks et Trae Young, c’est une histoire qui est toujours aussi savoureuse, surtout quand elle se déroule au Garden. Intenable lors des derniers Playoffs, le dégarni préféré de Géorgie avait fait la totale à New York, devenant l’ennemi public numéro un dans l’esprit des fans de Gotham. Absent du premier déplacement de la saison dans la ville qui ne dort jamais, Trae fêtait donc son grand retour dans son jardin cette nuit. Pas le temps de repenser à de vieux souvenirs, cette rencontre est déjà capitale pour les Hawks. Hornets et Nets sont sur des bonnes dynamiques et Atlanta ne peut pas se permettre un trop gros écart avec le Top 8. D’un autre côté, le déplacement à New York peut aussi permettre de mettre hors course les Knicks une fois pour toute et sécuriser encore un peu plus le dernier spot pour le play-in. Aller détruire les derniers espoirs de Big Apple, une mission qu’apprécie tout particulièrement Trae Young.

Le cadre est fixé, les sifflets ne tardent pas à accompagner chaque prise de balle du meneur All-Star mais c’est bien New York qui fait la meilleure entame avec le duo Alec Burks – R.J. Barrett, leaders d’attaque en l’absence de Julius Randle. Comme souvent, Atlanta est dans la réaction et Bogdan Bogdanovic vient sonner la charge pour les hommes de Nate McMillan. Le coup de chaud du Serbe donne quelques idées à Trae Young qui fait aussi parler la poudre pour remettre les Hawks devant à la pause. On se dit que la hiérarchie est enfin respectée et qu’Atlanta va rouler sur cette rencontre mais non, les coucous retombent dans leurs travers. Trae continue ses dingueries mais il est totalement seul contre une équipe de New York qui partage bien mieux les responsabilités. Le match change d’âme à nouveau et les Knicks semblent tenir le bon bout malgré un énorme Bogdan Bogdanovic (32 points) qui garde son équipe en vie pendant le money time. Tout va alors basculer en deux petites minutes, le temps pour Atlanta de step-up des deux côtés du terrain. 3 grosses bombes du parking, une défense de tous les instants et le meurtre des chevilles de Taj Gibson (par vous savez qui) plus tard, les Hawks viennent de coller un 11-0 qui va détruire tout suspense. Trae Young finit sa soirée royale (45 points, 8 passes, 13/25 au tir et 7/15 de loin) sur la ligne pendant que le Garden se vide avec des regrets. Game Over.

Les Hawks ont longtemps douté à New York mais le tandem Trae Young – Bogdan Bogdanovic permet à Atlanta de quitter Big Apple avec une victoire importante. Avec six matchs de retard sur la dixième place et seulement dix rencontres à jouer, New York peut quasiment dire adieu au play-in tournament. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top