Pelicans

Les Pelicans ont tenté de ramener Ja Morant avec Zion à la Draft 2019 : pourquoi pas, mais ils auraient mieux fait de drafter des docteurs en plus

Ja Morant Zion Williamson

Ja Morant et Zion Williamson qui joue ensemble dès le jour 1 en NBA, un scénario qui aurait pu… exister.

Source image : Youtube

On ne cesse de les opposer et de les comparer mais Ja Morant et Zion Williamson auraient pu ne jamais être rivaux. Selon des infos récentes, les Pelicans avaient en effet l’intention de les associer au moment de la Draft 2019 ! 

C’était le grand jeu qui opposait tous les fans après la Draft 2019 : qui est le plus fort entre Ja Morant et Zion Williamson ? Il y avait ceux qui préféraient le handle et les finitions spectaculaires du meneur et puis il y avait ceux qui étaient admiratifs du mini Shaq du Bayou. Entre la course au ROY (remportée par Morant) et la quête d’une première étoile All-Star (pour Zion), on avait la cam’ pour créer une vraie rivalité entre les deux pépites. Toutefois, ce duel à distance aurait très bien pu ne jamais exister puisque les Pelicans avaient l’ambition de faire jouer ensemble les deux cracks ! Impossible ? Pas nécessairement et Christian Clark de NOLA.com nous a donné quelques infos supplémentaires sur la stratégie mise en place par David Griffin. Avec le first pick dans la poche, il était facile de récupérer Thanos mais encore fallait-il avoir une deuxième bouboule pour drafter également Ja Morant. Le point positif, c’est que les Pels avaient aussi le quatrième pick grâce au transfert d’Anthony Davis aux Lakers. Le problème, c’est que Ja Morant était attendu en première ou en seconde position. Le GM se devait donc de convaincre Memphis de lâcher son pick. Pour cela, plusieurs packages furent proposés aux Oursons, chacun contenant le fameux quatrième choix et d’autres assets (lesquels ?). Un panier d’offres qui fut gentiment renvoyé par Memphis, bien conscient de tenir le pilier de son futur.

Le plan A ayant échoué, David Griffin décidait finalement de transférer son quatrième choix à Atlanta contre le huitième et le dix-septième, récupérant ainsi Jaxson Hayes et Nickeil Alexander-Walker. Le GM ratait ainsi l’opportunité Darius Garland, choisi au cinquième rang par les Cavs et lui aussi All-Star cette année. Qui sait ce qu’il serait advenu si Memphis avait lâché son pick : Jrue Holiday aurait-il dégagé plus tôt de Louisiane ? Où en seraient les Grizzlies aujourd’hui ? Un tandem Morant-Williamson, c’est un combo absolument showtime, un abonnement à vie au NBA League Pass et une marche funèbre pour tous les cercles de la Ligue. De plus, les deux ont déjà joué ensemble au lycée et cela aurait facilité forcément les automatismes. On reste sur un gros what if qui ne pourra que donner plus de regrets aux fans du bayou, même avec les incertitudes autour du physique du colosse. Alors que Ja mène les Grizzlies sur le podium de l’Ouest, la franchise de Willie Green continue de patienter avant le retour de son phénomène. On apprenait hier que l’ailier-fort allait peut-être devoir se faire opérer une nouvelle fois du pied. L’un fonce vers la saison blanche, l’autre fonce vers le All-Star Game et le MIP Décidément, tout est bon pour les opposer.

Ja Morant-Zion Williamson, c’est un duo qui aurait pu faire du sale ensemble mais David Griffin n’a pas convaincu les Grizzlies de lâcher leur pépite à la Draft. Qui sait, il y aura peut-être moyen de rattraper le coup d’ici quelques années. 

Source texte : NOLA.com / Christian Clark

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top