Heat

Caleb Martin décroche un vrai contrat avec le Heat : fini le two-way contract pour le two-way player de Miami

Caleb Martin 9 décembre 2021

Ils sont forts ces petits cols bleus de Heat.

Source image : NBA League Pass

En two-way contract depuis le début de la saison, Caleb Martin a enfin décroché le précieux sésame : un contrat standard avec le Heat. De la grosse défense et du 3-points pour un joueur qui était bien loin de ce niveau il y a un an. Miami est décidément très fort pour développer des no-names.

Après deux saisons bof bof chez les Hornets avec son frangin Cody, Caleb Martin a signé cet été un two-way contract avec le Heat. Après 44 matchs, Pat Riley a décidé de signer son ailier jusqu’à la fin de la saison, et le moins que l’on puisse c’est que Caleb a mérité ce contrat. En effet, avec 9,5 points, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception avec des pourcentages de 51/38/74 en 23 minutes de jeu, ce sont des chiffres plutôt sympathiques. Mais c’est surtout l’impact que le mec a sur le terrain qui est impressionnant : il donne toutes ses tripes, défend fort, envoie du pâté, et le peu de tirs qu’il prend tombent dans les filets… Bref, c’est un super soldat qui se met au service du collectif, et on a comme l’impression que c’est le cas de 78 joueurs du Heat.

Erik Spoelstra est un magicien tout simplement, apparemment on l’appellerait dans les couloirs de la FTX Arena le Éric Antoine du basket. Caleb Martin était en toute honnêteté un joueur de basket assez médiocre aux Hornets, mais quand tu mets un mec comme ça dans ce Heat, il devient un super col bleu. La culture de win et chien enragé de cette équipe a l’air de prendre part en chacun des joueurs qui l’intègre. Prenez des Gabe Vincent, Max Strus ou Omer Yurtseven, quand tu les mets sur le terrain tu n’as aucun souci à te faire parce que Spo sait que ses joueurs vont se donner corps et âme. En témoignent les résultats du Heat sans leurs deux meilleurs joueurs que sont Jimmy Butler et Bam Adebayo. Bah tout simplement 11 victoires pour 4 défaites, pas mal non ? Le cinq majeur Kyle Lowry, Max Strus, Caleb Martin, P.J. Tucker et Omer Yurtseven, ça gagnait des matchs. C’est là que se trouve la magie de ce Heat qui joue avec tellement de cœur qu’il peut battre n’importe qui. Le leadership de Jimmy Butler, Kyle Lowry et Bam Adebayo doit bien aider dans ce sens-là également. Quand tu te retrouves avec ces garçons sur le parquet, tu es obligé de défendre tellement ils se donnent. Et quand tu es un role player, tu n’as qu’une envie c’est de te déchirer pour eux.

Caleb Martin est désormais un « vrai » joueur du Heat, avec un contrat NBA standard. Lorsque l’on voit ce qu’il a proposé depuis le début de la saison, c’est tout à fait mérité. Décidément, Miami est plus Magic que le voisin Orlando.

Source texte : Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top