News NBA

Nikola Jokic et Trae Young nommés joueurs de la semaine en NBA : d’après les dernières news, Joel Embiid s’est mis au curling

Désolé Jojo…

Source image : NBA

C’est la petite tradition du lundi soir : les meilleurs joueurs de la semaine. La NBA vient de dévoiler les heureux élus pour leurs exploits des sept derniers jours et c’est le duo Nikola Jokic – Trae Young qui rafle la mise. On en connaît un du côté de Philadelphie qui doit bien rager…

Vous l’avez deviné, on parle de Jojo, mister Joel Embiid. Visiblement, ça ne suffit pas de sortir une semaine en 40 points – 11 rebonds – 4 passes – 1 contre à 58% au tir dont 57% du parking et 84% depuis la ligne des lancers-francs. Parce que oui, c’est bien la ligne de stats du pivot des Sixers sur les quatre derniers matchs de Philly, lui qui a mangé tout cru le Magic (50 points – 12 rebonds en 27 minutes) avant de poser 40 pions – 13 rebonds sur la tête des Clippers puis un 38-12 oklm face aux Spurs. La cause derrière ce snub ? Faut pas chercher bien loin. Les Sixers n’ont remporté que deux rencontres sur les quatre jouées depuis lundi dernier, tandis que l’ami Trae Young sort lui tout juste d’une semaine parfaite avec ses Hawks. Quatre matchs, quatre victoires. Pour une fois qu’Atlanta termine invaincu, faut en profiter. Bon, on ne va pas aller jusqu’à dire qu’Ice Trae a volé son trophée hein. Car si Embiid fut individuellement le joueur le plus dingo de l’Est la semaine dernière, le meneur des Hawks a également fait du sale. Checkez un peu les chiffres : 31,3 points, 4 rebonds, 9 caviars, 1 interception, le tout à 46,4% au tir dont 47,6% du parking et 91,1% aux lancers. Une production très très sérieuse à l’image de la campagne XXL d’Ice Trae, et surtout une production qui a permis aux Hawks de se remettre sur les bons rails avec des wins de qualité face à Milwaukee, Minnesota, Miami et Charlotte. Pas sûr cependant que ça suffise pour convaincre Joel…

De l’autre côté des States, c’est Nikola Jokic qui remporte le gros lot. Là aussi, il peut y avoir débat (coucou Luka Doncic) mais s’il y a bien un truc qui met tout le monde d’accord aujourd’hui, c’est l’incroyable niveau du Joker. Ses stats sur la dernière semaine, les voici (mouillez-vous la nuque) : 36,3 points, 11,3 rebonds, 10 passes, 2,3 interceptions et 1 contre de moyenne à 65% au tir dont 40% à 3-points et 86,2% aux lancers-francs. Juste immense ! Parmi ses perfs les plus marquantes, Jokic a notamment mis la misère aux Clippers avec une perf en 49-14-10, tranquille. Sous l’impulsion du génie serbe, les Nuggets gardent toujours la tête au-dessus de l’eau puisqu’ils sortent d’une semaine avec deux victoires en trois matchs qui leur permet de garder un bilan positif (24 victoires – 21 défaites) et une place dans le Top 6 de la Conférence Ouest. Pas rien quand on sait que Jamal Murray et Michael Porter Jr. squattent toujours l’infirmerie. En course pour un nouveau trophée de MVP, le Joker est nommé « joueur de la semaine » pour la première fois seulement cette saison, ce qui est limite choquant quand on voit la campagne monstrueuse du bonhomme. Mais s’il continue à jouer à ce niveau all-time, ça ne sera sûrement pas la dernière fois…

Nikola Jokic et Joel Embiid Trae Young, voilà les deux lauréats de la semaine. Un conseil, si vous croisez un fan des Sixers dans la rue, évitez de l’aborder car il pourrait se déchaîner sur le premier venu…

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top