Nets

Paul Millsap devrait bientôt quitter les Nets : chauffer le banc derrière des rookies, ce n’est pas vraiment ce qui était prévu…

Paul Millsap 15 octobre 2021

Paul Millsap et les Nets, ça ne devrait plus durer.

Source image : Bein Sports

Il devait apporter un petit coup de main à l’armada des Nets, mais au lieu de ça il est abonné au banc de touche. Ce gars-là, c’est Paul Millsap. Vétéran respecté en NBA, il n’a participé qu’à une des dix rencontres de son équipe depuis le début de l’année 2022, et devrait bientôt quitter Brooklyn si l’on en croit les dernières infos… 

3,4 points, 3,7 rebonds, 1,0 passe, le tout en seulement 11,3 minutes en moyenne et 24 apparitions sous le maillot des Nets. Quand Paul Millsap a choisi de signer à Brooklyn en tant qu’agent libre lors de la dernière intersaison, il imaginait sans doute un autre scénario. Bien évidemment, il ne s’attendait pas à jouer plus de 30 minutes par soir comme lors de ses meilleures années, mais il ne s’attendait probablement pas non plus à devenir un chauffeur de banc (seulement trois apparitions sur les 18 derniers matchs de Brooklyn). Il voulait apporter son expérience dans le costume de role player à une équipe ne visant rien d’autre que le titre NBA, titre qui manque toujours sur le CV de Paulo. Et titre qu’il ne remportera pas avec Brooklyn car selon Shams Charania, Millsap et les Nets ont trouvé un accord pour lui permettre de déménager dès que possible afin de retrouver un rôle plus important ailleurs. On verra comment tout ça va se traduire sachant que la NBA Trade Deadline est dans trois semaines (10 février), mais l’ancien des Hawks et des Nuggets pourrait encore intéresser quelques équipes en recherche d’XP en vue de la deuxième partie de saison et des Playoffs. Comme le rappelle Shams, les Bulls et les Warriors étaient également sur le dossier lors de la dernière Free Agency.

Preuve ultime que Paul Millsap ne rentre plus dans les plans de Steve Nash, ce dernier aligne aujourd’hui deux rookies sur le frontcourt de Brooklyn : Day’Ron Sharpe et Kessler Edwards, respectivement draftés en 29e et 44e position il y a quelques mois. Le premier profite notamment de l’absence de Nic Claxton – touché à l’ischio – pour être pivot titu tandis que le second s’est incrusté dans la rotation de Brooklyn grâce à l’indisponibilité de plusieurs éléments. Edwards s’était d’abord illustré mi-décembre quand le COVID avait envoyé beaucoup de monde à l’isolement du côté de Brooklyn, et a récemment profité des absences de LaMarcus Aldridge (désormais de retour mais forfait pour 12 rencontres entre le 8 décembre et le 15 janvier), De’Andre Bembry ou encore James Johnson, en plus de Kevin Durant bien évidemment. Bref, l’avenir de Paulo se situe ailleurs qu’à New York, lui qui aura à cœur de prouver à sa prochaine équipe qu’il peut toujours apporter sa contribution. La dernière apparition de l’intérieur vétéran sur un parquet NBA, elle date du 13 janvier à Oklahoma City, où il avait terminé avec 8 points – 10 rebonds – 1 passe – 3 contres en 19 minutes de jeu à 4/6 au tir. Signe que le papy de 36 ans n’est peut-être pas complètement cramé…

On ne devrait plus revoir Paul Millsap sous un maillot de Brooklyn. L’expérience a tourné court et Paulo cherche désormais un nouveau point de chute pour finir sa carrière et éventuellement ajouter une bague à son doigt. Alors, qui est intéressé ? 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top