Bucks

Giannis Antetokounmpo et les Bucks régalent face aux Warriors : 118-99, dans le Wisconsin on appelle ça un passage à tabac

Giannis Antetokounmpo Bucks 14 janvier 2022

Giannis a encore sorti du sale contre les Warriors.

Source image : NBA League Pass

Bucks-Warriors, c’était la grosse affiche de la nuit et on espérait du lourd sur le parquet du Fiserv Forum. Pas de chance pour nous, le duel s’est vite transformé en passage à tabac. On vous raconte tout ça !

Pour les stats maison du blowout des Bucks, c’est par ici. 

Le second à l’Ouest qui se déplace chez le quatrième à l’Est, Stephen Curry contre Giannis Antetokounmpo, il n’était pas compliqué de mettre le réveil à 1h30 cette nuit pour ce choc tant attendu. Si on a bien volontiers quitté le pays des rêves pour se poser devant ce match, certains fans des Warriors ont dû penser qu’ils étaient toujours en plein cauchemar en matant le début de la rencontre. Toujours autant de pertes de balle, une adresse cata avec ou sans shoots ouverts, un Andre Iguodala qui s’offre un billet première classe pour le Shaqtin’ a fool et une équipe adverse qui sort rapidement le broyeur. Giannis Antetokounmpo en mode dieu grec (30 points, 12 rebonds, 11 passes en… 30 minutes), Khris Middleton qui rentre tout ce qu’il veut, Bobby Portis dans la zone, sans oublier les flèches lointaines de Grayson Allen, Milwaukee ne fait tout simplement pas de quartier et on assiste à un massacre dans les règles. Les amoureux de suspense se régalent (non), l’écart est déjà de 39 points… à la pause. Comme souvent, les Warriors montent d’un ton au retour des vestiaires et le trio Wiggins-Thompson-Looney redonne quelques couleurs aux Dubs mais les leaders des Bucks parviennent à limiter ce début d’incendie. Avec encore 25 points de retard, Steve Kerr préfère arrêter les frais et il sort ses titulaires, laissant l’aérien Jonathan Kuminga et ses partenaires du banc tenter de sauver les meubles. Ces derniers nous offriront un petit baroud d’honneur mais la messe était dite, Milwaukee peut savourer sa belle victoire.

Si les Bucks vont faire le plein de confiance après cette démonstration, on ne peut pas vraiment en dire autant pour les Warriors. C’est une quatrième défaite en cinq matchs pour les protégés de Steve Kerr et l’absence de Draymond Green s’est à nouveau faite sentir, surtout quand il a fallu défendre sur le Greek Freak. Steph Curry en dedans, Klay Thompson toujours en quête de rythme, seul Andrew Wiggins a fait illusion chez les leaders. Si une défaite à Milwaukee n’a rien de choquant, la manière est quand même assez préoccupante. Comme si cela ne suffisait pas, il faut dès demain repartir au front avec un match qui sent le sapin à Chicago. Un nouveau défi à relever et ça sera sans Klay (pas de back-to-back) ni Gary Payton II (blessé). Bon courage à eux !

Giannis Antetokounmpo et les Bucks se sont amusés face aux Warriors cette nuit au Fiserv Forum. Une victoire pleine d’autorité qui permet au double MVP et à sa bande de repartir du bon pied après deux défaites contre les Hornets. À confirmer dans la nuit de samedi contre les Raptors, une des équipes en forme du moment. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top