News NBA

Russ Smith fait un retour en force en G League : peut-être que son nom ne vous dit rien, mais on parle d’un sacré phénomène

Russ Smith 8 janvier 2022

Le recordman du nombre de points en un match de G League, c’est lui.

Source image : YouTube

La G League et Russ Smith, c’est une belle histoire d’amour qui n’en finit pas. On pouvait penser qu’une séparation de cinq ans aurait atténué la passion, mais il n’en est rien. Le bonhomme, qui n’était plus revenu dans la ligue mineure depuis la saison 2016-17, est officiellement de retour et il vient déjà de claquer 43 points.

Comme beaucoup de basketteurs petits par la taille, l’histoire de Russ Smith est aussi belle qu’elle est frustrante. Le joueur drafté en 47e position par les Sixers en 2014 n’a pas réussi à faire sa place dans la Grande Ligue et il s’est vite retrouvé à jouer en G League. Il s’y est rapidement fait un nom et s’il est tellement lié à cette ligue aujourd’hui, c’est parce qu’il détient le record du nombre de points inscrits en un match : 65 points plantés lors d’une rencontre en mars 2016. Un an plus tard, il quittera le championnat américain pour vadrouiller dans le monde et notamment en Chine, où il va se faire un vrai nom en enchaînant les énormes perfs. Ce départ avait tout d’un aller sans retour et pourtant, les Fort Wayne Mad Ants – l’équipe affiliée aux Indiana Pacers – a annoncé le 30 décembre dernier qu’ils venaient de signer un contrat à Russ Smith. Ce dernier annonçait sur Twitter dans la foulée à quel point il était heureux de cette nouvelle et de pouvoir être de retour dans sa G League préférée. Derrière, il fallait assurer et marquer les esprits, ce qu’il a très rapidement fait. Pour son retour il y a deux jours, celui qu’on appelle Russdiculous a rappelé qu’il était chez lui dans la ligue mineure en lâchant une énorme perf d’entrée : 43 points en sortant du banc dont 24 points dans le quatrième quart-temps et même 21 d’affilée ! Le mec était tout simplement sur une autre planète et on imagine bien l’euphorie qui a dû l’accompagner pendant son récital.

Le petit guard d’1m83 pour 75 kilos est un véritable pétard sur le terrain. C’est un énorme athlète qui a quand même réussi à postériser Julius Randle à la fac et qui est capable de changement d’appuis dévastateurs dans un style à la Kemba Walker. Avec son excellent handle et son bon shoot, en plus de ses qualités physiques, il est un multirécidiviste dans le domaine de la pyromanie. Dans le championnat chinois, où il a joué après 2017, il a fait plusieurs matchs à plus de 60 points, dont un à 81 points. C’était un gros scoreur déjà à l’université, lui qui a eu une carrière bien remplie avec l’équipe des Louisville Cardinals. La fac a cru en lui malgré son physique et on peut dire que c’était un choix judicieux, Russ restant quatre années durant lesquelles il aura notamment participé au titre universitaire en 2013. Il est aujourd’hui le seul joueur de l’histoire de l’université à plus de 1 800 points, 350 assists et 250 steals. Son empreinte est tellement grande à Louisville que l’équipe a annoncé qu’elle allait retirer son maillot, qui aura donc l’honneur de finir aux côtés de celui de Wes Unseld.

Maintenant qu’on a vu Russdiculous nous claquer 43 points en sortant du banc, on a hâte de la suite ! Peut-il battre son propre record de points en G League ? Ou même… soyons fous… pourrait-on le voir jouer pour une franchise NBA ? On se doute bien que cette idée doit lui trotter quelque part dans la tête en tout cas.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top