Nets

Hécatombe dans la maison Nets : cinq joueurs placés dans le protocole COVID, c’est le moment d’envoyer son CV

lamarcus aldridge spurs

Aouch.

Source image : NBA League Pass

Ce mardi, de bien sales nouvelles sont tombées sur la Nets Nation. En plus de Paul Millsap la veille, quatre joueurs supplémentaires viennent d’être placés dans le protocole COVID. De quoi placer un gros point d’interrogation au-dessus d’un effectif désormais hétérogène, et à l’allure peu idoine pour tenir dans la durée. On débrief.

C’est l’hécatombe. D’ores et déjà orphelins de Joe Harris – touché à la cheville – et Kyrie Irving pour les raisons qu’on lui connait, les Nets viennent de perdre 5 joueurs supplémentaires en les personnes de Paul Millsap, LaMarcus Aldridge, DeAndre Bembry, Jevon Carter et James Johnson. Pour le premier nommé, l’information date d’hier mais vient forcément prendre de l’importance après l’annonce de ce mardi, détaillant les situations similaires de ses quatre coéquipiers. Un véritable casse-tête pour Steve Nash qui va désormais devoir composer sans une majorité de ses role players, ce qui ne va pas aider les Nets à conserver le trône de la Conférence Est. Selon Marc Stein, Kevin Durant est quant à lui annoncé « questionable » pour le match de ce mardi face à Toronto, à cause de courbatures à la cheville droite. On apprend donc qu’il est possible d’avoir des courbatures à la cheville, zone du corps habituellement touchées par de vieilles entorses. En résumé, le seul avantage que Brooklyn puisse tirer de cette situation, à la limite, ce sont de potentielles grosses perfs de la part des cadres. On pense à James Harden et Kevin Durant – une fois rétabli de ses petites courbatures – pour lesquels la vie sans role players rime aussi avec débrouille et matchs à 50 plaques.

Actuellement premiers de la Conf’ Est, les Nets peuvent heureusement compter sur une concurrence elle aussi ravagée par les indisponibilités. Dauphin des New-Yorkais, les Bulls ont carrément dix joueurs placés dans le protocole COVID : Javonte Green, Zach LaVine, Coby White, Alize Johnson, Stanley Johnson, Troy Brown Jr., Ayo Dosunmu, Matt Thomas, Derrick Jones Jr. et DeMar DeRozan. C’est triste pour la franchise de l’Illinois, mais cette ligne aide bien à atteindre l’objectif de nombre de mots dans ce papier. On imagine l’ambiance aux entraînements, un peu comme ces matins de janvier au collège où 73% des professeurs n’ont pas pu venir à cause de la neige. La Ligue a donc préféré reporter les deux prochains matchs de Chicago, et les premiers retours se feront ce dimanche face aux Lakers. Même topo pour les Hornets qui quant à eux, devraient rapidement voir le bout du tunnel. Attention à ce que la vague d’indisponibilités de l’autre côté du Brooklyn Bridge ne s’aggrave pas, donc, si les Nets ne veulent pas se retrouver dans une situation similaire à celle des Bulls.

C’est le barouf ! Les Nets perdent quatre de leurs soldats et les absences de LaMarcus Aldridge, Paul Millsap et DeAndre Bembry vont faire grand mal à un effectif désormais bien hétérogène. L’occasion pour des garçons pour Cam Thomas de se montrer, et de grapiller des minutes sur le malheur de ses coéquipiers.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top