Bucks

Donte DiVincenzo devrait démarrer sa saison ce mercredi : les Bucks quasi au complet, mauvaise nouvelle pour la concurrence

Donte DiVincenzo

Donte DiVincenzo n’a pas joué depuis le 27 mai dernier !

Source image : nba league pass

Depuis quelques semaines, les champions en titre sont en train de préchauffer. De bonnes nouvelles pour les fans des Bucks, qui vont en plus pouvoir compter sur le retour d’un membre important de leur rotation. En effet, Donte DiVincenzo devrait démarrer sa saison cette semaine, ce mercredi plus précisément.

On vous en parlait ici il y a quelques jours, et on se demandait justement quand est-ce qu’il allait officiellement revenir.

Absent des parquets officiellement depuis le 27 mai dernier, Donte faisait ses échauffements en G-League pour retrouver un peu de rythme et un semblant de similitude avec la NBA. On avait vu Klay Thompson faire pareil, tout ce qu’on voulait voir à Milwaukee c’était la durée de cette remise en route pour DiVincenzo. Finalement, on n’en aura eu que pour très peu de temps puisqu’on devrait vivre un grand moment avec les Bucks cette semaine. Mercredi soir ? C’est à domicile, face aux Pacers, que DDV pourrait lancer sa saison, et donc effacer les cauchemars du printemps dernier. Car oui, il faut dire les choses. Blessé lors du premier tour des Playoffs 2021 face au Heat, le sniper va ensuite devoir regarder ses coéquipiers aller jusqu’au titre, sans lui sur le terrain. Certes, en ayant participé à l’aventure et donc aidé à la création de cette équipe championne, Donte va recevoir sa bague comme un grand. Mais dans les faits, forcément, ça frustre. On aurait aimé être là pour le alley-oop de Jrue Holiday avec Giannis Antetokounmpo, on aurait aimé être là pour tenir tête aux Nets en demi-finale, nombreux sont ceux qui reviennent sur ce parcours de 2021 et se demandent ce qui se serait passé avec DiVincenzo dans les rangs. Une chose est sûre, on ne refait pas le passé et Donte n’était pas là. C’est donc cette semaine qu’il devrait y avoir standing ovation dans la salle des Bucks, l’arrière étant un des piliers de l’évolution de la franchise ces dernières années. On parle quand même d’un titulaire adroit de loin, qui fit parfaitement dans le système de jeu rapide de Mike Budenholzer et se bat au rebond. Le genre de mec au profil parfait à côté des autres titulaires de Milwaukee, et c’est d’ailleurs dans ce rôle qu’on l’attend dans les mois à venir. Aujourd’hui ? C’est Grayson Allen qui remplit ce poste, et à merveille quand on voit son début de saison, mais il y a peu de doutes sur le fait que Grayson sortira du banc en temps et en heure.

Ce comeback est à surveiller pour plusieurs raisons. Déjà car, d’un point de vue purement médical, une déchirure au niveau de la cheville n’a jamais rien de bon. Quand on sait à quel point les chevilles sont mises à rude épreuve au basket, il faudra s’assurer que celles de Donte tiennent bien sur la durée. Ensuite car, d’un point de vue individuel et sportif, DiVincenzo faisait partie des jeunes étoiles montantes dans le Wisconsin et dans la NBA d’une manière générale. Bourré de talent, l’Américano-italien faisait d’ailleurs partie des grandes pièces qui avaient été discutées à l’époque de l’affaire Bogdan Bogdanovic, les Kings souhaitant utiliser le potentiel de DDV sur la durée. C’est donc un projet en cours qu’on a hâte de retrouver, car entre son slashing, ses rebonds, ses tirs de loin et son esprit de guerrier, DiVincenzo était sur le radar de nombreux observateurs de la NBA. Enfin car, d’un point de vue collectif, les Bucks ont un objectif évident, le back to back. Réaliser le doublé demandera évidemment la présence de tout le monde, si possible à 100%. Et quand on sait que Milwaukee a remporté le titre sans son arrière titulaire, on est en droit de se demander si le retour de Donte n’est pas une sorte de recrutement pour Giannis et ses potes. Lors du tout début de saison, les Bucks étaient en galère et devaient faire sans plusieurs cadres, touchés physiquement. Aujourd’hui, donc à l’approche de Noël, les champions en titre retrouvent peu à peu leurs joueurs, et hormis Brook Lopez l’infirmerie commence à se vider sérieusement. On a vu l’arrivée de Grayson Allen, on a vu les premiers pas de DeMarcus Cousins, on a vu les premiers shoots de Rodney Hood, si vous ajoutez à cela un petit Donte DiVincenzo, c’est pas la meilleure nouvelle pour la concurrence. Et on le sait, malgré l’obtention d’un premier titre, la dalle d’Antetokounmpo reste très haute. Il sera donc le premier, en tant que leader, à rappeler à ses troupes qu’il y a une première place de la Conférence Est à aller chercher, ce qui créera une bataille fantastique avec Stephen Curry dans la course au MVP. Lui le sait, Donte aussi, donc il n’y a plus qu’à bosser sur le terrain.

C’est une excellente nouvelle pour les Bucks, qui sont sur 12 victoires sur leurs 14 derniers matchs. Donte DiVincenzo is back, rendez-vous mercredi soir pour voir l’état des chevilles et le niveau de cette équipe de Milwaukee quasiment au complet. 

Source : Shams Charania – The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top