Mavericks

Dirk Nowitzki raconte les origines de son one-legged fadeaway : par ici pour découvrir l’histoire de ce signature move légendaire

Dirk Nowitzki

Juste magnifique.

Source image : YouTube

C’est un move qui sera pour toujours associé au grand Dirk Nowitzki : ce fameux fadeaway sur une jambe, un tir tout simplement impossible à contrer en son temps et aujourd’hui souvent imité par certains des plus grands attaquants NBA. L’Allemand est revenu sur les origines de ce tir pas vraiment comme les autres.

Ce n’est pas un hasard si la silhouette qui se trouve sur le parquet de l’American Airlines Center de Dallas est celle de Dirk Nowitzki en train de shooter son fadeaway sur une jambe. Pas un hasard car on parle non seulement du meilleur joueur de l’histoire des Mavericks, mais aussi parce que c’est notamment grâce à ce tir bien à lui que Dirk a planté 31 560 points en carrière, tous sous le maillot de Dallas et avec en plus un titre NBA au bout. Et quand les Mavs révéleront un jour la statue de Nowitzki devant la salle texane, y’a de bonnes chances pour qu’elle soit également inspirée de ce move provenant tout droit du labo de Holger Geschwindner, qui était l’entraîneur personnel de Dirk. Bref, le one-legged fadeaway de Nowitzki fait partie de ces signature moves qui ont véritablement marqué la NBA. L’Allemand a raconté les origines de ce tir sur Twitter, dans le cadre de “MY NBA 75”.

“Depuis mes 15 ans, j’étais à l’aise pour shooter sur une jambe, à travers des runners, des hook shots… Mais je l’ai inventé sur le tas. Je l’ai tenté une fois en match, et j’ai eu un bon ressenti. […] Puis je l’ai tenté de plus en plus pour qu’il fasse vraiment partie de mon répertoire.

En prenant de l’âge, en déclinant physiquement, je voulais créer un tir que je pouvais toujours exécuter, sans que ça me prenne trop d’énergie et même face à des adversaires possédant la même taille que moi. Avec ce petit bump, en reculant et grâce à mes 2m13, je pouvais tenter ce tir à n’importe quel moment.”

Allen Iverson avait le crossover, Hakeem Olajuwon faisait des misères avec son Dream Shake, Michael Jordan possédait son propre fadeaway, et Kareem Abdul-Jabbar enchaînait les paniers grâce à son skyhook. Le one-legged fadeaway de Dirk Nowitzki peut s’inscrire dans cette même catégorie, notamment parce qu’il inspire certains joueurs évoluant dans la NBA actuelle. Parmi les grands noms qui imitent souvent Dirk soir après soir, il y a par exemple Kevin Durant. Monstre d’efficacité et considéré comme l’un des plus grands scoreurs de l’histoire du jeu, KD a ajouté le fadeaway sur une jambe à son répertoire offensif et ce depuis plusieurs saisons déjà. Tout ça pour dire que même si Dirk Nowitzki est à la retraite depuis 2019, son influence est toujours bien présente dans la Grande Ligue aujourd’hui. Et quelque part, c’est peut-être ça le symbole ultime de la greatness de Dirk.

Dirk Nowitzki a non seulement marqué l’histoire des Mavericks, mais aussi celle de la NBA à travers ce qu’il a fait pour la progression du basket européen aux States et donc ce one-legged fadeaway qui est devenu l’un des signature moves les plus reconnaissables all-time. Eine Legende, point barre !

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top