Warriors

James Wiseman ne devrait pas rejouer avant 2022 : c’est relou, mais le retour de Klay suffira sûrement au bonheur des Warriors

James Wiseman 23 décembre 2020

Toujours pas de cinq-contre-cinq pour Wiseman…

Source image : YouTube

Plusieurs fois par semaine, on vous tient au courant des dernières nouvelles concernant Klay Thompson, dont le retour chez les Warriors est évidemment très attendu par la NBA. Mais il y a un autre joueur qui est actuellement en phase de rééducation à Golden State, à savoir le jeune pivot James Wiseman. Et visiblement, va falloir attendre la nouvelle année pour le revoir.

« Hmm, on est quoi – le 6 décembre ? Il ne participe toujours pas aux scrimmages. Jusqu’à ce qu’il revienne pour y participer, ça va prendre un peu de temps. Vous pouvez faire le calcul. Je ne veux pas faire les gros titres. » Sans trop s’avancer, le coach des Warriors Steve Kerr a avoué hier que la rééducation de James Wiseman allait durer encore un peu. Jusqu’à quand ? Difficile de sortir une date précise comme ça mais il est probable que la fin de l’année 2021 se termine également sans Wiseman, éloigné des terrains depuis le 10 avril dernier et sa déchirure du ménisque. Comme le rappelle Anthony Slater dans un récent papier sorti sur The Athletic, le pivot de 20 piges va atteindre les huit mois de rééduc’ le 15 décembre prochain, lui qui s’était fait opérer du genou le 15 avril. Huit mois d’absence pour une déchirure du ménisque, c’est une durée que l’on pourrait qualifier de « normale » et ça peut même monter jusqu’à neuf mois (15 janvier donc dans le cas de Wiseman) selon différents paramètres, dont le profil physique du joueur. Étant donné que James Wiseman est un pivot athlétique de 2m13 pour 109 kilos, les Warriors y vont doucement avec leur jeunot, un peu à l’image des Grizzlies avec Jaren Jackson Jr. récemment. Pour rappel, ce dernier avait également été victime d’une déchirure du ménisque le 4 août 2020 dans la bulle de Mickey, avant de retrouver les parquets le 21 avril 2021. On a calculé avec les doigts, ça fait huit mois et 17 jours, une durée que Wiseman semble sur le point de dépasser vu où il en est dans sa rééducation aujourd’hui.

Comme l’indique Steve Kerr, James Wiseman – actuellement avec l’équipe de G League des Dubs – n’a pas encore repris le cinq-contre-cinq, qui représente toujours une étape charnière dans une rééducation longue. C’est véritablement à ce moment-là qu’un retour peut être envisagé. C’est l’étape qui indique que la rééduc’ est bientôt sur le point de se terminer. Une fois que Wiseman en sera là, ça pourrait aller assez vite mais aujourd’hui, il reste essentiellement limité à du travail individuel. Malgré les updates positives apportées par les Warriors au cours des dernières semaines et mois, revenir d’une déchirure du ménisque est clairement un processus qui prend du temps, peut-être plus que ce que certains pouvaient envisager à la base. Pour rappel, comme le souligne Anthony Slater dans son papier, les Warriors parlaient en mai d’un retour de James Wiseman dans le groupe pour le training camp fin septembre. Autant dire que c’était un poil trop optimisme. Et début novembre, ça envisageait une participation du pivot aux scrimmages, ce qui n’est donc toujours pas arrivé pour le moment. « Avec une déchirure du ménisque, la progression n’est pas linéaire comme avec une rupture d’un ligament du genou ou du tendon d’Achille » a récemment déclaré Kerr pour se justifier, avant de rassurer les fans des Warriors : « Ce n’est pas facile de faire des prévisions car ça varie beaucoup d’un cas à l’autre. Mais James va bien. Il n’y a pas de problème structurel. Nous sommes juste très très prudents ». Une prudence compréhensible pour les raisons expliquées dans le paragraphe précédent, une prudence qui devrait donc logiquement nous emmener jusqu’en 2022 pour un retour du numéro 2 de la Draft NBA 2020.

Avec leur magnifique début de saison et surtout leurs ambitions de titre, les Warriors ne vont pas précipiter le retour de James Wiseman, pas forcément prêt aujourd’hui à aider Golden State dans sa course au titre malgré son potentiel individuel. Mais une fois qu’il sera de retour, que peuvent vraiment attendre les Dubs de lui ? Comment sera-t-il utilisé ? Sera-t-il prochainement impliqué dans un trade permettant aux Warriors de se renforcer sur le court terme ? Autant de questions qui symbolisent l’incertitude autour du bonhomme et qui attendent des réponses. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top